Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres
12 janvier 2019

Les deux bêtes

Capture401

Les deux bêtes  

Genèse 1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

1:2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

1:3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

1:4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. »

L’abîme, lieu de la fournaise primordiale totalement inhospitalière symbolise la destruction, l’extermination, l’Hadès. Les ténèbres survinrent, obscurité totale, vide gigantesque, « âge sombre ». La lumière, émanant d’elle-  même se libère de la matière, des ténèbres, milieu informe. Les eaux, soupe primordiale, apparaissent. L’Esprit de Dieu porté par la lumière, la Parole se meut au dessus d’elles. Les cieux et la terre furent créés, deux créations, la céleste et la terrestre soit le 6ème jour de Genèse ;

Capture678

La lumière (12Hz) présente de toute éternité, venant d’elle-même, se manifeste dans l’image de l’homme par un transfert d’informations ou la Parole répondant à une qualité de signal (48db), image de l’homme dans le monde (432Hz) par le La1 (108 Hz). ).(432Hz référence au système solaire).En acoustique, la fréquence fondamentale ou son fondamental est l'harmonique de premier rang d'un son, ici 432hz qui est la fréquence naturelle. Quand le la, est accordé à 432 Hz, toutes les autres notes de musiques sont aussi corrigées vers leurs fréquences harmonieuses correspondant au la de référence et aux fréquences de la nature qui nous entourent.

Capture679

Il a créé (3456) Sa « ville » ou « la ville de l’Eternel » Ezéchiel, un carré de périmètre (864). Il existe 12 portes et chaque porte vaut 864/12 = 72)

Ezéchiel  « 48:20 Toute la portion prélevée sera de vingt-cinq mille cannes en longueur sur vingt-cinq mille en largeur; vous en séparerez un carré pour la propriété de la ville.

48:35 Circuit: dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la villesera: l'Eternel est ici. »

1 canne = 6 grandes coudées.

Le « circuit » est de 18 000 cannes soit 18000*6 = 108 000 grandes coudées.

108 000= 108*10*10*10 = 108*5*2*5*2*5*2 convertis 108*10/5*10/5*10/5= 108*2*2*2 = 108*8 = 864= 216*4.

Il existe 12 portes soit 864/12 = 72  =  valeur numérique d’une porte

48:30 Voici les issues de la ville. »

Celui qui est créa les cieux et la terre en séparant les eaux d’avec les eaux  par une étendue appelée ciel. La Lumière, porteuse de la Parole émane d’elle même. « Que la lumière soit ! Et la lumière fut. » Deux dimensions apparaissent séparées par une zone intermédiaire ou tampon. La Vie vient de la dimension d’au dessus des eaux, les Cieux au dessus des eaux séparées par une étendue appelée ciel. La Vie vient d’en haut. Dans le ciel se trouvent le soleil et la lune pour éclairer la terre, les eaux en dessous du ciel, « le sec terre et l’amas des eaux mers », les étoiles devant séparer la lumière d’avec les ténèbres. Le parcourt de la lumière porteuse de la Parole de Dieuse trouve décrit devant nous. La lumière illumine la terre, illumine les hommes.

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon sa Volonté à ses enfants, à ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que sa Science et sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

Jean « …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que lGrandee Fils de l'homme soit élevé, »

  « Cependant n’oublions pas notre foi et n’en déplaise aux rationalistes, une science privée de spiritualité ne sera jamais exacte. Elle ne sera que réductrice, loin de la vérité, une nouvelle tour de confusion.

Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence  d’un être non être. » S.I

« L’Eternel donne l’Etre puisqu‘ au commencement existait à la fois l’Etre – Non Etre. Pour ce faire Il nous donne l’intelligence, la Parole et l’image soit une identité. Il nous donne l’Etre en nous dégageant du non – être. » S.I

Apocalypse « 10:10 Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume.

10:11 Puis on me dit: Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois.

11:1 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent.

11:2 Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.

11:3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

11:4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

11:5 Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière.

11:6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront.

11:7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

11:8 Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié. »

Cette première bête sort de la mer, des nations et non des eaux qui sont au dessus du ciel. Elle ne possède aucune consubstantialité avec le céleste.

La bête qui monte de l’abîme, de la deuxième création est la première, celle de la mer en dessous du ciel.

« La place de la grande ville » par sa similitude avec « la place de la cité » de Dieu (Jérusalem céleste)  appelée Sodome, par l’analogie sexuelle, fait que l’homme met l’homme en l’homme, rejette son prochain, le céleste, rejette Celui qui est. Il est inhospitalier.

Il y a primauté de l’homme. Il est le centre de toute chose. Il est indépassable. Il peut se connaitre lui- même par sa propre reconnaissance. Il se prend pour Dieu. Il peut  se donner la vie éternelle. Et Egypte, réalité décor dans laquelle se trouve prisonnier le peuple de Celui qui est , le peuple d’Israël en Esprit.

Genèse « 2:7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. »

L’homme ou les nations se trouve sur le parvis du temple, à l’extérieur. Il est dans son premier état naturel.

L’homme a été formé à partir de la terre et non de l’Esprit. Il est un être ou âme vivante éphémère. Il ne possède rien. L’Eternel donne l’Image à Ses enfants issus de Lui.

Caïn, le laboureur qui offrit à Celui qui est « des fruits de la terre », tua  Abel, le berger qui lui offrit  « un des premiers nés de son troupeau et de leur graisse », offrande sur laquelle Celui qui est « porta un regard favorable ».

Caïn représente la terre, l’homme terrestre, la première création. Son frère Abel  représente la création par l’esprit, celle de l’homme céleste. L’expression « un des premiers nés » ou les « prémices des créatures de Dieu » comme le dit Jacques nous le fait comprendre.

Caïn est un simple mortel. Il a été fait pour mourir. En lui ne réside aucun esprit divin. Il est prisonnier de sa propre mort d’où l’assassinat de son frère Abel qui symboliquement nous le fait comprendre.

«Il existe donc deux hommes, un du ciel et un de la terre. Les deux sont issus de la création. Et à un moment ils se rejoignent. Comment cela peut-il se faire ? Je dirai grand mystère de l’incarnation ou de la transmigration. Est-ce de la magie ? Certainement pas, c’est de la science.

La prise de conscience d’une présence spirituelle au plus profond de chacun de nous, représente pour Jésus comme j’ai l’audace de le comprendre, le réel accès à la Royauté divine. De cette réalité, à la fois existentielle et originelle, nous ne sommes séparés que par un état de conscience déficient. Ne se trouve-t-il pas là notre prochain ? Celui qui est vraiment proche de nous ? Caïn a tué Abel. » S.I

Caïn est incapable de percevoir la présence spirituelle qu’Abel représente, d’où symboliquement l’homicide.

Ecclésiaste « 3 :19-22 Le sort des Hommes et le sort de la bête sont identiques : comme meurt l’un ainsi meurt l’autre …La supériorité de l’Homme sur la bête est nulle car tout est vanité.  Tout s’en va vers un même lieu : tout vient de la poussière, tout s’en retourne à la poussière. » 

Cependant celui qui tuera Caïn ou Lamech sera puni. En tuant Caïn et à Lamech on s’attaque à Thubal - Caïn, le constructeur dans la matérialité. On détruit la terre et l’homme terrestre comme il était établi au commencement, création utile et nécessaire à celle de Celui qui est, celle de l’homme céleste. Tout est devenu prévarication. Tout est devenu vanité. Toute communication est interrompue. Le silence s’installe.

La création de Celui qui est, est mise en danger. Sans intelligence, sans parole, sans image, le Racheté de la terre ne peut naître selon la Volonté de Notre Seigneur. Cela ne se peut. « Autre chose sera construit ».

Puisque :

Genèse  « 6 :3 Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. » 

1260 jours soit 1260/360 = 3,5 ans  pour les Témoins de Dieu.  

1 jour vaut 1000 – 1ère valeur.

1260*1000 = 1260000= 126*10*10*10*10*10 = 126*5*2*5*2*5*2*5*2*5*2 convertissons : 126*10/5*10/5*10/5*10/5= 126*16 = 2016

Les nations fouleront la ville sainte pendant : 42mois / 12 mois = 3,5 ans       

Elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant 3,5 ans = 3,5*576= 2016   et  les témoins de Dieu prophétiserons pendant 3,5*576 = 2016.

576 est la valeur d’1 an ainsi que la valeur numérique de l’Arche de l’Alliance avec Dieu.

Les deux témoins prophétisent pendant 1260 jours et leurs cadavres sont exposés pendant 3,5 jours. Dans ce cas la valeur du jour est de 1000 ou 8, la 1ère valeur de 1 jour vaut 1000 ans.

3,5*1000=3500      convertissons : 3500/53=28   

28 jours : La Lune effectue sa circonvolution en une rotation par révolution décentrée (Lune près ou Lune loin) autour de la Terre, en environ 28 jours, ce qui lui permet ( la lune) de reprendre sa position par rapport au soleil. Les deux témoins sont sur la terre. Nous constatons l’alignement qui en découle : terre-lune-soleil le chemin en retour de la lumière, des enfants de Celui qui est quand Il les a reconnus.

Le symbole est puissant.

 « Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient.

Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici! Et ils montèrent au ciel dans la nuée; et leurs ennemis les virent. »

Les nations sont la bête, la terre et Dieu le soleil.

Parlons-nous de date ? Le temps n’est-il pas comme le mouvement sans existence propre ? Une horloge ne rend pas compte de l’écoulement du temps, seules les aiguilles avancent. Pourquoi l’homme est-il si fasciner par sa propre destruction ? Sa volonté de puissance n’est que puissance de mort. Son espérance de vie n’est que retarder le plus possible la date de ce qu’il appelle sa mort. En permanence il défie Dieu, il ne souhaite que le tuer. Comme si on pouvait tuer la Vie ! Pour l’homme, ce qu’il appelle la vie est une durée alors qu’elle est un sens qui mène à la rencontre de Dieu.

Seul Dieu peut. Seul Dieu sait. Seul Dieu veut. L’homme n’y est pour rien.

Les nations vont commencer à fouler  « la Ville sainte » son sanctuaire, résidence de l’Arche de l’Alliance avec Dieu. La croyance en Dieu quitte  le cœur des hommes. La foi l’a quitté. La terre est devenue un « cloaque d‘impureté. »

« 11:7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. »

3,5 ans ?

3,5*360= 1260 jours  - Transformons les années en jours. 1 jour vaut 1000 

1260*1000 = 1 260 000 = 126*10*10*10*10 = 126*5*2*5*2*5*2*5*2

convertissons : 126*10/5*10/5*10/5*10/5 = 126*2*2*2*2 = 126*16 =  = 2 016  soit 1/ 2 semaine de Daniel ou 3,5 ans ou 1 temps, des temps et la moitié d’un temps.

Apocalypse « 12:1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

12:2 Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l'enfantement »

12 : 3Alors un autre signe apparut dans le ciel : c’était un grand dragon rouge-feu. Il avait  7 têtes et 10 cornes et, sur ces têtes, 7 diadèmes.

12 : 4 Le dragon se posta devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Elle mit au monde un fils, un enfant mâle.

12:5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

12:6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. »

12:7 Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

12:8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

12:9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

12:10 Et j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

12:11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.

12:12 C'est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps.

12:13 Quand le dragon vit qu'il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l'enfant mâle.

 12:14 Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu'elle s'envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d'un temps, loin de la face duserpent. »  

Une femme vêtue du soleil, la lune sous ses pieds et une couronne de 12 étoiles «Je suis l’alpha et l’oméga. »

Enceinte, elle criait dans le travail de l’enfantement et mit au monde un enfant mâle, le premier né, le guide, Celui qui nous donne une identité, Christ. Nous pourrions écrire « l’enfant divin » ou « l’enfant spirituel» en fait « le fils de Dieu ».

Du soleil à la lune, sont transférées ni nues ni vêtues en provenance de la Porte qui ouvre sur une autre dimension, les Prémices des créatures de Dieu  comme les appelle Jacques. Elles sont transférées après une transmigration consubstantielle sur la terre, dans l’homme terrestre, réalité décor.

Genèse« 1:26 Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance » faisons les Prémices de Mes créatures en l’homme terrestre à Mon image, faisons de lui l’homme céleste.

Personne, aucun être terrestre, ne peut dire qu’il est devenu consubstantiellement semblable à Dieu. Que c’est lui, créé à l’image de … qui va rejoindre « son Père » comme le dit Jésus.

La femme symbolise Celui qui est engendrant par la Parole que porte la lumières (12 étoiles), le processus de la création de Ses enfants. 

 « 12 : 3Alors un autre signe apparut dans le ciel : c’était un grand dragon rouge-feu. Il avait  7 têtes et 10 cornes et, sur ces têtes, 7 diadèmes. 12 : 4 Le dragon se posta devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Elle mit au monde un fils, un enfant mâle : ».

Les pieds sur la lune. La lune se trouve dans le cheminement de la Lumière. La lune est une étape avant d’éclairer, d’illuminer la terre des hommes que représente le dragon, la terre, les nations. Souvenons- nous de l’alignement pour les deux témoins : terre- lune - soleil

Jupiter, le dragon, Jupiter, le mal nommé, le loup masqué, séducteur, source de confusion conduit sur le chemin de la cupidité. Il est l’adversaire, le prédateur. Il veut dévorer l’enfant à sa naissance.

Valeur numérique du dragon : 7 têtes*10 cornes*7 diadèmes = (7*10)7 = 70*7 = 490.

 Apocalypse « 13:1 Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

13:2 La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

13:3 Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.

13:4 Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?

13:5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.

13:6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

13:7 Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

13:8 Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé.

13:9 Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende! »

La bête est issue du dragon. Elle monte de l’abîme par le dragon.

Cette première bête sort de la mer, des nations et non des eaux qui sont au dessus du ciel. Elle ne possède aucune consubstantialité avec le céleste. Elle possède également 7 têtes comme le  7ème jour de Genèse qui est celui du Nom donné par Celui est à Ses Enfants. Le nom de la bête est un  nom de blasphème, de prévarication que le terrestre se donne. IL s’appuie sur Celui qui n’est pas.

Valeur numérique de la bête : 10 cornes * 7 têtes* 10 diadèmes = (10*7) *10 = 70*10 = 700

La différence numérique entre celle de la bête et celle du dragon est de : 700 – 490 = 210 = 21*10 = 21*5*2 convertissons : 21*10/5 = 21*2 = 42 soit les 42 mois pendant lesquels la bête ou les nations (voir les deux témoins) foulent au pied le sanctuaire ou l’Arche de l’Alliance avec Dieu.

Le dragon ou les nations qui utilisent l’intelligence fait que l’animal humain s’adore lui – même dans toute son arrogance. L’homme prévaricateur, orgueilleux s’attaque « à sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus » Il s’attaque aux prémices des créatures de Dieu comme le dit Jacques « Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. »

Bien que blessée à mort, la bête retrouva de la vigueur grâce aux nations. Elle se moqua de Celui qui est, le méprisa, nia Son  existence, Sa création. Elle piétina pendant 42 mois le Sanctuaire de Celui qui est. Ceux qui n’ont aucune existence propre s’attaquèrent à Son Peuple, Ses Témoins.

Les nations fouleront la Ville Sainte pendant : 42mois / 12 mois = 3,5 ans       

Elles fouleront aux pieds la Ville Sainte pendant 3,5 ans = 3,5*576= 2016  

La bête qui monte de l’abîme est la première, celle de la mer en dessous du ciel.

Jérémie « 3-16 « On ne dira plus : Où est l’Arche de l’Alliance de Yahvé? On n’y pensera plus, on ne la regrettera plus ; on n’en construira plus d’autre. »

II Timothée (3 ; 3-4-5) : «  Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. »

Cette bête est l’humanité dans son état de première nature.

« 13:11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon.

13:12 Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

13:13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.

13:14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.

13:15 Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.

13:16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

13:17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

13:18 C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante- six. »

Le dragon, le serpent par l’intelligence donnée aux hommes fait monter d’eux-mêmes une bête. L’unité biologique, l’animal humain, émotionnel, territorial, autonome, arrogant, corrompu, blasphématoire et prévaricateur eut la possibilité d’agir pendant 42 mois ou 576*3,5ans ou 2016. Les hommes s’adorèrent eux même, devinrent leur propre idole. La loi était celle qu’ils faisaient. La loi n’accomplit pas. Jésus l’a dit, seul l’Amour le peut. Pourquoi les hommes ne s’aiment-ils pas les uns les autres ? Si non, comment peut-on vivre ensemble ?

Tous ces prévaricateurs, ces hommes de chair issus de la terre ou du dragon, l’antique serpent,  se sont pris pour Dieu en voulant planter leur propre arbre de vie, créer leur esprit à leur ressemblance, en niant Celui qui est, en voulant l’expulser de Sa Création. 

Une deuxième bête, prolongement de la première bête sortie de la mer, monte de la terre. Elle veut spiritualiser la terre en s’appuyant sur les « prétendues profondeurs de  Satan ». Elle s’active pour fabriquer une fausse Jérusalem Céleste, transcender le psychisme issu de l’ego de la bête. Elle « séduit les habitants de la terre par des prodiges », fabrique des jouets technologiques, se prend pour Dieu, estime agir comme Lui, se croit plus puissante que Lui, en fait, fabrique des chimères. La bête, comme Dieu le fait, veut fabriquer sa propre image, son esprit à l’image de sa personne, une réplique de son psychisme, de son intelligence artificielle  qu’elle emprisonnera dans des machines en fer. Elle sera connue de Mammon par sa main droite. Une puce dirigera son esprit.

Voilà les Nicolaïtes. Souriez, les chérubins sont là.

Il n’existe qu’une seule bête, celle sortie de la mer par le dragon qui s’est développée sur la terre.

Cette bête est celle qui a tué les deux Témoins. Elle a piétiné le sanctuaire, résidence de l’Arche de l’Alliance avec Celui qui est. La foi a quitté le cœur des hommes.

666 = 6*6*6 = 216

Ezéchiel : « 48:20 Toute la portion prélevée sera de vingt-cinq mille cannes en longueur sur vingt-cinq mille en largeur; vous en séparerez un carré pour la propriété de la ville.

48:30 Voici les issues de la ville. Du côté septentrional quatre mille cinq cents cannes.

48:31 et les portes de la ville d'après les noms des tribus d'Israël, trois portes au nord: la porte de Ruben, une, la porte de Juda, une, la porte de Lévi, une.

48:32 Du côté oriental quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Joseph, une, la porte de Benjamin, une, la porte de Dan, une.

48:33 Du côté méridional quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Siméon, une, la porte d'Issacar, une, la porte de Zabulon, une.

48:34 Du côté occidental quatre mille cinq cents cannes, et trois portes: la porte de Gad, une, la porte d'Aser, une, la porte de Nephthali, une. »

48:35 Circuit: dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la ville sera: l'Eternel est ici. » 1 canne = 6 grandes coudées

Le « circuit » est de 18 000 cannes soit 18000*6 = 108 000 grandes coudées.

108000=108*10*10*10= 108*5*2*5*2*5*2 Convertissons :1 08*10/5*10/5*10/5 = 108*2*2*2 = 108*8 = 864

C’est un carré : 864/4 = 216

Chaque côté de la Ville de l’Eternel «  L’Eternel est ici » a la valeur numérique de 216.

Il existe trois portes par côté. Chaque porte a la valeur numérique de : 216/3 = 72.

Capture680

Livre secret de Jean « C’est l’arbre de leur vie qu’ils ont placé au milieu du paradis. Mais moi, je vous enseignerai quel est le mystère de leur vie, c’est-à-dire le projet qu’ils(les hommes) ont fait ensemble de (fabriquer) la ressemblance de leur esprit.

« (Cet arbre) est celui dont la racine est amère et dont les branches sont mortes. Son ombre est haine et il y a de la tromperie dans ses feuilles. Sa fleur est l’onction de la perversité et son fruit la mort. Sa semence est désir et fleurit dans l’obscurité. Ceux qui goûtent  à cet (arbre), leur lieu de séjour est l’Hadès et l’obscurité leur lieu de repos. »

L’homme ne le peut. Cela lui est impossible. Les chérubins avec leurs épées flamboyantes sont là pour l’exprimer symboliquement.

Jean  « Les Enfants de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de la chair,

Ni encore moins de la volonté des Hommes.

Les Enfants de Dieu sont issus de Dieu. »

L’alliance ne peut être établie qu’entre Celui qui est et Ses enfants.

« L’humanité redevient un repère de vipères, adore à nouveau le veau d’or, se prend pour Dieu. Le cou de plus en plus raide, elle met en péril l’harmonie nécessaire à toute élévation. Les adorateurs des idoles pullulent. Leur amour n’est que fornication et prostitution. Leur or transmutera en plomb fondu qui brûlera leurs entrailles. Ils exterminent leurs sœurs, leurs frères, rongent la planète, le véritable Jardin qui pouvait tout donner. L’entretenir et le connaitre suffisaient pour le bonheur terrestre, sans excès, dans l’équilibre. » S.I

Aucun homme de chair, de la création terrestre  ne peut intégrer la dimension divine de sa propre volonté, planter son propre arbre de vie, son ego en utilisant comme il le dit la parcelle de lumière divine qui est en lui  pour fabriquer son propre esprit. Il n’est qu’un prévaricateur, un païen. Il sera exterminé.

Les enfants de Dieu doivent transiter par la réalité décor terrestre pour réintégrer transformés, dans un état définitif. Autrement ce n’est que prévarication bestiale. Il est le nombre de la bête, celui de l’homme créature qui veut voler la sagesse divine pour se créer  dieu et dire moi je fabrique du divin, ma propre dimension contrecarrant ainsi le plan de Dieu pour l’homme par l’Esprit. Dans ce cas l’homme -créature chemine naturellement vers sa propre destruction ou correction ou « nouvelle mise aux normes »  L’homme créature a remplacé Dieu. Le crime contre l’Esprit impardonnable est de fabriquer ou vouloir établir un lien injustifié  spirituel et détruire ou dévoyer le seul qui se doit d’être.

L’alliance ne peut être établie qu’entre Dieu et ses enfants.

 666 n’est qu’un nombre d’homme né de sa volonté prévaricatrice puisque (6*6*6 = 216) est le calcul par sa propre intelligence réductrice, confuse du résultat qui indique et symbolise les portes de l’éternité  (les portes de la Ville de l’Eternel) qu’il ne pourra jamais franchir selon sa propre volonté. L’homme veut dépasser ses limites pour contrecarrer se finitude, sa mort. Il va  construire une monstruosité froide, totalitaire, un simulacre. Cependant l’homme ne plantera jamais son propre arbre de vie dans une dimension qui n’est pas la sienne. Il sera « dévoué par interdit ».

Apocalypse « 14:9 Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,

14:10 il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau.

14:11 Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.

14:12 C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

15:1 Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.

15:2 Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.

15:3 Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!

15:4 Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés. »

Malheur également à tous ceux qui s’accaparent le pouvoir spirituel en se proclamant dépositaires de la Connaissance pour asservir à leurs profits le peuple de Dieu. Ce sont des nicolaïtes.

Actuellement, la technologie aidant, l’homme se prend pour Dieu.

Les « trans- humanistes» soutiennent que l’émergence et la convergence de techniques telles que la nanotechnologie, la biotechnologie, les techniques de l’information et de la communication et la science cognitive ainsi que d’hypothétiques sciences futures comme la réalité simulée, l’intelligence artificielle forte, le téléchargement de l’esprit et la cryonique font  que les humains peuvent et doivent utiliser ces techniques pour devenir plus que des humains.     

Arrive le « jugement de la grande prostituée » de la  « femme assise sur une bête écarlate » « vêtue de pourpre et d’écarlate » «  c’est la grande cité qui règne sur les rois de la terre » à l’aide d’un système blasphématoire qu’adorent les hommes de la terre,  sept têtes et dix cornes, au bord de l’océan, l’Ile aux collines.

Apocalypse « 17:3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.

17:4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution.

17:5 Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

17:6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.

17:7 Et l'ange me dit: Pourquoi t'étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.

17:8 La bête que tu as vue était, et elle n'est plus. Elle doit monter de l'abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront en voyant la bête, parce qu'elle était, et qu'elle n'est plus, et qu'elle reparaîtra.

17:9 C'est ici l'intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.

17:10 Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l'autre n'est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.

17:11 Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

17:12 Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.

17:13 Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête.

17:14 Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.

17:15 Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.

17:16 Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.

17:17 Car Dieu a mis dans leurs cœurs d'exécuter son dessein et d'exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.

17:18 Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre. »

Sur le front de la femme était écrit Babylone, annonciatrice de ténèbres. Porteuse d’un manteau couleur animale qui sort de la mer, elle parlait sombrement. La bête, Celle qui n’est pas,  qui sort de la fournaise primordiale, consubstantialité mortifère, doit, non- être, aller à sa ruine. La femme est assise sur « les sept têtes, les sept montagnes » celles qui donnent des noms blasphématoires issus de la prévarication.

7 rois – 5 sont tombés. – 1 existe- un autre doit venir – la bête un 8ème roi est du nombre des 7.

10 est l’expression binaire de 2.

10 = 5*2  -  2= 1*2

10/5 = 2   -  2/1 = 2

10/2 = 5   -  2/2= 1  -  5 est l’expression de 1.

5 sont tombés. 5 vaut 1 – 1 existe. – 1 autre 1 doit venir. Un total de deux 1.La bête est un 8ème roi qui est du nombre des 7. Il faut faire le 2, 1 ce qui donne un troisième 1 qui est du nombre des 7 lorsque l’on utilise les deux 1.

Jean « 17:21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.

17:22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un,

17:23 moi en eux, et toi en moi, afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. »

« L’Eternel donne l’Etre puisqu‘ au commencement existait à la fois l’Etre – Non Etre. Pour ce faire Il nous donne l’intelligence, la Parole et l’image soit une identité. Il nous donne l’Etre en nous dégageant du non – être.

La Tour de Babel représente l’humanité qui veut construire son propre Etre  en utilisant l’intelligence  et la parole acquises et de ce fait veut se donner une image impure que l’Eternel n’accepte pas puisque c’est Lui et personne d’autre qui donne une identité. Jésus l’a également dit. Il disperse Sa Parole. La rend inaccessible aux prévaricateurs. » S.I

10 binaire, expression de 2

Les 10 rois qui n’ont aucune présence spirituelle en eux, ne peuvent être à l’origine du 2, fait 1. Ils ne sont pas des fils-Père légitimes, consubstantiels. Cependant pendant une heure soit 60*60secondes = 3600 ils purent agir.

3600 = 36*10*10 = 36*5*2*5*2 convertissons 36*10/5*10/5 = 36*2*2 = 36*4 = 144.

Ils purent assister en fréquence 144Hz  le transfert de ce non être issu des nations, de « ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie ». 

Jean  « …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau.

…..Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

…. il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, »

Cette femme est la ville des hommes, semblable à Sodome et Gomorrhe, semblable à Jéricho.

Elle est un pendant blasphématoire à Jérusalem céleste.

Elle tient dans sa main la prétendue lumière des nicolaïtes, des païens, dressée très haut au - dessus de sa tête. Tous les soirs elle fait retentir le bruit d’une cloche. Il s’agit de la Nouvelle Babylone où résident tous les rois de la terre. Ils se mettront à son service pour combattre l’Agneau qui les vaincra. La bête et les rois haïront Mammon, cette cité, la grande prostituée, la cupide, la haineuse, la violente, la criminelle qui sera mangée par ses propres enfants qu’elle avait séduits, car Dieu le veut ainsi.

« 18:7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu'elle dit en son cœur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! »

La veuve du Temple c’est celle qui donne tout à Dieu. Elle est témoin de Son  Amour  et de Sa Bonté. Elle croit en la Parole de Dieu. Elle est totalement dévouée et disponible. La veuve est privée de son époux. Elle languit de son absence.

Babylone est tombée, violemment. «  Il a suffi d’une heure pour que tu sois jugée ! » Les marchands de la terre, les complices de l’abomination, pleureront son luxe, sa puissance perdue. Ils prendront le deuil. Dieu fit sortir de cette cité son peuple de toute la terre qui a été dévorée, polluée, martyrisée, persécutée, victime de la fureur de sa prostitution. Une foule immense dans le ciel disait « Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Seigneur. Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre de sa prostitution et il a vengé sur elle le sang de ses serviteurs» 

Cette bête est l’humanité prévaricatrice.

 « L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est entrain de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

 

Apocalypse « 11:18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. »

 

 

Gloire à son Nom.

Commentaires
Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056