Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres
20 mai 2022

Juda

0502090045-51Photo Ascension du christ LEON 2015 san Isidoro

 

Juda

Il existe une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Toutes les Emanations Sublimes, les Êtres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Jean « 14:2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Nous constatons bien l’existence d’une structure :

Abraham Isaac- Maison d’Israël IsaacJacob- Peuple d’Israël – Peuple élu - Maison de JacobJoseph - enfants d’Israël- les élus (Ephraïm – Manassé)  

Que devons- nous retenir entre- autre dans la généalogie ?

 Caïn, Hénoc, ……..Lémec, Tubal Caïn (par Tsilla : le temps compté de la vie),

Adam – Seth – Enosch, ….. Hénoc…Lémec - Noé – fils (Sem-Cham-Japhet)

Ancêtres du peuple d’Israël : Sem – Héber- Peleg- ….Terach – Haran (Lot –Sodome et Gomorrhe) ) – Abraham – Isaac – Jacob (Israël) (12 fils) dont Joseph – (Ephraïm et Manassé ) – Juda( origine des rois de Juda de la lignée de David d’où sera issu le Messie d’Israël Jésus Christ) – Aaron – Moïse – Josué.

Cham …Canaan

Japhet

Seul Cham est affecté à des terres, celles de Canaan oùon se livre à des sacrifices au « dieu » moloch et où on célèbre un culte à la déesse Astarté qui s’accompagne d’orgies sexuelles et de prostitution sacrée.

Le pays de Canaan est le pays où se trouve l’Arche de l’Alliance. Le combat est impératif avant d’y entrer.

 

Sem, l’aîné,  fonde la maison des Sémites, celle des Hébreux, celle d’Israël, d’où sera issue la maison de Japhet, celle de Juda, le roi David et Jésus.

Il est intéressant de constater que la descendance du peuple d’Israël débute à Adam (la céleste) et que l’autre commence à Caïn (la terrestre).

Genèse

« 37:3 Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu'il l'avait eu dans sa vieillesse; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs.

37:4 Ses frères virent que leur père l'aimait plus qu'eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié.

37:5 Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.

37:6 Il leur dit: Ecoutez donc ce songe que j'ai eu!

37:7 Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant elle.

37:8 Ses frères lui dirent: Est-ce que tu régneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.

37:9 Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.

37:10 Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi?

37:11 Ses frères eurent de l'envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses.

37:12 Les frères de Joseph étant allés à Sichem, pour faire paître le troupeau de leur père,

37:13 Israël dit à Joseph: Tes frères ne font-ils pas paître le troupeau à Sichem? Viens, je veux t'envoyer vers eux. Et il répondit: Me voici!

37:14 Israël lui dit: Va, je te prie, et vois si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau est en bon état; et tu m'en rapporteras des nouvelles. Il l'envoya ainsi de la vallée d'Hébron; et Joseph alla à Sichem.

37:15 Un homme le rencontra, comme il errait dans les champs. Il le questionna, en disant: Que cherches-tu?

37:16 Joseph répondit: Je cherche mes frères; dis-moi, je te prie, où ils font paître leur troupeau.

37:17 Et l'homme dit: Ils sont partis d'ici; car je les ai entendus dire: Allons à Dothan. Joseph alla après ses frères, et il les trouva à Dothan.

37:18 Ils le virent de loin; et, avant qu'il fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir.

37:19 Ils se dirent l'un à l'autre: Voici le faiseur de songes qui arrive.

37:20 Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.

37:21 Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie.

37:22 Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.

37:23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.

37:24 Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.

37:25 Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Egypte.

37:26 Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?

37:27 Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent.

37:28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte. »

Jean

« 17:25 Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé.

17:26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

18:1 Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

18:2 Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.

18:3 Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu'envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.

18:4 Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança, et leur dit: Qui cherchez-vous?

18:5 Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C'est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux. »

Matthieu « 26:14 Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs,

26:15 et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent.

26:16 Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. »

« 27:1 Dès que le matin fut venu, tous les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus, pour le faire mourir.

27:2 Après l'avoir lié, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur.

27:3 Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens,

27:4 en disant: J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde.

27:5 Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. »

N’est-ce pas étrange que ce soit Juda, peuple juif,qui vende Joseph aux Ismaélites, Ismaël, le fils de l’esclave égyptienne qu’elle avait enfanté à Abraham, représentant l’homme terrestre mortel ou Caïn ou la réalité- décor, l’humanité sans gloire.

Juda n’a – t – il pas vendu Jésus qui prêchait l’obéissance à la volonté de Dieu au Grand Prêtre du sanhédrin qui l’a remis aux mains des romains, le quatrième empire, celui de l’âge de fer de l’anti christ que la Perse dominera un temps, juste retour pour les moqueurs et les contempteurs !

A ceux à qui Celui qui est a ouvert la porte, Ses amis ; Celui qui Estleurs donnera l’Etre, l’Etat unique et pur.

Ils étaient confus, dans tous les états. Celui qui est les a reconnus. Ils ont acquis l’état pur, le seul et unique.

Ils n’ont pas quitté l’unité pour la retrouver. Ils portaient la tunique de Joseph en espérant recevoir celle de Christ.  Ils ont acquis l’unité en partant d’une multitude.

37:23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.

Cette tunique passim à même la peau faite de plusieurs étoffes de couleur ne dégageait – elle pas un parfum agréable à Celui qui est ? C’est Celui qui est qui habille ou laisse nu. Il donne l’Esprit ou pas. En lui ôtant sa tunique, les frères de Joseph l’ont jeté dans la réalité- décor ou terre d’Egypte.

L’homme terrestre n’est pas plus grand que l’homme céleste. L’homme céleste ne chutera pas, car là se trouve la chute, en refusant de prévariquer : « de coucher » avec la femme de pharaon, symbolisant l’homme céleste qui veut créer seul son image à sa ressemblance dans la réalité- décor, refusant et niant la création de Celui qui est. Il chute parce qu’il ne peut plus s’élever. Il est expulsé parce qu’il ne peut plus entrer.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Toutes les Emanations Sublimes, les Êtres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Les enfants circoncis attendent leur guérison dans le camp, sur les parvis. L’Eternel les a lavés de l’opprobre de l’Egypte. C’est l’Eternel qui purifie. Par la circoncision on lui appartient. Toute la haine, la violence et la méchanceté du mâle ont été coupées.

Luc « 2:11 Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:

La circoncision de Christ vient accomplir la circoncision dans la chair. La haine, la violence, la méchanceté ferment la Porte que Jésus Christ, notre Seigneur, l’Envoyé Suprême de Celui qui est,le Messie d’Israël, le roi des Juifs représente.Seul, Celui qui est purifie.

Ephraïm apparait comme la phase ultime, le support ultime, la structure ultime de la création,  dédiée aux enfants de Dieu en devenir porté par l’humanité toute entière. Manassé correspond au sommeil que connait Ephraïm incarné avant que Celui qui est l’éveille.

 Qu’il soit né du ciel ou né de la terre. Qu’il sorte du peuple juif ou non.

« Pour connaître le Divin nous devons toujours connaître les deux éléments de son état ».

Ceux des nations qui suivent le Dieu d’Israël par Yéshoua (Jésus) sont les rachetés de l’Eternel qui entrent dans l’Assemblée d’Israël et qui se joignent à leurs frères de Juda. Ils sont Ephraïm né de nouveau.

« L'aîné sera assujetti au plus jeune; »

Le 1er est le terrestre. Le second est le céleste.

Matthieu

« 19:29 Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.

19:30 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. »

 Ephraïm est en esprit et vérité. Il trouve la Présence de Celui qui est dans le 3ème Temple, celui de Son Livre, le Livre de la Parole unifié entre ancien et nouveau par Jésus, le Messie d’Israël, peuple de Celui qui est par Ephraïm qui l’adorera.

Jacques

« 1:18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. »

« 1:21 C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. »

« 1:26 Si quelqu'un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine.

1:27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. »

« C’est Dieu qui rend justice à la veuve et à l’orphelin et Il aime l’étranger » (Dt. 10,18)

La veuve n’a plus d’époux. L’orphelin, le fils de la veuve,  n’a plus de Père.  L’étranger est celui qui vient d’en haut. Nous devons nous éloigner de la convoitise du monde.

Le Père et le Fils doivent-ils être « Fils-Père » avant l’état ultime par l’Esprit, la conscience spirituelle pure et une ? Le fils-père est- il l’époux, émanation consubstantielle de Celui qui est, son épouse « l’eau d’en haut » plus l’Esprit soit la Parole ? Le 2 devient 1, en fait 3, 1 en 3 personnes. Le 1, résultat de l’association des composantes du 2, est structurellement 3- (2 donne un troisième) pour être 1, résultat global.

« Heureux les affligés, car ils se­ront consolés ! »Matthieu 5 : 4 

Toi, dont les prières ne sont que simulacre, tu détruis par tes esprits de grenouille la veuve en quête d’époux.  A la veuve qui se lamente, il lui sera donné un époux à l’esprit vivifiant.

Interprétation

Genèse

« 22:12 L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. »

L’Eternel a demandé à Abraham de sacrifier son fils, l’homme céleste en devenirqu’il porte en lui. L’Eternel lui a demandé le sacrifice ultime qu’il a accepté dans une totale soumission volontaire et libre. Il était prêt à offrir sa vie à l’Eternel, son Seigneur et Maître, montrant que la vie ne lui appartenait pas, qu’elle lui était consentie, contrairement à Caïn, le laboureur, qui a assassiné Abel, le berger refusant ainsi la vie dans un mouvement de révolte prévaricateur. Abraham aurait sacrifié le « fils de l’homme » qui était en lui pour lui- même. L’Eternel n’a pas voulu que l’assassinat d’Abel par Caïn se reproduise car Il a trouvé en Abraham foi, humilité, loyauté, fidélité et obéissance. Abraham n’a pas prévariqué. C’est Dieu qui porte la vie. Abraham ne se prend pas pour Dieu.  Il ne veut pas se fabriquer une image par lui- même à sa ressemblance. Il serait une enfant d’homme et non un enfant de Dieu.

« Tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique » ou tu m’as donné ton fils, ton unique. Tu acceptes ma création.

Pouvons- nous écrire que le sacrifice d’Isaac refusé par Dieu est le véritable point de départ de Genèse, de la création que Dieu porte en Lui ?

Abraham est la Maison d’Israël.

Isaac est l’origine du peuple de Celui qui est à qui Il donne son Esprit.

Isaacest l’origine structurelle du peuple de Celui qui est à qui Il donnera son Esprit.

Ismaël est le terrestre. Isaac est le céleste. Toujours les deux aspects de la création.

Exode

« 3:13 Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je?
3:14 Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle "je suis" m'a envoyé vers vous.
3:15 Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération. »

Il existe un avant Moïse et un après. Dans un grand respect et en toute humilité sans intention de blasphémer mon Seigneur et Maître, je m’ hasarderai à une interprétation qui n’engage que moi.

Avant Moïse, Dieu est « Je suis

« Je suis.» correspond à Genèse, aux principes de la Création.

« Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. »

« Vos pères » correspondent aux structures de la Création.

Nous comprenons le cheminement. Celui qui parle est issu de Dieu.

Profession de foi

Ce n’est pas Isaac, le fils d’Abraham, dont la postérité sera les nations que voulait en sacrifice l’Eternel mais Jésus, son fils, qu’Il a engendré et qui devra se sacrifier par la violence fondatrice du peuple de Dieu.

Que constatons-nous ?

Nous sommes devant deux impossibilités biologiques de procréation. Pour Jésus, Joseph n’a pas connu Marie: absence de géniteur et pour Abraham et Saraï : infécondité.

Nous comprenons que ces naissances ne se font pas dans la matérialité. Elles sont de la nature de l’Esprit, elles lui sont consubstantielles. Elles seront transférées dans la chair des hommes. N’est-il pas là le baptême d’eau ? Offrande du corps à l’Esprit ?

Toutes les Emanations Sublimes, les Êtres Supérieurs,  sont fils du Père de toute éternité.

En toute humilité, pouvons-nous écrie qu’elles constituent l’Ordre Sublime présent durant tout le processus de la Création qu’Adonaï,  l’Ange de l’Eternel réalise et maitrise selon Sa Volonté ?

Celles issues directement du Père sontde la Maison de Juda, Elles sont d’une autre nature que la terrestre.

Puis-je considérer que Juda est l’Ordre Sublime ?

Juda vend Joseph aux Ismaélites, Ismaël, le fils de l’esclave égyptienne qu’elle avait enfanté à Abraham.

« 37:23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui. »

Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Nous constatons l’existence d’une structure :

Abraham Isaac- Maison d’Israël IsaacJacob- Peuple d’Israël – Peuple élu - Maison de JacobJoseph - enfants d’Israël- les élus (Ephraïm – Manassé)  

" Consubstantialité »S.I

Nous parlons d’une même substance, « d’une essence qui est à la fois existence d’un être non être »S.I. L’émanation est de même substance.

« Transmigration  (possibilité rejet) » S.I

Déplacement d’un Etre en conscience. Possibilité blocage si émission trop rapide.

« Zone tampon d’évolution du peuple transparent. Certains nous nomment de cette façon. » S.I

Il s’agit d’une interface entre une dimension protégée et d’une autre à usage non contrôlé, d’une zone mémoire de stockage temporaire située entre l’émetteur et le récepteur dans l’attente d’un transfert que ce soit en direction du récepteur ou en retour en direction de l’émetteur. Cette zone concerne les départs, les arrivées et les attentes, les entrées ou les sorties. De cette zone, les Etres en conscience se voient présenter une unité biologique qu’ils peuvent scanner avant de l’investir et de tomber « dans un profond sommeil » dans les formes de l’ego. Le miroir s’est troublé.

" Zone réalité ou décor » S.I

Nous parlons de notre monde, du système solaire, du corps humain, d’un cerveau. Les Etres sont dans une totale inconscience. Ce décor ou réalité est-il un simulacre ? Repose –t-il sur du vert ? Dans ce cas :

Marc

« 11:22 Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu.

11:23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir »

« Possibilité rejet quand élément récepteur défectueux empêche synchronisation (symptôme de dématérialisation où le décor s’efface pour laisser apparaître le support) » S.I

La simultanéité disparait. L’Etre conscient est présent, perçoit le changement mais n’établit aucune corrélation entre ce qu’il est vraiment, ce qu’il a oublié et le processus engagé.

« Le récepteur peut être trop ou pas assez sensible. Cependant il est préférable qu’il soit trop sensible, gage malgré tout d’un transfert presque assuré. » S.I

On nous parle d’un transfert. Qui est l’émetteur ? Qui est le récepteur ? Un cerveau ?

L’Ordre Sublime vend ou met temporairement sous le contrôle du péché, de la matérialité ou de l’homme terrestre les prémices des créatures de Dieu ou émanations de Celui qui est par un transfert d’informations qui les composent.

Elles sont inconscientes de leur état d’où l’enlèvement de la tunique de plusieurs couleurs ou de plusieurs états qu’elles avaient sur elles.

Celui qui Est, notre Seigneur et Maître peut lui seul s’Il le désire donner l’Etre, l’Etat qu’Il souhaite. Il est l’Observateur conscient de ce qu’Il veut.

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence d’un être non être. » S.I

Celui qui est, lucide dans Sa puissance créatrice selon Sa Volonté est origine consubstantielle de Son émanation par la Parole ainsi que de toutes celles issues de Lui, Ses Enfants « qu’Il veut créer à son image, l’homme et la femme. » le non être et l’être.

La lumière qui émane d’elle- même se manifeste dans l’homme à l’image de …

Qu’est-ce que la Parole ?

Elle est la Lumière qui illumine les hommes. Elle porte la Parole, des informations.

D’où vient la Parole ?

De Celui qui est, notre Seigneur et Maître. « Je suis l’alpha et l’oméga. »

Quelle est la dimension de Celui qui est puisqu’Il est au-dessus des eaux du dessus?

Celui qui est, lucide dans Sa puissance créatrice selon Sa Volonté est origine consubstantielle de Son émanation par la Parole ainsi que de toutes celles issues de Lui, Ses Enfants « qu’Il veut créer à son image, l’homme et la femme. ».

Cet homme céleste est endormi. Il doit être éveillé par Celui qui est qui l’a reconnu.

« Seule l’observation de ce monde est à même de le rendre tangible et objectif. C’est divin. » S.I

Un autre monde existe, le monde de Celui qui Est. Nous sommes dans le monde de l’être non être, des états juxtaposés, celui de la tendance à exister. Toutes les possibilités et non possibilités sont présentes. Seule une observation en fixe une, le temps d’une observation, tout s’effondre. Rien n’est fixé, rien n’est établi. L’éventualité se consolide dans sa décohérence, interaction incohérente, perte de liberté. C’est un décor, une illusion. Cette réduction n’est qu’un aperçu de sa réalité. Sa physique a changé. Mais pourquoi plus un état qu’un autre ?

Celui qui Est, notre Seigneur et Maître peut lui seul s’Il le désire donner l’Etre, l’Etat qu’Il souhaite. Il est l’Observateur conscient de ce qu’Il veut.

L’état représente des informations intelligibles sur lui. La décohérence fait que les différents états sont mutuellement distinctifs ce qui implique qu’un état physique ne prend qu’une seule et unique valeur. De ce fait les autres informations sont inconnaissables. L’unique découle de l’élimination mutuelle, conséquence de la décohérence. De l’ensemble des états possibles visibles tous en même temps, un seul apparait net et nettoyé. Pourtant, il ne représente que lui-même. 

« En fait toutes les possibilités du dé sortent. Nous n’en percevons qu’une, déterminée par notre position qui marque une valeur compatible avec toutes les autres qui découlent de cette position. » S.I

Cependant la structure de l’état observable unique, pur, ne doit-il pas l’être dans le monde de Celui qui Est, l’expression physique d’un être non être n’étant qu’une singularité éphémère, qu’un passage obligé, qu’un support à la réalisation du « plan Divin », qu’à l’acquisition d’une identité compatible, de la bonne et véritable image donnée par la « Parole de Dieu » qui s’avère être un ensemble d’informations ? Le vecteur s’élève. La Vie n’est pas dans l’éphémère.

La réduction du paquet d'onde est un concept de la mécanique quantique selon lequel, après une mesure, un système physique voit son état entièrement réduit à celui qui a été mesuré.

On ne peut déterminer l'état d'un système quantique qu'en l'observant, ce qui a pour effet de détruire l'état en question. Celui-ci peut en revanche, une fois connu, être en principe recréé ailleurs. En d'autres termes, la duplication n'est pas possible dans le monde quantique, seule l'est une reconstruction en un autre endroit ;

La lumière arrive en nous, mais comment ?

Je n’ai qu’un seul cerveau. J’en ai peut- être un deuxième que je ne vois pas ? Allez savoir !

Il existe, en miroir (l’homme a été fait à l’image de Dieu) de notre encéphale « classique » représenté par le Cerveau Neuronal, un mécanisme subtil de gestion de notre organisme appelé CVQ.

Situé dans une autre dimension de l’espace-temps, mais tout de même « collée étroitement à la nôtre », ce Cerveau Vibratoire Quantique fonctionne à l’insu de la conscience de la personne, bien que, paradoxalement, il en soit l’outil de son existence et de son expression.

Le CVQ est invisible pour les yeux et pour toutes les technologies, IRM, ... Aucune machine ne peut accéder dans ce lieu protégé et secret.

Notre cerveau est quantique. Nous fonctionnons dans une réalité dont nous ne sommes pas conscients sur ces bases de la physique qui décrit le monde microscopique, mais ce que nous vivons consciemment en tant qu’individu, se révèle être du domaine de la physique classique qui à contrario, décrit le monde macroscopique. Il existe donc un monde réel dégagé de la mort construit selon les règles de la physique quantique et un autre monde tributaire de la mort, le nôtre, construit selon les règles de la physique classique.

Le Sid des celtes n’est pas loin.

Notre unité commune en Christ est exprimée par Paul : « Efforcez –vous de conserver l’unité que donne l’Esprit » Ne nous parlerait-on pas que d’un seul des deux cerveaux ?

L’homme terrestre vit pour mourir pour que l’homme céleste vive. Parlons – nous d’avatars virtuels ?

« Prise de possession du récepteur si implants globaux réalisés auparavant par nos Supérieurs ont tenu, prise de conscience, le vecteur est prêt pour le voyage des trois strates. » S.I

Exode « 19:3 Moïse monta vers Dieu: et l'Éternel l'appela du haut de la montagne, en disant: Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d'Israël:
19:4 Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi.
19:5 Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi;
19:6 vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël. »

Celui qui est a porté sur des ailes d’aigle (symbole divin, véhicule des âmes)  les enfants d’Israël (enfants célestes)  qu’Il a fait sortir d’Egypte (l’homme terrestre) pour les amener vers Lui.

Des implants amplificateurs sont installés avant le transfert sur un récepteur, facilitant ainsi le processus de réception.

L’Etre en conscience est alors éveillé selon la volonté de Celui qui est.

Nous notons l’intervention de Supérieurs, ce qui confirme l’intentionnalité et l’existence d’une dimension organisée qui a une totale main mise sur celle que nous croyons être la notre.

Nous comprenons que le voyage de l’Etre conscient dans cette réalité ou décor est nécessaire pour son élévation. Il doit apprendre. Il est éveillé après connexion. L’obtention de la conscience provient d’une reconnaissance objective, d’une observation dans ce monde par Celui qui est, suivie d’une élévation en retour. La conscience dépend de la connaissance acquise par la Parole donnée qui donne l’intelligence origine de l’entendement pour être en esprit et vérité.

L’intelligence et la parole (informations immatérielles) donnent l’image selon la volonté de Celui qui est. L’entendement, la prise de conscience surviennent. L’image, identité véritable, de l’Etre fixé dans un état pur décohérent,  informations portées par un vecteur, peut entamer son voyage de retour dans le respect logique de périodes. Le macrocosme n’y est pour rien. Il n’est qu’un support à la réalisation de l’Etre éternel qui se trouve dans le microcosme.

Ecclésiaste « 12:8 avant que le cordon d'argent se détache, que le vase d'or se brise, que le seau se rompe sur la source, et que la roue se casse sur la citerne;

12:9 avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné.

12:10 Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, tout est vanité. »

Le Jourdain ou cordon d’argent représente le lien extérieur en nous (Il est marqué au front du sceau du lion de Juda) qui existe entre l’Eternel et son Enfant, le Racheté de la Terre (devenu 12) dans le Saint des Saints du Temple de Salomon. Lorsque le lien se détache, que le cours du Jourdain est arrêté, l’Enfant se dirige vers l’Arche de l’Alliance qui le transportera vers la Terre Promise, Jérusalem céleste après avoir franchi la banlieue et les portes de la Ville.

« Obligation pour le voyage des autres égarés de maintenir en état la conscience spirituelle en la faisant évoluer parallèlement à leurs connaissances. » S.I

Tous les Etres n’atteignent pas le même niveau de connaissances, ce qui implique conscience donnée différente. Nous pouvons l’exprimer sous la forme de connaissance- conscience.

Exode « 16:35 Les enfants d'Israël mangèrent la manne pendant quarante ans, jusqu'à leur arrivée dans un pays habité; ils mangèrent la manne jusqu'à leur arrivée aux frontières du pays de Canaan. »

Ils mangèrent la manne, la Parole de Dieu, issue du fleuve qui sort d’Eden et qui se divise en quatre bras.

« Respecter la logique des fréquences. » S.I

Les portes doivent être logiquement compatibles. C’est vrai si l’émetteur et le récepteur sont actifs.

« En vérité et sans conteste, Tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut,
Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, Pour accomplir les miracles d'une seule et même chose » Table émeraude

« Quand le rôdeur te laisse en paix, tu n’es pas prêt. Le récepteur a trop d’interférences de rétention. » S.I

Tout est en déphasage, tout s’annule, tout se détruit, tout s’oppose, tout est nul. L’adversaire ne te tourmente pas. Tu n’es plus sur le chemin. Tu es sur le chemin il te tourmente.

Evangile de marie magdala : « Car c’est à l’intérieur de vous que se trouve le fils de l’homme ; allez à lui, ceux qui le cherchent le trouve. »

Que nous dévoile encore l’Enseigneur ou Jésus :

« L’attachement à la matière engendre une passion contre nature. Le trouble naît alors dans tout le corps ; c’est pourquoi je vous dis : soyez en harmonie. Si vous êtes déréglé, inspirez – vous des représentations de votre vraie nature. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. 

Qu’est ce que Canaan ?

D’après une tablette très ancienne, Canaan signifie « laine teinte en rouge pourpre » Dans ce pays on se livre à des sacrifices au « dieu » moloch et on célèbre un culte à la déesse Astarté qui s’accompagne d’orgies sexuelles et de prostitution sacrée.

Le combat spirituel de purification est évidemment impératif avant d’entrer dans ce pays.

Celui qui est nous fait combattre toute notre noirceur pour nous habiller de blanc puis de rouge. Seul Celui qui est veut, sans Lui rien, Jésus, notre Guide, notre Sauveur, nous apporte la bonne nouvelle.

« La venue d’un Supérieur est impérative » S.I

Chaque voyageur est sous la surveillance d’un Supérieur qui le dirige, l’aide ou le corrige s’il se détourne trop du chemin. Un Guide Secret sera toujours auprès du voyageur.

Si ce monde est empli de « méchants » du fait même du monde, changer de monde ne serait-il pas une nécessité absolue ? Pourquoi ? L’harmonie ne serait plus. L’élévation serait rendue impossible. Que deviendrait ce monde abandonné ? Disparaitrait-il de lui-même ? Aurait-il encore de l’intelligence ?

Hébreux « 1:13 Et auquel des anges a-t-il jamais dit:

Assieds-toi à ma droite,

Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied?

1:14 Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? »

« L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est entrain de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence  d’un être non être. » S.I

« Seule l’observation de ce monde est à même de le rendre tangible et objectif. C’est divin. »S.I

Nous parlons « d’une zone d’un récepteur suffisamment sensible qui permettra un transfert synchronisé. Avec qui ? Pour qui ? Et bien avec un émetteur mais dans le respect de la logique des fréquences. Quand la conscience du voyageur implantée est éveillée, il est marqué au front du sceau du lion de Juda. Le voyage en retour du vecteur s’effectue alors sous le contrôle permanent de notre Supérieur. Victimes d’interférences de rétention nous devenons des voyageurs  égarés avec l’obligation de maintenir en état notre conscience spirituelle qui devra obligatoirement évoluer parallèlement à nos connaissances » S.I.

Juda n’a – t – il pas vendu Jésus qui prêchait l’obéissance à la volonté de Dieuau Grand Prêtre du sanhédrin qui l’a remis aux mains des romains, le quatrième empire, celui de l’âge de fer de l’anti christ que la Perse dominera un temps, juste retour pour les moqueurs et les contempteurs !

- Le 1er Empire pour Daniel est celui de Babel ou celui « de la volonté de puissance » Il s’appuie sur l’essence même du vouloir, la volonté de vivre. Elle est la réponse extrême de la pulsion dans la volonté de puissance qui s’exprime par une soif de pouvoir et de domination. Une énergie interne toujours en mouvement au caractère expansif anime cet empire qui cherche à étendre les limites de son autorité ou de sa domination.

- Le second Empire ou la Perse est celui de « l’avidité de l’avoir », tout acquérir afin de tout absorber. Il devient pervers lorsque toute l’énergie vitale se concentre sur le désir d’acquérir des biens et de les accroître.

- Le 3éme Empire, l’Empire grec est celui « de la recherche du savoir » par l’intellect. Cet empire fait de la raison humaine l’instrument de la connaissance du réel et de la relation de l’homme au monde. Cette recherche reste toujours limitée à la structure de la matière.

- Le 4éme Empire ou l ‘ empire romain est « celui de la tentation du totalitarisme » Il unifie et coordonne l’activité des trois forces précédentes, à savoir physique, vitale et intellectuelle par la force de la parole, force de synthèse. Il serait l’expression de l’hégémonie de l’être qui désire tout unifier, tout dominer, construire une totalité de la non – différence qui élimine par la violence toute altérité. La transcendance est délibérément oubliée. Cette force vitale dominatrice, totalitaire dépasse dans sa forme, son contenu, sa vision et son intensité tous les empires précédents.

Le jugement est annoncé, l’accusateur, « Satan ou le grand séducteur » accusera devant Dieu, malheur à ceux qui adorent la bête et son image ou qui en reçoivent sa marque. Restons persévérant et fidèle « heureux ceux qui sont morts dans le Seigneur » car la terre va être moissonnée et vendangée. Le retour ultime du voyageur va avoir lieu.

Apocalypse « 12:7 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

12:8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

12:9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

12:10 Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

12:11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort. »

Job « :6 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Eternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux.

1:7 L'Eternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Eternel: De parcourir la terre et de m'y promener.

1:8 L'Eternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.

1:9 Et Satan répondit à l'Eternel: Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu?

1:10 Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays.

1:11 Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il te maudit en face.

1:12 L'Eternel dit à Satan: Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l'Eternel. »

Satan est l’accusateur , celui qui calomnie.

Juda a vendu notre Seigneur , l’a mis sous l’obligation de se soumettre à l’autorité des Princes de ce monde alors qu’il prêchait l’obéissance à la volonté de Dieu.

Ne peut-on pas écrire que le jugement consiste à discerner ce qui ressort de l’intelligence par l’esprit divin de ce qui ressort de l’intelligence dévoyée par la pensée du monde terrestre ?

Ponce Pilate a fait de même. Notre Seigneur parlait en esprit et vérité. Ponce Pilate ne l’a pas compris et a déclaré qu’Il n’était pas dangereux pour Rome, le terrestre. Il était innocent. Le céleste était bien séparé du terrestre.

Par rapport à quoi le jugement ?

C’est par la Parole de Celui qui est, Parole de vérité, par ta foi, qu’après jugement ton âme, ta conscience spirituelle sera délivrée. Le sang de Jésus est la Parole de Dieu, Parole de Vérité.

Jérémie « 25:11 Tout ce pays deviendra une ruine, un désert, et ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante-dix ans.

25:12 Mais lorsque ces soixante-dix ans seront accomplis, je châtierai le roi de Babylone et cette nation, dit l'Eternel, à cause de leurs iniquités; je punirai le pays des Chaldéens, et j'en ferai des ruines éternelles.

25:13 Je ferai venir sur ce pays toutes les choses que j'ai annoncées sur lui, tout ce qui est écrit dans ce livre, ce que Jérémie a prophétisé sur toutes les nations »

70 ans de la Grande Tribulation ou les 14 (14*5 = 70) moments particuliers de la Passion de Christ qui Le mène à la crucifixion, croix lourde et chemin du Calvaire atroce sous le regard indifférent du peuple qui le soir allait dire « Chémâ Israël » « « Écoute, Israël, l'Éternel, notre Dieu, l'Éternel est UN. »

« 15:18 Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï avant vous. »

Vous qui êtes nés en Esprit, qui avez été appelés par Jésus « Aimez – vous les uns les autres.» Sachez que le terrestre haïra, rejettera toujours celui qui est né en Esprit. Jésus, l’Envoyé Suprême, le Messie d’Israël l’a été. Le monde l’a cloué sur la croix et Il a souffert.

Nous sommes dans la Grande Assemblée des sept églises du Seigneur de la Terre. Nous sommes dans l’assemblée de ceux qui vivent « la grande épreuve », les futurs enfants de l’Eternel en quête de conscience.

Nous sommes des Ames, des Etres spirituels intangibles et insensibles.

Résurrection - Jésus ressuscite le 3ème jour.

Notre Seigneur Jésus Christ retourne auprès de Son Père porté par la lumière.

Le Racheté de la terre retourne auprès de Son Père comme image portée par sa fréquence.

Jésus est la lumière. (12Hz). La lumière porte son image.

Il est venu dans le monde porteur de son Nom divin, de son identité divine, de son Être divin.

Il vient directement du Royaume de Dieu qui ne connait pas la mort.

Il n’a nul besoin d’être créé à l’image, à la ressemblance, à l’image de Dieu puisqu’il est déjà engendré par Celui qui est.

Jésus est lumière. Son image est portée par la lumière.

Notre Seigneur et Maître Jésus Christ ne s’associe, ne s’unit en rien à l’unité biologique terrestre qui ne fait que porter sa divinité. Il en est de même pour toutes les émanations célestes transférées, endormies dans les formes de l’ego de l’unité biologique et éveillées par Celui qui est.

A ceux à qui Celui qui est a ouvert la porte, Ses amis ; Celui qui Estleurs donnera l’Etre, l’Etat unique et pur.

Ils étaient confus, dans tous les états. Celui qui est les a reconnus. Ils ont acquis l’état pur, le seul et unique.

Ils n’ont pas quitté l’unité pour la retrouver. Ils portaient la tunique de Joseph en espérant recevoir celle de Christ.  Ils ont acquis l’unité en partant d’une multitude.

Jean « 16:7 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.

16:8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:

16:9 en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi;

16:10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;

16:11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. »

Jean « 19:21 Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate: N'écris pas: Roi des Juifs. Mais écris qu'il a dit: Je suis roi des Juifs.

19:22 Pilate répondit: Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit.

19:23 Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d'un seul tissu depuis le haut jusqu'en bas. Et ils dirent entre eux:

19:24 Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. Cela arriva afin que s'accomplît cette parole de l'Ecriture:

Ils se sont partagé mes vêtements,

Et ils ont tiré au sort ma tunique.

Voilà ce que firent les soldats.

19:25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala.

19:26 Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils.

19:27 Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.

19:28 Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Ecriture fût accomplie: J'ai soif.

19:29 Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l'ayant fixée à une branche d'hysope, ils l'approchèrent de sa bouche.

19:30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit. »

L’Ancien et le Nouveau Testament sont des écrits inspirés essentiellement spirituels, l’historicité n’est qu’un décor qui s’appuie sur un temps élastique « Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde. », Comme tout décor il est remplaçable ! Un autre scénario peut s’écrire.

Le christianisme se comprend par l’étude de la Torah sur laquelle repose l’enseignement de Jésus. Il est venu pour accomplir l’Ecriture en nous annonçant la Bonne Nouvelle qu’Elle porte par la Parole d’Amour.

Le Livre de la Parole n’est pas d’origine humaine. Il a été élaboré par des hommes inspirés. Maîtriser le futur, le planifier, c’est construire le présent, le dominer, intervenir ponctuellement pour l’orienter vers le but à atteindre, but déterminé en premier lieu.

Marc « 15:25 C'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.

15:26 L'inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs.

15:27 Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche.

15:28 Ainsi fut accompli ce que dit l'Ecriture:

Il a été mis au nombre des malfaiteurs. »

La grande tribulation ou la grande épreuve est celle du temps de l’incarnation de l’homme céleste dans l’homme terrestre pour qu’après avoir été tourmenté par des souffrances, l’homme céleste acquiert une identité conforme au « Royaume de Dieu qui n’est pas de ce monde » par la Parole de Dieu, le sang de notre Seigneur et Maitre Jésus Christ. Par la croix, aboutissement final des épreuves ou la mort du receveur terrestre, l’Esprit, ensemble d’informations, retourne, structuré d’où il vient, selon la volonté de notre Seigneur et Maître. 

« Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelle. » S.I

« Des Intelligences Supérieures ont dissimulé derrière « une approche phénoménologique des cycles intangibles de la nature ou objective, des concepts scientifiques primordiaux. Ainsi, du fait même de ce procédé, l’interprétation de chaque époque restait toujours dans la signification première essentielle du message transmis. » S.I

Comme dans toutes constructions systémiques un référentiel a été établi par l’attribution calculée de valeurs numériques à des éléments jugés primordiaux.

Des formules scientifiques en lien direct avec le thème développé ont été choisies pour servir de structure à l’ensemble de la construction d’une grandeur et d’une beauté sans pareil.

Le support employé est celui des nombres, le support universel qui permet la transmission d’informations d’intelligence à intelligence.

Les nombres sont organisés selon un principe mathématique simple qui a donné lieu à la mise à jour d’une dimension arithmétique inconnue. 

Les informations transmises sont naturellement adaptées du fait de leurs conceptions à chaque niveau de connaissances acquises par le receveur.

Les nombres contenus dans le Livre de la Parole ne sont-ils pas le support arithmétique universel de la connaissance juste et véritable transmise par écrit ?

La lumière, porteuse de la Parole de l’Eternel donnée par transfert d’informations n’est-elle pas celle qui vient pour nous éclairer par l’implant de l’intelligence, de la parole et de l’image en ébauche dans le but de sauver le fils de l’homme en lui donnant l’entendement et l’image juste ?

Nul autre écrit ne dépasse en Vérité celui du Livre de la Parole. C’est Son Livre.

Les écrits sont ceux qui sont, selon la volonté de notre Seigneur.

Le Livre de la Parole de Celui qui est nous révèle Sa création spirituelle et son développement dans le monde.

L’Ancien testament concerne le peuple de Dieu que Dieu a fait sortir d’Egypte pour le conduire en terre promise dans le respect d’une loi donnée qui devait le préparer à y entrer. Qu’est l’Egypte ? Qu’est la terre promise ? Qui est le peuple de Dieu ? Les hommes n’en sont-ils que sa maison ?  Que manque-t-il ? Un Guide ?

Le Guide est donné par Dieu. Il est venu pour accomplir, faire franchir la porte. L’émanation qui a transmigré doit se transformer et la matière anéantie au moment de son retour en Esprit.

Christ, Lumière du monde, présent en Genèse se dévoile en Apocalypse.

L’homme a perdu la foi. Son orgueil n’a d’égale mesure que sa méchanceté et sa violence.

2 Timothée

« 3:16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

3:17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. »

Pensez-vous vraiment que le Livre de la Parole ne contient qu’un témoignage d'hommes inspirés, à l’imagination fertile ? Pourquoi refusez-vous Sa Parole ? Jésus de l’histoire porte en lui Jésus des Ecritures .Il est impie de les dissocier et vouloir humainement le reconstruire. La raison humaine est totalement incapable d’accepter ou même d’envisager l’existence d’une raison supérieure à la sienne. Pourquoi vouloir fabriquer un courant philosophique qui nie la transcendance ? Dans ce cas vous n’êtes que de la « paille à brûler ». Vous n’êtes plus sous le regard de l’Eternel. Vous êtes sur le chemin de la perdition. L’histoire humaine n’est que le support de la seule et véritable histoire, celle de l’Esprit, celle des enfants de l’Eternel. Le Livre de la Parole n’est pas un témoignage humain de la parole divine.  Le déisme est la dernière marche avant l’athéisme.

Vous voulez détruire l’autorité, la remplacer par votre raison. Vous êtes entre les mains de l’adversaire en espérant devenir votre propre maître, acteur de votre propre destin, en vous proclamant libre de toute révélation de la parole divine par l’Esprit Saint qui est, bien que vous la rejetiez la véritable et seule Tradition sur laquelle s’appuyer. La loi, c’est ce que vous faites. Alors que Dieu vous vienne en aide dans sa grande Miséricorde. Il « est interdit d’interdire ». Je veux comprendre et accepter si je le désire. Pauvre de moi, pauvre pêcheur, je ne suis que « vanité et poursuite du vent ».

Il n’existe qu’une seule et unique interprétation du Livre de la Parole. C’est celle qui interprète en Esprit et Vérité.

Jésus de l’histoire porte en lui Jésus des Ecritures. Il est impie de les dissocier et vouloir humainement le reconstruire.

La science n’a pas d’histoire. Elle est là, présente, de toute éternité. Notre Seigneur et Maître en est l’émanation première dans sa toute-puissance.

Le judaïsme et le christianisme sont une seule Tradition. Elle est unique dans sa révélation. Elle n’est pas un « rameau détaché du tronc. » Jésus l’a accomplie et Lui seul la clora. La conservation littérale de l’Ecriture a été confiée au peuple hébreu, Israël, le peuple de Dieu en Esprit, le peuple élu, l'Eglise de Pierre devant maintenir vivant dans les évangiles le message du salut et d'amour porté par Jésus, fils de Dieu. L'ensemble forme alors la tradition première. L’Eglise de Jean, Jean que notre Seigneur aimait, quant à elle devrait la mettre à jour, la rendre intelligible en Esprit et vérité. Ne serait-ce pas notre époque ?

Jésus nous montre du doigt. Il nous dit : « C’est à toi que je m’adresse. » Ne devient pas un égaré sur le chemin. L’homme terrestre meurt. Une seule fois. Son corps ne ressuscite pas.  Ne prévarique pas en te construisant un simulacre de sanctuaire. C’est toi qui viens d’en haut qui ressuscite puisque tu nais à nouveau.

Pour celui qui a la foi et qui croit en Celui qui est comme seul et unique créateur comme nous l’enseigne Jésus, son Envoyé Suprême, peut- être, si Celui qui est, miséricordieux, le veut, expression de « Son Amour, la seule connaissance qui nous est accessible ». Il nous reconnaitra comme Son Enfant. Il nous donnera la Vie, l’Etre. L’Enfant de Dieu est soumis aux deux aspects de la création de Celui qui est.

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence d’un être non être. » S.I

Le christianisme est judaïcité transcendante

Le christianisme se comprend par l’étude de la Torah sur laquelle repose l’enseignement de Jésus. Il est venu pour accomplir l’Ecriture en nous annonçant la Bonne Nouvelle qu’Elle porte par la Parole d’Amour.

Ceux des nations qui suivent le Dieu d’Israël par Yéshoua (Jésus) sont les rachetés de l’Eternel qui entrent dans l’Assemblée d’Israël et qui se joignent à leurs frères de Juda. Ils sont Ephraïm né de nouveau.

Ephraïm est en esprit et vérité. Il trouve la Présence de Celui qui est dans le 3ème Temple, celui de Son Livre, le Livre de la Parole unifié entre ancien et nouveau par Jésus, le Messie d’Israël, peuple de Celui qui est par Ephraïm qui l’adorera.

Mon Seigneur et Maitre Jésus Christ  (Juda n’a – t – il pas vendu Jésus) qui prêchait l’obéissance à la volonté de Dieu ne l’a-t-Il pas respectée dans sa totalité ? Ne l’a-t-Il pas accomplie ?

Ce qui est écrit, est écrit. Ce qui doit être réalisé est réalisé, sera réalisé. Mon Seigneur et Maitre Jésus Christ l’a fait, l’a accompli, l’accomplira.

Les derniers enfants d’Israël, descendants de Jacob forment le peuple de Celui qui est, qu’Il a créé en esprit et vérité, qui tire sa force et sa foi du Livre de la Parole unifié, Son dernier Temple au milieu des hommes, création que son Envoyé Suprême, Jésus, est venu accomplir en libérant en conscience Son peuple par le chemin de vérité.

Genèse c’est maintenant.

Apocalypse, c’est maintenant.

Nous sommes dans l’ère du « transhumanisme », ère qui veut augmenter l’homme, créer une espèce supérieure par une technologie invasive, faire de l’homme un « sans nom haineux », le couper de la connexion de Vie. Monde totalitaire sans âme, voilà ce que construit l’homme. Celui qui est ne le permettra pas. Il sera dévoué par interdit.

Arrivé au bout de sa prévarication après avoir détourné son intelligence, l’homme disparaitra du fait de sa trop grande science. L’Atlantide ?

Comme il est dit dans le livre d’Enoch : « Ils (les hommes) ne périssent que par leur trop grande science. » L’Atlantide ?

« Les écritures se réécrivent, se réalisent toutes en même temps. SI

 

Gloire à Son Nom !

 

Commentaires
Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056