Canalblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres

Peuple d'Israël

Exode « 1:1 Voici les noms des fils d'Israël, venus en Égypte avec Jacob et la famille de chacun d'eux:
1:2 Ruben, Siméon, Lévi, Juda,
1:3 Issacar, Zabulon, Benjamin,
1:4 Dan, Nephthali, Gad et Aser.
1:5 Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de soixante-dix en tout. Joseph était alors en Égypte.

Genèse

37:24 Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.

37:25 Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Egypte.

37:26 Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?

37:27 Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent.

37:28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte.

N’est ce pas étrange que ce soit Juda, peuple juif,qui vende Joseph aux Ismaélites, Ismaël, le fils de l’esclave égyptienne qu’elle avait enfanté à Abraham, représentant l’homme terrestre mortel ou Caïn ou la réalité- décor, l’humanité sans gloire.

Juda n’a – t – il pas vendu Jésus qui prêchait l’obéissance à la volonté de Dieu au Grand Prêtre du sanhédrin qui l’a remis aux mains des romains, le quatrième empire, celui de l’âge de fer de l’anti christ que la Perse dominera un temps, juste retour pour les moqueurs et les contempteurs !

A ceux à qui Celui qui est a ouvert la porte, Ses amis ; Celui qui Est leurs donnera l’Etre, l’Etat unique et pur.

Ils étaient confus, dans tous les états. Celui qui est les a reconnus. Ils ont acquit l’état pur, le seul et unique.

Ils n’ont pas quitté l’unité pour la retrouver. Ils portaient la tunique de Joseph en espérant recevoir celle de Christ.  Ils ont acquis l’unité en partant d’une multitude.

Genèse

« 37:3 Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu'il l'avait eu dans sa vieillesse; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs.

37:22 Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.

37:23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.

37:24 Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.

37:25 Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Egypte.

37:26 Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?

37:27 Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent.

37:28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte. »

Jean

« 17:25 Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé.

17:26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

18:1 Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

18:2 Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.

18:3 Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu'envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.

18:4 Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança, et leur dit: Qui cherchez-vous?

18:5 Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C'est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux. »

37:23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.

Cette tunique passim à même la peau faite de plusieurs étoffes de couleur ne dégageait – elle pas un parfum agréable à Celui qui est ? C’est Celui qui est qui habille ou laisse nu. En lui ôtant sa tunique, les frères de Joseph l’ont jeté dans la réalité- décor ou terre d’Egypte.

Ephraïm apparait comme la phase ultime, le support ultime, la structure ultime de la création,  dédiée aux enfants de Dieu en devenir porté par l’humanité toute entière. Manassé correspond au sommeil que connait Ephraïm incarné avant que Celui qui est l’éveille.

Qu’il soit né du ciel ou né de la terre. Qu’il sorte du peuple juif ou non.

« Pour connaître le Divin nous devons toujours connaître les deux éléments de son état ».

Ceux des nations qui suivent le Dieu d’Israël par Yéshoua (Jésus) sont les rachetés de l’Eternel qui entrent dans l’Assemblée d’Israël et qui se joignent à leurs frères de Juda. Ils sont Ephraïm né de nouveau.

« L'aîné sera assujetti au plus jeune; »

Le 1er est le terrestre. Le second est le céleste.

Matthieu

« 19:29 Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.

19:30 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. »

 Ephraïm est en esprit et vérité. Il trouve la Présence de Celui qui est dans le 3ème Temple, celui de Son Livre, le Livre de la Parole unifié entre ancien et nouveau par Jésus, le Messie d’Israël, peuple de Celui qui est par Ephraïm qui l’adorera.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Toutes les Emanations Sublimes, les Etres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Jean « 14:2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Matthieu 

« 26:14 Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs,

26:15 et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent.

26:16 Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. »

N’est ce pas étrange que ce soit Juda, peuple juif,qui vende Joseph aux Ismaélites, Ismaël, le fils de l’esclave égyptienne qu’elle avait enfanté à Abraham, représentant l’homme terrestre mortel ou Caïn ou  la réalité- décor, l’humanité sans gloire.

Juda n’a – t – il pas vendu Jésus qui prêchait l’obéissance à la volonté de Dieu  au Grand Prêtre du sanhédrin qui l’a remis aux mains des romains, le quatrième empire, celui de l’âge de fer de l’anti christ que la Perse dominera un temps, juste retour pour les moqueurs et les contempteurs !  

Nous constatons bien l’existence d’une structure : Abraham Isaac- Maison d’IsraëlIsaacJacob- Peuple d’Israël – Peuple élu - Maison de JacobJoseph - enfants d’Israël- les élus (Ephraïm – Manassé)  

Ancêtres du peuple d’Israël : Sem –  Héber- Peleg- ….Terach – Haran (Lot –Sodome et Gomorrhe) ) – Abraham – Isaac – Jacob (Israël) (12 fils) (dont Joseph – (Ephraïm et Manassé ) – Juda( origine des rois de Juda de la lignée de David d’où sera issu le Messie d’Israël Jésus Christ) – Aaron – Moïse – Josué.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Toutes les Emanations Sublimes, les Etres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Les enfants circoncis attendent leur guérison dans le camp, sur les parvis. L’Eternel les a lavés de l’opprobre de l’Egypte. C’est l’Eternel qui purifie. Par la circoncision on lui appartient. Toute la haine, la violence et la méchanceté du mâle ont été coupées.

- Le 1er Empire pour Daniel est celui de Babel ou celui « de la volonté de puissance » Il s’appuie sur l’essence même du vouloir, la volonté de vivre. Elle est la réponse extrême de la pulsion dans la volonté de puissance qui s’exprime par une soif de pouvoir et de domination. Une énergie interne toujours en mouvement au caractère expansif anime cet empire qui cherche à étendre les limites de son autorité ou de sa domination.

- Le second Empire ou la Perse est celui de « l’avidité de l’avoir », tout acquérir afin de tout absorber. Il devient pervers lorsque toute l’énergie vitale se concentre sur le désir d’acquérir des biens et de les accroître.

- Le 3éme Empire, l’Empire grec est celui « de la recherche du savoir » par l’intellect. Cet empire fait de la raison humaine l’instrument de la connaissance du réel et de la relation de l’homme au monde. Cette recherche reste toujours limitée à la structure de la matière.

- Le 4éme Empire ou l ‘ empire romain est « celui de la tentation du totalitarisme » Il unifie et coordonne l’activité des trois forces précédentes, à savoir physique, vitale et intellectuelle par la force de la parole, force de synthèse. Il serait l’expression de l’hégémonie de l’être qui désire tout unifier, tout dominer, construire une totalité de la non – différence qui élimine par la violence toute altérité. La transcendance est délibérément oubliée. Cette force vitale dominatrice, totalitaire dépasse dans sa forme, son contenu, sa vision et son intensité tous les empires précédents.

La fin véritable est le repos de l’âme en Dieu, l’acquisition de la Paix de Christ. « Je vous donne la paix, je vous donne ma paix, non pas comme le monde la donne. » Cette paix s'acquiert par la présence du Saint-Esprit dans le cœur, préparé à une si grande visite par la vigilance intérieure de l'âme envers ses pensées (la nepsis ).

Nietzsche demande à l’homme de vivre comme une bête ses instincts, de mourir comme une bête et de pourrir comme une bête. Il appelle cela « Dieu est mort » Dans ce cas l’humanité ne vaut pas plus qu’un élevage intensif de volailles car tout devient « vanité et poursuite du vent ».Il fait de l’homme un danseur classique de pantomimes macabres. Il ramène la vie à une simple répétition de processus biologiques synchrones entre eux.

Le chrétien demande à l’homme de maîtriser ses instincts pour être prêt à accueillir dans le silence, Dieu, source de Vie. Grâce à Christ nous allons tuer le vieil homme, faire silence en se connaissant, je dirai « je-même » identifier la tension principale majeure, néfaste qui mobilise notre mental, freine notre progrès spirituel et nous nous y opposerons en permanence, sans relâche pour la réduire, la détruire afin de faire place à l’âme que l’Esprit pourra rencontrer.

Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056