Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres
13 octobre 2020

Troisième Temple

0502090045-51

Troisième Temple

Celui qui Est va-t-il demander à Celui de construire en trois jours le troisième et dernier Temple. L’humanité dans son ensemble s’en est tellement montrée indigne.

Genèse « 1 :27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

Qui est- Ce-il, sinon Celui qui est.

Je suis.    Dieu

Je suis je suis.

Je suis Celui qui Je suis, Je suis Celui qui Est.

Celui qui Est.

Il Est.     Celui qui est

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon sa Volonté à ses enfants, à ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que sa Science et sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

Qu’elle est l’origine de Celui qui est ?

Exode « 3 :13 Moïse dit à Dieu : J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai : Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ?
3 :14 Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : Celui qui s'appelle "je suis" m'a envoyé vers vous.
3 :15 Dieu dit encore à Moïse : Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël : L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération. »

Celui qui Est, notre Seigneur et Maître peut lui seul s’Il le désire donner l’Etre, l’Etat qu’Il souhaite. Il est l’Observateur conscient de ce qu’Il veut.

Comprenons :

Je suis.

Je suis je suis.

Je suis Celui qui Je suis, Je suis Celui qui Est.

Celui qui Est.

Il Est.

N’est-ce pas merveilleux ?

La lumière qui émane d’elle- même se manifeste dans l’homme à l’image de …

Qu’est-ce que la Parole ?

Elle est la Lumière qui illumine les hommes. Elle porte la Parole, des informations.

D’où vient la Parole ?

De Celui qui est, notre Seigneur et Maître. « Je suis l’alpha et l’oméga. »

Quelle est la dimension de Celui qui est puisqu’Il est au-dessus des eaux du dessus ?

Celui qui est, lucide dans Sa puissance créatrice selon Sa Volonté est origine consubstantielle de Son émanation par la Parole ainsi que de toutes celles issues de Lui, Ses Enfants « qu’Il veut créer à son image, l’homme et la femme. ».

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence d’un être non être. » S.I

Celui qui est, est-Il en dehors de Sa création ou comme le disent certains en blasphémant sans s’en rendre compte : « le divin se dilue dans la création comme un fluide immatériel, énergie pure ou cosmique » alors que l'énergie ne fait que décrire l'état de quelque chose d'autre ? 

Celui qui est, est la création puisqu’Il la fait et la maitrise selon Sa volonté. Il crée à l’image de Dieu, à l’image de Lui- même dont Il émane. Dieu donne l’être et le non être. Celui qui est donne l’être, la vie selon Sa volonté

Celui qui est a bien créé l’homme à son image, à l’image de Dieu. Il lui a donné l’intelligence et Sa parole. L’Eternel a créé en libérant l’homme né d’en haut de sa réalité-décor par l’action de Son Esprit. Il lui donne l’être.

Que font-ils de la révélation de Celui qui est et du Messie, son Envoyé Suprême incarnéqu’Il leurs a donné et que les prêtres du temple n’ont pas reconnu et que les rabbins tournent en dérision ? L’impiété et l’iniquité règnent.

Nous savons tous ce que vaut l’humanisation des lois divines. Et les prophètes de Celui qui est, où sont- ils ? Ces prescriptions sont- elles là pour « bonifier l’humain » ou pour faciliter la réception de « ce qui vient d’en haut » ? Philosophie ou théologie ? 

La loi a été donnée. Les prêtres l’ont utilisée pour se construire un royaume terrestre en utilisant le Nom de l’Eternel. Blasphème et prévarication. L’Ordre du Temple a fait de même. Les Eglises ont fait de même. Les portes sont restées fermées.

L’Eternel a envoyé son Messager Suprême : Jésus « je suis l’alpha et l’oméga » 12 Apocalypse, annoncé en Genèse 48/4 = 12 la lumière du monde pour établir l’alliance par l’Amour entre l’Eternel et les hommes, annoncer la bonne nouvelle : « Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde » et construire le temple intérieur en chacun d’entre nous. 

Les prêtres ne l’ont pas reconnu. Le temple de pierre a été détruit, les prêtres ne sont plus.

Il n’est plus question de religion ou toute autre structure intermédiaire. Il s’agit pour chacun d’entre nous d’aimer l’Eternel en « esprit et vérité ».

Seul Jésus purifie. Personne ne lui est supérieur. Il n’existe pas de super chrétien. Il est l’Envoyé Suprême de Celui qui est. Il n’y en aura pas d’autre après Lui.

Le croissant de lune n’est qu’un croissant de lune.

Le dieu des chrétiens n’est pas « un juif mort » comme le dit un scribe. Abomination de désolation. Blasphème de blasphème, le seul qui soit contre l’Esprit, qui ne sera pas pardonné.

Il est l’Envoyé de leur dieu, tout simplement de Celui qui est, seul et unique maître de Sa Création.  

Ne soyons pas comme les scribes inféodés à la loi, en recherche de racines, les pieds trop dans la terre qui ridiculisent et tournent en dérision Notre Seigneur Jésus Christ, le Messie, le roi d’Israël, roi des juifs.

Matthieu « 23 :13 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. »

Seuls restaient les scribes ou pharisiens hypocrites, qui, trop près de la Loi ne voyaient plus qu’elle, ne vivaient que pour elle, « cachaient les clés de la connaissance ». Ils en avaient fait un instrument de domination. Le service de l’Eternel n’était plus rendu. Par ailleurs, ils avaient expulsé Christ. « Tout le peuple répondit : Nous prenons son sang sur nous et sur nos enfants. »

Le peuple en est encore tout taché. Il n’est pas le seul. Actuellement, la multitude ne rejette – elle pas Christ dans une grande confusion ? Nous sommes vraiment dans l’Histoire.

Ceux des nations qui suivent le Dieu d’Israël par Yéshoua (Jésus) sont les rachetés de l’Eternel qui entrent dans l’Assemblée d’Israël et qui se joignent à leurs frères de Juda. Ils sont Ephraïm né de nouveau.

Ephraïm est en esprit et vérité. Il trouve la Présence de Celui qui est dans le 3ème Temple, celui de Son Livre, le Livre de la Parole unifié entre ancien et nouveau par Jésus, le Messie d’Israël, peuple de Celui qui est par Ephraïm qui l’adorera.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Toutes les Emanations Sublimes, les Êtres Supérieurs, sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Jean « 14 :2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Le Temple de Dieu, espace sacré est mis en danger par un temple de pierres, celui des hommes prévaricateurs de la cupidité mondialisée, autre idolâtrie. Ladépendance à Mammon produit l'indifférence et l'amour exclusif de soi. L’autre ! Mais de qui parlez- vous ? C’est un étranger.

Que doit construire le chrétien ? Un temple, certes, mais un cloître intérieur hors du temps et de l’espace ordinaire, dans le silence, n’est-il pas mieux ? Obéissance aux règles de la vertu, pauvreté dans l’humilité et chasteté émotionnelle ne sont-elles pas des clefs, les Clefs.

Nous refusons l’étranger, empêchons son éveil et son élévation. Nous détruisons les ponts. Mais à tous ceux qui accueilleront l’étranger et le protègeront, comme pour Loth, Celui qui est leur accordera la vie éternelle. Tous les autres seront dévoués par interdit.

Les derniers enfants d’Israël, descendants de Jacob forment le peuple de Celui qui est, qu’Il a créé en esprit et vérité, qui tire sa force et sa foi du Livre de la Parole unifié, Son dernier Temple au milieu des hommes, création que son Envoyé Suprême, Jésus, est venu accomplir en libérant en conscience Son peuple par le chemin de vérité.

« Le voyage de l’Etre conscient dans cette réalité ou décor est nécessaire pour son élévation. Il doit apprendre. Il est éveillé après connexion. L’obtention de la conscience provient d’une reconnaissance objective, d’une observation dans ce monde par Celui qui est, suivie d’une élévation en retour. La conscience dépend de la connaissance acquise par la Parole donnée qui donne l’intelligence origine de l’entendement pour être en esprit et vérité. » S.I

Jésus Christ est l’intermédiaire entre Dieu, le Père, et les hommes. Par l’homme l’élévation par l’Esprit est rendue possible quand la foi habite son cœur. Quand la foi quitte son cœur, c’est la chute, l’élévation est rendue impossible. L’homme est expulsé d’Eden, le jardin de Dieu pour se retrouver dans le jardin, la terre. Il est expulsé par ce qu’il ne peut plus entrer en Eden.

« La biologie dicte la réalité » ou » le décor. »

L’âme humaine n’est pas immortelle. Elle dure le temps d’une mortalité. Elle est liée à l’homme. Les jours de l’homme ou de l’humanité ne sont que de 120 ans.

En fait, la civilisation grecque a pollué par ce concept l’enseignement juif et chrétien

L’âme céleste n’est pas une réplique spirituelle de la personnalité terrestre.

La foi et l’humilité ont quitté le cœur des hommes. L’harmonie est rompue. La confusion s’installe. L’élévation devient impossible. Ailleurs elle se fera. Personne ne peut s’opposer à Celui qui est. Sa Parole a été perdue du fait même de la prévarication des hommes. La diversité en a résulté. L’unité s’est évanouie.

L’homme terrestre ne ressuscite pas.

L’harmonie doit exister entre le céleste et le terrestre sous peine d’empêcher toute élévation.

Celui qui est ne peut accepter les totalitarismes spirituels. La diversité est son

royaume, la fraternité son moteur. Il n’a pas de nom par ce qu’il les porte tous. Et le péché, pour moi, se trouve là. Vous ne croyez pas en Jésus, certes simple homme mais dont l’être spirituel a totalement envahit l’enveloppe charnelle, annoncé depuis l’origine du monde, tant pis pour vous car il nous montre le chemin du Père. Il faut lui en rendre justice. Le jugement est rendu. L’accusateur est jugé, tant pis pour lui.

Jésus de l’histoire porte en lui Jésus des Ecritures. Il est impie de les dissocier et vouloir humainement le reconstruire.

« Je suis au commencement et à la fin » « Je suis en Genèse et en Apocalypse. »

La lumière est porteuse d’informations, de la Parole de Celui qui est.

Celui qui est, est bien à l’origine de ce processus créatif dont Il contrôle et oriente selon Sa Volonté et par la Parole le déroulement. Sa création s’appuie sur l’humain pour se réaliser, l’élévation le but ultime.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était accompagnée de la Lumière, et la Parole était la Lumière. »

La Parole de Celui qui est, portée par la lumière devient la Lumière qui illumine les hommes pour construire. Le Souffle Saint d'Elohim œuvre en nous et avec nous.

La lumière ne vient pas des hommes. Elle est reçue par ceux ou par celles qui croient en Elle.

Nous comprenons bien son cheminement. Elle vient d’ailleurs en nous pour partir ailleurs

Pouvons-nous écrire que la Lumière porteuse de la Parole correspond à un ensemble d’informations transférées. Nous comprenons maintenant très bien que cette nouvelle identité n’est pas une réplique spirituelle de la personne humaine qui vit en permanence dans la violence et la méchanceté. Dans ce cas précis il ne s’agit que de prévarication. Cette réplique ne peut – être qu’éradiquée, exterminée.

Pour conclure, une forme de jugement provenant d’une Source Inconnue.

« Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelle. » S.I

L’humanité en gloire était peut- être le but ultime de la Création ? Tant pis !

Que fait Jésus ?

Jean

« 3:6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. »

« 3:13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. »

« 19:30 Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit. »

Jésus rend son esprit. Il n’est pas image. Il est Lumière. Il est l’Envoyé Suprême

Les  fils de l’homme sont les prémices des créatures de Dieu éveillées incarnées en l’homme de chair.

« L’humanité redevient un repère de vipères, adore à nouveau le veau d’or, se prend pour Dieu. Le cou de plus en plus raide, elle met en péril l’harmonie nécessaire à toute élévation. Les adorateurs des idoles pullulent. Leur amour n’est que fornication et prostitution. Leur or transmutera en plomb fondu qui brûlera leurs entrailles. Ils exterminent leurs sœurs, leurs frères, rongent la planète, le véritable Jardin qui pouvait tout donner. L’entretenir et le connaitre suffisaient pour le bonheur terrestre, sans excès, dans l’équilibre.

La terre est plate, ronde. Tout le monde a raison. Ptolémée, Pythagore, Copernic, Galilée, Newton, Einstein, tout le monde a tort.

 L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est en train de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

« Qu'aurais-je à cacher ce que personne ne veut croire. » Notre Seigneur Jésus Christ

« La Vie n’est pas dans l’univers mais dans Jérusalem céleste. » Notre Seigneur Jésus Christ

Apocalypse « 11 :18 Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. »

 

 

Gloire à son Nom !

Commentaires
Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056