Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres
1 janvier 2021

Machia'h

0502090045-51

Machia’h

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme. » (1Tm 2.5)

Un scribe a dit : « dites aux chrétiens que deux à trois millions de juifs ont vu avec Moïse Dieu de leurs yeux sans mourir et que Dieu ne s’est montré qu’à eux ».   

Deux à trois millions ?

Pauvre scribe, inintelligent, arrogant et blasphémateur, qui est- il pour attester de tels vérités et affirmer qu’il s’appuie sur la Torah pour le dire ?

Aucun homme terrestre qu’il soit juif ou pas ne peut voir Dieu sans mourir. Moïse, esprit de Dieu, Lui a pu le voir sans mourir car il était en esprit. L’ esprit parle à l’esprit.

Exode « « 32:17 Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse: Il y a un cri de guerre dans le camp.
32:18 Moïse répondit: Ce n'est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus; ce que j'entends, c'est la voix de gens qui chantent.
32:19 Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne.
32:20 Il prit le veau qu'ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l'eau, et fit boire les enfants d'Israël.
32:21 Moïse dit à Aaron: Que t'a fait ce peuple, pour que tu l'aies laissé commettre un si grand péché?
32:22 Aaron répondit: Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme point! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal.
32:23 Ils m'ont dit: Fais-nous un dieu qui marche devant nous; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu.
32:24 Je leur ai dit: Que ceux qui ont de l'or, s'en dépouillent! Et ils me l'ont donné; je l'ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau.
32:25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé à l'opprobre parmi ses ennemis.
32:26 Moïse se plaça à la porte du camp, et dit: A moi ceux qui sont pour l'Éternel! Et tous les enfants de Lévi s'assemblèrent auprès de lui.
32:27 Il leur dit: Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté; traversez et parcourez le camp d'une porte à l'autre, et que chacun tue son frère, son parent.
32:28 Les enfants de Lévi firent ce qu'ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée.
32:29 Moïse dit: Consacrez-vous aujourd'hui à l'Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction. 

32:30 Le lendemain, Moïse dit au peuple: Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l'Éternel: j'obtiendrai peut-être le pardon de votre péché. »

Quand l’esprit de Celui qui est (Moïse) quitte les hommes, ceux-ci deviennent idolâtres. Ils ne sont que « vanité et poursuite du vent ». Aaron, celui qui parle à la place de Moïse, lui-même était perdu. Il ne percevait plus la parole de Moïse, l’esprit de Celui qui est n’était plus en lui.

Celui qui est parle à Moïse, homme céleste, de Son peuple en Esprit, celui qui a quitté l’esclavage de la terre d’Egypte, « des eaux d’en haut »,  puisqu’Il parle à Moïse face à face et qu’Il connait son nom, nom qu’Il lui a donné par Sa reconnaissance. Il est le Maître dans Sa dimension, de son royaume.

Exode « 33:11 L'Éternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami. Puis Moïse retournait au camp; mais son jeune serviteur, Josué, fils de Nun, ne sortait pas du milieu de la tente. »

L’homme céleste peut voir Celui qui est face à face.

« 33:20 L'Éternel dit: Tu(Moïse) ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre.
33:21 L'Éternel dit: Voici un lieu près de moi; tu te tiendras sur le rocher.
33:22 Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu'à ce que j'aie passé.
33:23 Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue. »

L’homme terrestre ne peut pas voir Celui qui est face à face.

Moïse, homme céleste, homme terrestre !

Exode « 34:1 L'Éternel dit à Moïse: Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées. »
Celui qui est s’adresse à Moïse, homme terrestre. Il lui fait tailler deux tables de pierre dans la matérialité de sa condition. Cependant Celui qui est  montre qu’Il peut également écrire directement sur ces tables. Il est le Maître de ce monde. Il peut y intervenir quand Il veut, comme Il veut et où Il veut.

Les chrétiens quant à eux peuvent affirmer avec certitude qu’ils ont connu et vu le fils de Dieu fait homme, Notre Seigneur et Maître Jésus Christ, le roi des juifs, le Messie d’Israël.

Jésus, le serviteur choisi par Celui qui est ne s’est pas caché. Il n’a été en rien occulté. Nous ne pouvons plus le voir car personne ne peut voir Dieu face à face de son vivant dans son impureté sans mourir. Jésus, et lui seul reviendra dans sa Gloire. Quand et comment? Nul ne le sait à part Celui qui est.

 Le judaïsme dit du « Premier Temple » (10ème – 6ème siècles avant Jésus-Christ) était centré sur les prêtres du Temple de Jérusalem. Le Pentateuque, qui s'élabore à la fin de cette période, ne fait pas mention de rabbins. On ne peut cependant exclure leur existence.

À partir du « second Temple » (6ème siècle avant Jésus-Christ – 1er siècle après), l'existence des rabbins semble se confirmer. Les instances religieuses dirigeantes restent cependant centrées sur les prêtres.

Les rabbins ne sont donc pas des prêtres. Ce sont des spécialistes de la loi religieuse, y compris de la « loi orale », où l'on trouve une série de commandements non inclus dans la Torah écrite.

Les prêtres ont contesté cette Torah orale, ne la considérant que comme un ensemble de traditions populaires sans valeur normative.

Sous la monarchie des Hasmonéens, les prêtres et leurs partisans ont formé le parti des Sadducéens, tandis que les rabbins et leurs partisans formaient divers groupes, dont le principal était appelé « Pharisien ».

En 70 de l'ère chrétienne, les Romains détruisent le temple de Jérusalem, éliminant de fait les prêtres et les Sadducéens. Les rabbins pharisiens sont restés seuls en lice, et leur vision du judaïsme est devenue la norme.

Nous pouvons affirmer que Celui qui est n’a plus de prêtres et de Temple.

Selon le judaïsme rabbinique, la Thora via le verset de l’Exode 24:12 : « L’Éternel dit à Moïse : monte vers moi sur la montagne, et reste là; Je te donnerai des tables de pierre, la Torah et la Mitsva que J'ai écrites pour leur instruction » implique l'existence de deux Lois simultanément données sur le Sinaï : la Torah, Loi écrite et la Mishna, Loi orale.

En langue vernaculaire :

Exode « 24:12 L'Éternel dit à Moïse: Monte vers moi sur la montagne, et reste là; je te donnerai des tables de pierre, la loi et les ordonnances que j'ai écrites pour leur instruction. »
 
Dans ce verset on ne parle que d’écritures. Est-ce à dire que la loi orale n’est qu’un ensemble d’interprétations humaines et non les « ordonnances » comme revendiquées, ce qui rejoint l’opinion des prêtres?

Toutes les deux, alors que nous ne connaissons que celle de Moïse, furent soi-disant révélées à ceux qui étaient présents et transmises depuis, oralement jusqu'à l'époque du Second Temple de Jérusalem. À la destruction de celui-ci en 70 après Jésus Christ et surtout après la mort de grands Sages de l'époque, il fut décidé de codifier la Torah orale dans la Mishna.

 La thora orale, faussement nommée, n’est alors qu’une interprétation des « ordonnances » ou Mitsva.

 Nous savons tous ce que vaut l’humanisation des lois divines. Et les prophètes de Celui qui est, où sont- ils ? Ces prescriptions sont- elles là pour « bonifier l’humain » ou pour faciliter la réception de « ce qui vient d’en haut » ? Philosophie ou théologie? 

Les pharisiens puis les rabbins ont toujours affirmé l'existence d'une Torah orale transmise de génération en génération, de maître à élèves. Pour le judaïsme, il n'est pas possible d'appliquer les préceptes bibliques sans passer par l'interprétation que les Sages en ont faite.

Cette Torah orale prend son origine avec Moïse lui-même qui, après avoir reçu les tables de la Loi sur le mont Sinaï et en avoir réalisé plusieurs copies pour les dignitaires, la « transmet » à Josué, qui la transmet à son tour à ses successeurs spirituels et ainsi de suite jusqu’à la Grande Assemblée, ancêtre du Sanhédrin.

Il ne s’agit bien que d’une simple affirmation tortueuse sans véritable fondement. Les prophètes ont prophétisé, les apôtres ont porté la Parole, ce sont bien les seules transmissions qui sont d’origine divine.  

La Réforme du judaïsme naquit au 20ème siècle qui vit les Juifs s'ouvrir à d'autres cultures que la leur propre et aux sciences humaines. Il en résulta chez certains une vision qui fit du judaïsme une révélation en marche, et non une révélation déjà accomplie. Les juifs partisans de la réforme du judaïsme ne considéraient donc plus la Torah et le Talmud comme les manifestations d'une parole divine intouchable, mais comme des œuvres historiques nécessaires en leur temps, devant céder la place au besoin de l'époque. De nombreuses observances furent jugées inutilement contraignantes, sans fondement et obsolètes.

Exode « 34:26 Tu apporteras à la maison de L'Éternel, ton Dieu, les prémices des premiers fruits de la terre. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère.
34:27 L'Éternel dit à Moïse: Écris ces paroles; car c'est conformément à ces paroles que je traite alliance avec toi et avec Israël.
34:28 Moïse fut là avec l'Éternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea point de pain, et il ne but point d'eau. Et l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance,
les dix paroles.

Celui qui est a donné au peuple d’Israël Ses instructions et commandements, les deux tables du témoignage, qu’Il a écrites lui- même des deux parties qui se regardaient l’une l’autre. Pourquoi ne pas le croire ? L’homme ne voit que la surface du monde, que le décor qui se matérialise sur les grandes prairies vertes. Ces écrits sont pour le peuple d’Israël en Esprit.

« Le septième jour, l'Éternel appela Moïse du milieu de la nuée. » de la même façon que Jésus s’est montré à Pierre, Jacques et Jean puisque le 7ème jour qui vient après le 6ème jour, celui de la structure de la création (lumière- monde- portes de la Ville de l’Eternel) est celui de l’accomplissement de la Création de Celui qui est qui donne l’identité spirituelle nouvelle, l’image ou l’Etre.

La loi a été donnée. Les prêtres l’ont utilisée pour se construire un royaume terrestre en utilisant le Nom de l’Eternel. Blasphème et prévarication. L’Ordre du Temple a fait de même. Les Eglises ont fait de même. Les portes sont restées fermées.

L’Eternel a envoyé son Messager Suprême : Jésus « je suis l’alpha et l’oméga » 12 Apocalypse,  annoncé en Genèse 48/4 = 12 la lumière du monde pour établir l’alliance par l’Amour entre l’Eternel et les hommes, annoncer la bonne nouvelle : « Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde » et construire le temple intérieur en chacun d’entre nous. 

Les prêtres ne l’ont pas reconnu. Le temple de pierre a été détruit, les prêtres ne sont plus.

Le Livre de la Parole n’est pas d’origine humaine. Il a été élaboré par des hommes inspirés. Maîtriser le futur, le planifier, c’est construire le présent, le dominer, intervenir ponctuellement pour l’orienter vers le but à atteindre, but déterminé en premier lieu.

L’Ancien testament concerne le peuple de Celui qui est  que Celui qui est a fait sortir d’Egypte pour le conduire en terre promise dans le respect d’une loi donnée qui devait le préparer à y entrer. Qu’est l’Egypte ? Qu’est la terre promise ? Qui est le peuple de Celui qui est ? Les hommes n’en sont-ils que sa maison ?  Que manque-t-il ? Un Guide ?

Le Guide est donné par Celui qui est . Il est venu pour accomplir, faire franchir la porte. L’émanation qui a transmigré doit se transformer et la matière anéantie au moment de son retour en Esprit.

Christ, Lumière du monde, présent en Genèse se dévoile en Apocalypse.

Traduire, certes, mais en respectant le sens initial, autrement, paradoxalement c’est source d’anachronisme. La modernité ne se trouve pas là où vous croyez. Il est nul besoin de vouloir soi disant rendre accessible l’Ecriture pour une époque donnée en l’adaptant, en la modifiant ou en convertissant  par le calcul les différentes mesures mentionnées. Le faire, c’est en détruire le caractère universel car le Livre s’adapte de lui-même aux connaissances acquises d’une époque. Il les possède tous.

Théologie, théosophie, théurgie, théophanie, spirituel, spiritualiste, gnostique, agnostique, mystique, ésotérique,  théiste, déiste, athéiste, païen, ontologie, eschatologie, immanence, transcendance, psychopompe…….beaucoup de littérature et de postures humaines. Il n’existe qu’une seule Vérité. L’Amour est la clef. Humain, trop humain, ne le soyons pas trop. Adorer en Esprit et Vérité est pour celui qui se trouve dans le véritable.

Rien ne doit rester caché. La surface de l’Ecriture  est nécessaire  pour permettre à ceux qui le peuvent de  s’y enfouir.

Déisme, théisme, transcendance, immanence, que dire ?

Le déisme est la dernière marche avant l’athéisme. Le théisme est la personnification d’un principe alors que le principe a donné l’Etre, la puissance, la force, la sagesse, l’omnipotence, l’omniprésence et l’omniscience à notre Seigneur et Maître transcendant et immanent à la fois. L’entendement humain se brouille, rejette de toute sa haine, de toute son arrogance et de toute son incompréhension cette réalité qu’il ne peut admettre. Une raison supérieure à la sienne existe. Nul autre écrit ne dépasse en Vérité celui du Livre de la Parole. C’est Son Livre.

Les écrits sont ceux qui sont selon la volonté de notre Seigneur.

Le livre de la Parole de Dieu nous révèle Sa création spirituelle et son développement dans le monde.

Des Intelligences Supérieures ont dissimulé derrière une approche phénoménologique des cycles intangibles de la nature ou objective, des concepts scientifiques primordiaux. Ainsi, du fait même de ce procédé, l’interprétation de chaque époque restait toujours dans la signification première essentielle du message transmis.

Le jour, l’année, le mois n’ont pas systématiquement la signification temporelle humaine mais correspondent le plus souvent à des valeurs numériques qui leurs ont été attribuées.

Il en est de même pour les dimensions linéaires, surfaciques et volumiques qui n’ont pas automatiquement la signification mathématique déduite mais correspondent le plus souvent à des valeurs numériques qui leurs ont été attribuées.

L’histoire de l’Esprit qui n’est pas de notre dimension s’appuie sur des représentations humaines pour que nous puissions comprendre le message ou l’enseignement transmis.

Toutes les valeurs numériques ainsi attribuées déterminent un référentiel sur lequel nous devons nous appuyer pour accéder à la compréhension que nos Supérieurs veulent bien nous donner.   Les nombres sont le support universel du message transmis pouvant être compris par tous sans contestation.

Nos Supérieurs nous parlent de l’image, de Celui qui est, dans Sa création de l’homme à son image, uniquement de cette création, de Genèse jusqu’ à Apocalypse. » Le Livre

Que font- ils de la révélation de Celui qui est et du Messie, son Envoyé Suprême , Notre Seigneur Jésus Christ,  incarné  qu’Il leurs a donné et que les prêtres du temple n’ont pas reconnu et que les rabbins tournent en dérision? Le dieu des chrétiens n’est pas « un juif mort » comme le dit un scribe. Abomination de désolation. Blasphème de blasphème, le seul qui soit contre l’Esprit, qui ne sera pas pardonné.

Il est l’Envoyé de leur dieu, tout simplement de Celui qui est, seul et unique maître de Sa Création.  

Ne soyons pas comme les scribes inféodés à la loi, en recherche de racines, les pieds trop dans la terre qui ridiculisent et tournent en dérision Notre Seigneur Jésus Christ, le Messie, le roi d’Israël, roi des juifs.

Matthieu « 23 :13 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. »

Seuls restaient les scribes ou pharisiens hypocrites, qui, trop près de la Loi ne voyaient plus qu’elle, ne vivaient que pour elle, « cachaient les clés de la connaissance ». Ils en avaient fait un instrument de domination. Le service de l’Eternel n’était plus rendu. Par ailleurs, ils avaient expulsé Christ. « Tout le peuple répondit : Nous prenons son sang sur nous et sur nos enfants. »

Le peuple en est encore tout taché. Il n’est pas le seul. Actuellement, la multitude ne rejette – elle pas Christ dans une grande confusion ? Nous sommes vraiment dans l’Histoire.

Il n’est plus question de religion ou toute autre structure intermédiaire. Il s’agit pour chacun d’entre nous d’aimer l’Eternel en « esprit et vérité ». Ce n’est pas aux hommes d’engager quelques représailles que se soient. Pour qui se prennent-ils ? S’ils le font, ils ne sont que des criminels ennemis de l’Eternel.

1Jean » 2:22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils.

2:23 Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. »

Jésus, fils de Dieu n’est- il pas le témoin fidèle de la lumière, ne porte-t-il pas la Parole de Dieu : « Je suis l’alpha et l’oméga » « Je suis la lumière du monde » Ne s’est- il pas incarné dans la chair ? N’est-il pas le Messie d’Israël ? N’est-il pas la Voie ? N’est-il pas mort sur la croix dans des souffrances ? N’a-t-il pas rendu l’Esprit ? N’est-il pas ressuscité le 3ème jour ? N’est-il pas retourné auprès de son Père ? N’est-ce pas Lui qui reviendra aux temps de la fin ?

1Jean

« 2 :22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils. » Qui viendra prêcher une religion hostile à Christ ?

Qu’il soit né du ciel ou né de la terre. Qu’il sorte du peuple juif ou non.

Celui qui Est va-t-il demander à Celui de construire en trois jours le troisième et dernier Temple. L’humanité dans son ensemble s’en est tellement montrée indigne.

Jésus de l’histoire porte en lui Jésus des Ecritures. Il est impie de les dissocier et vouloir humainement le reconstruire.

Le christianisme, judaïcité transcendante

Le judaïsme et le christianisme sont une seule Tradition. Elle est unique dans sa révélation. Elle n’est pas un « rameau détaché du tronc. » Jésus l’a accomplie et Lui seul la clora. La conservation littérale de l’Ecriture a été confiée au peuple hébreu, Israël, le peuple de Dieu en Esprit, le peuple élu, l'Eglise de Pierre devant maintenir vivant dans les évangiles le message du salut et d'amour porté par Jésus, fils de Dieu. L'ensemble forme alors la tradition première. L’Eglise de Jean, Jean que notre Seigneur aimait, quant à elle devrait la mettre à jour, la rendre intelligible en Esprit et vérité. Ne serait-ce pas notre époque ?

Ceux des nations qui suivent le Dieu d’Israël par Yéshoua (Jésus) sont les rachetés de l’Eternel qui entrent dans l’Assemblée d’Israël et qui se joignent à leurs frères de Juda. Ils sont Ephraïm né de nouveau.

Ephraïm apparait comme la phase ultime, le support ultime, la structure ultime de la création, dédiée aux enfants de Dieu en devenir porté par l’humanité toute entière. Manassé correspond au sommeil que connait Ephraïm incarné avant que Celui qui est l’éveille.

Nous constatons bien l’existence d’une structure : Abraham Isaac- Maison d’IsraëlIsaacJacob- Peuple d’Israël – Peuple élu - Maison de JacobJoseph - enfants d’Israël- les élus (Ephraïm – Manassé)  

Ancêtres du peuple d’Israël : Sem – Héber- Peleg- ….Terach – Haran (Lot –Sodome et Gomorrhe)) – Abraham – Isaac – Jacob (Israël) (12 fils) (dont Joseph – (Ephraïm et Manassé ) – Juda( origine des rois de Juda de la lignée de David d’où sera issu le Messie d’Israël Jésus Christ) – Aaron – Moïse – Josué.

Ephraïm est en esprit et vérité. Il trouve la Présence de Celui qui est dans le 3ème Temple, celui de Son Livre, le Livre de la Parole unifié entre ancien et nouveau par Jésus, le Messie d’Israël, peuple de Celui qui est par Ephraïm qui l’adorera.

Les fruits de l’Arbre de Vie sont les élus de Dieu, ceux qu’Il a reconnus, ceux qui l’adorent en Esprit et Vérité. Ils sont issus des nations. Les feuilles qui captent la lumière nécessaire à la croissance de l’Arbre donnent des fruits, les élus issus des nations qui eux aussi ont besoin de la lumière de Dieu .

« C’est Dieu que nous devons adorer car le temps est proche. »

« Amen, viens Seigneur Jésus »

« La grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! »

Celui qui est donne à Ses amis, aux prémices de ses créatures, à ses enfants qui vont à Sa rencontre en toute conscience l’Esprit Saint qui les construira. Celui qui est, est Amour pour Ses enfants qu’Il a reconnus.

Celui qui est, origine consubstantielle de Son émanation par la Parole et de toutes celles issues de Lui, notre Seigneur et Maître, est l’Unique, le Seul qui de toute éternité donne la Vie selon sa Volonté à ses enfants, à ses témoins. Sa Gloire immense n’a d’égale que Sa Puissance, que sa Science et sa Présence qui illuminent et dominent sa Création.

Il existe donc une création Sublime : celle de la lignée de David de la Maison de Juda.

Qu’il soit né du ciel ou né de la terre. Qu’il sorte du peuple juif ou non.

Toutes les Emanations Sublimes, les Êtres Supérieurs, sont fils du Père de toute éternité.

La Maison de Jacob ou Maison d’Israël comprend donc la Création en Esprit dans son intégralité : celle issue directement du Père, de la Maison de Juda, celle issue de l’Homme, d’André, de Jésus et cellede la Maison de Joseph, Ephraïm, les rachetés de Celui qui est.

Jean « 14 :2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. »

Les enfants circoncis attendent leur guérison dans le camp, sur les parvis. L’Eternel les a lavés de l’opprobre de l’Egypte. C’est l’Eternel qui purifie. Par la circoncision on lui appartient. Toute la haine, la violence et la méchanceté du mâle ont été coupées.

Isaïe  «  43:5 Ne crains rien, car je suis avec toi; Je ramènerai de l'orient ta race, Et je te rassemblerai de l'occident.43:6 Je dirai au septentrion: Donne! Et au midi: Ne retiens point! Fais venir mes fils des pays lointains, Et mes filles de l'extrémité de la terre,

43:7 Tous ceux qui s'appellent de mon nom, Et que j'ai créés pour ma gloire, Que j'ai forméset que j'ai faits 43:10 Vous êtes mes témoins, dit l'Eternel, Vous, et mon serviteur que j'ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c'est moi:

Avant moi il n'a point été formé de Dieu, Et après moi il n'y en aura point. »

Jésus, le serviteur choisi par Celui qui est ne s’est pas caché. Il n’a été en rien occulté. Nous ne pouvons plus le voir car personne ne peut l’accueillir contre Sa Volonté. Jésus, et lui seul reviendra dans sa Gloire. Quand et comment? Nul ne le sait à part Celui qui est.

Sur qui s’appuie Celui qui est pour Sa Création ?

Le peuple Hébreu et Son Envoyé Suprême Jésus-Christ.

Celui qui est a porté sur des ailes d’aigle (symbole divin, véhicule des âmes)  les enfants d’Israël (enfants célestes)  qu’Il a fait sortir d’Egypte (l’homme terrestre) pour les amener vers Lui.

Le peuple de Celui qui est, est le peuple qu’Il a « délivré de la maison de servitude », qu’Il a fait sortir de la terre d’Egypte pour qu’il lui donne Ses sacrificateurs que Jésus-Christ, Son Envoyé Suprême, le Messie d’Israël, établira dans Son royaume. Son peuple est en esprit, dégagé de la « matérialité » ou « réalité-décor ». Jésus est venu pour accomplir, relier le visible à l’invisible.

Il a descendu l’échelle avant de la remonter selon la volonté de Celui qui est.

Ses Enfants sont issus de l’action de Son Esprit, de la Parole.

Nous faisons donc face à deux expressions de la création: terrestre et céleste. Elles se rejoignent. Qu’elle en est l’économie ?

« Il existe donc deux hommes, un du ciel et un de la terre. Les deux sont issus de la création. Et à un moment ils se rejoignent. Comment cela peut-il se faire ? Je dirai grand mystère de l’incarnation ou de la transmigration. Est-ce de la magie ? Certainement pas, c’est de la science.

La prise de conscience d’une présence spirituelle au plus profond de chacun de nous, représente pour Jésus comme j’ai l’audace de le comprendre, le réel accès à la Royauté divine. De cette réalité, à la fois existentielle et originelle, nous ne sommes séparés que par un état de conscience déficient. Ne se trouve-t-il pas là notre prochain ? Celui qui est vraiment proche de nous ? Caïn a tué Abel. » S.I

Qui prend conscience de sa présence au plus profond de nous si ce n’est l’Etre spirituel. Nous-mêmes dans notre vraie nature ?

« Ce que nous observons n’est que l’apparence, l’expression, l’aspect ou les aspects d’autre chose, d’une essence qui est à la fois existence d’un être non être. » S.I

« L’Eternel donne l’Etre puisqu‘ au commencement existait à la fois l’Etre – Non Etre. Pour ce faire Il nous donne l’intelligence, la Parole et l’image soit une identité. Il nous donne l’Etre en nous dégageant du non – être. » S.I

Deux hommes existent : le céleste et le terrestre. Il est question d’incarnation ou du transfert du céleste dans le terrestre.

Seul Christ illumine, glorifie après le réveil de la conscience du céleste qu’il relève de la mort, du sommeil, de l’inconscient dans le terrestre avant de l’en délivrer.

Jésus nous montre du doigt. Il nous dit : « C’est à toi que je m’adresse. » Ne devient pas un égaré sur le chemin. L’homme terrestre meurt. Une seule fois. Son corps ne ressuscite pas.  Ne prévarique pas en te construisant un simulacre de sanctuaire. C’est toi qui viens d’en haut qui ressuscite puisque tu nais à nouveau. Pour celui qui a la foi et qui croit en Celui qui est comme seul et unique créateur comme nous l’enseigne Jésus, son Envoyé Suprême, peut- être, si Celui qui est, miséricordieux, le veut, expression de « Son Amour, la seule connaissance qui nous est accessible ». Il nous reconnaitra comme Son Enfant. Il nous donnera la Vie, l’Etre. L’Enfant de Dieu est soumis aux deux aspects de la création de Celui qui est.

Divergent par l’alpha, il bloquera l’instinctif pour que le gamma apparaisse et le convergent l’organisera, le structurera par l’élasticité de la matière grise. Les automatismes seront arrêtés. Ne pas rester figé sur les certitudes de l’ego, source d’incrédulité inintelligente, s’ouvrir à l’intelligence créatrice, imaginative pour pouvoir passer de l’unique à plusieurs. Voilà un cerveau bien ouvert.

L’homme terrestre possède un moi, agrégat de plusieurs facettes ou états. L’homme céleste ne possède qu’un seul état pur esprit qui découle d’une élimination des autres états.

L’âme possède sa propre conscience, une mémoire indépendante et des pensées distinctes de l’intellect.

Une nuance est cependant notable. L’Eternel nous parle de l’homme en général, pas uniquement du peuple hébreu.

Alors qu’en est-il ?

Le peuple hébreu, éduqué par l’Eternel et ses Messagers est l’archétype, le modèle à suivre par toute l’humanité pour que l’alliance se réalise. Le peuple hébreu avec qui l’Eternel a déjà réalisé son alliance se doit d’être un exemple parfait pour tous. Il est un référentiel. Aucun écart ne lui est accordé. « 3 :2 Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre ; C'est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités. »

L’Eternel a fait sortir d’Egypte, de l’esclavage, le peuple hébreu pour lui faire franchir la mer rouge « porté sur des ailes d’aigle » et pour le diriger vers la terre promise, la terre de Canaan.

L’Eternel a fait sortir du monde ici-bas Ses Enfants pour qu’ils franchissent les portes de l’au-delà et qu’ils se dirigent vers Jérusalem céleste.

Comment ne peut-on pas voir sa Présence ? Seuls l’orgueil, l’arrogance, la suffisance, la moquerie et le mépris peuvent l’empêcher. Quelle absence d’intelligence ! Tout est vanité. 

Qui peut s’opposer à Sa Création ? Personne, sans se condamner soi-même à mort.

Peut – on dire que nous ne savions rien de la création de Celui qui est ? Non, car Il nous a envoyé celui qu’Il a choisi : Jésus, porteur de la bonne nouvelle. Les prophètes nous ont fait connaitre Celui qui est dans sa création. Jésus est venu accomplir par son enseignement en nous dégageant de toutes les errances spirituelles et en nous montrant le seul et vrai chemin, la seule et vraie voie, la seule porte que Celui qui est fera franchir selon sa volonté. Celui qui est libère, donne la liberté par la vie qu’il accorde.

« Dieu s’est révélé aux hommes. Ses prophètes ont prophétisé. Son Envoyé Suprême s’est incarné. Rien n’y fit ! Ils se sont détournés. Douteriez-vous de la puissance de Dieu ? Ce qui arrive doit arriver selon sa Volonté, les hommes n’y sont pour rien. Il a agi pour ses enfants qui sont issus de Lui, qui croient en Lui et en son Envoyé, son fils, son premier né. Leur foi est pure comme de l’or. Ils n’ont jamais douté de Dieu, ne l’ont jamais renié. Ils seront Ses serviteurs, Ses prêtres. Ils auront connu Son Amour, seule et unique connaissance réelle » S.I

Avons-nous tué notre âme ? Presque tous l’ont fait. Il ne leur reste que le corps. Ils sont donc tous mort. Les robots sont plus vivants qu’eux. Ils devraient se débarrasser d’eux car devenus inutiles, la seule économie possible. La loi c’est ce que je fais. Continuez ! L’adversaire jubile, mais seulement « un temps, deux temps et la moitié d’un temps » il le fera.

Sommes-nous seuls dans la Création ? Bien sûr que non ! La planète devait suffire au bien – être terrestre. En est-il encore de même à présent ? Ce bien- être leur est-il devenu indifférent ? Le bien être est pour l’homme terrestre. Qu’en est- il du bien de l’Etre céleste ?

La foi et l’humilité ont quitté le cœur des hommes. L’harmonie est rompue. La confusion s’installe. L’élévation devient impossible. Ailleurs elle se fera. Personne ne peut s’opposer à Celui qui est. Sa Parole a été perdue du fait même de la prévarication des hommes. La diversité en a résulté. L’unité s’est évanouie.

Qu’a fait Celui qui est, notre Seigneur et Maître, pour les « prémices de ses créatures », Sa Création ?

Il va leurs donner l’intelligence, la parole, la structure et le support de l’image pour le retour

Matthieu « 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

5:18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. »

La loi est nécessaire pour la chair mais pas pour ceux qui sont en esprit à Jésus Christ. La loi purificatrice qui sépare le pur de l’impur, le sacré du profane est nécessaire pour le passage en Esprit dans la dimension de Jésus Christ qui parle en Esprit à l’Esprit.

La nouvelle loi ne peut être que celle de l’Amour.

Quels sont donc les attributs de l’Amour pour Paul ?

« L’Amour est patient, plein de bonté ; n'est point envieux ; ne se vante point, ne s'enfle point d'orgueil, ne fait rien de malhonnête, ne cherche point son intérêt, ne s'irrite point, ne soupçonne point le mal, ne se réjouit point de l'injustice, mais se réjouit de la vérité Il excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. L’Amour ne périt jamais. » 

 Toi, l’orgueilleux qui parle par toi-même, tu sais mieux que quiconque ce que dit l’Eternel. Ta parole n’est que « vanité et poursuite du vent. »  Ecoute Celui qui est, Ses prophètes et Son Envoyé qu’Il a choisi. Eux seuls enseignent aux humbles et à ceux qui craignent Dieu.

Toi, dont les prières ne sont que simulacre, tu détruis par tes esprits de grenouille la veuve en quête d’époux.  A la veuve qui se lamente, il lui sera donné un époux à l’esprit vivifiant.

Toi qui par le dragon et la bête séduit les nations, tu en as fait des ennemis de Dieu emplis de méchanceté et de violence. Leur demeure sera l’abîme. La terre dans laquelle ils grandiront arrosés par la pluie du ciel sera pour les doux emplis d’une grande bonté signe de leur apparente grande faiblesse.

Toi qui fais adorer le temple de pierres, tu ne veux que la gloire fugace, éphémère de ce monde. La gloire d’éternité sera pour celui qui adore le temple de Dieu en Esprit et vérité. Elle lui sera accordée selon la volonté de Celui qui est.

Toi qui ne te préoccupes que de César, tu oublies que Dieu lui est plus grand et plus puissant dans Sa gloire. Le bon larron sur la croix à la droite de Christ crucifié, lui, a reçu la miséricorde divine.

Toi le tartuffe, le faux dévot, l’imposteur, arrête de baisser les yeux, le diable est ton ami. Tout vient de l’intérieur pour celui qui s’est fait nid douillet pour accueillir la colombe. N’oublie pas que « Celui qui a fait l’extérieur et aussi celui qui a fait l’intérieur de la coupe. » Thomas

Toi qui détruis l’harmonie et produit la confusion, ta robe blanche n’est qu’un linceul sur lequel est écrit un nom de blasphème. Toi qui es en « harmonie avec ta vraie nature », la Parole de Dieu écrira Son nom sur ton front.

Devenons le bon larron et que Jésus, notre Seigneur se souvienne de nous pour nous racheter de la terre selon Son Jugement.

Jésus est venu à côté de nous sur la croix pour nous racheter. Nous sommes tous à la fois des bons et mauvais larrons. Le mauvais larron, le terrestre meurt pour que le bon larron, le céleste vive.

Un chrétien croit en Jésus comme le Christ, adhère à la religion basée sur ses enseignements.

Quel en est le sens biblique ?

Le mot « chrétien » n’apparaît que trois fois dans le Nouveau Testament (Actes 11.26, Actes 26.28, 1 Pierre 4.16). Les disciples de Jésus-Christ ont été appelés chrétiens pour la première fois à Antioche (Actes 11.26) car leur comportement, leurs activités et leurs paroles reflétaient ceux de Christ. Ce terme signifie littéralement « membre du parti de Christ » ou « disciple de Christ. »

Actes « 11:25 Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul;

11:26 et, l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'Eglise, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. »

Actes « 26:27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa?... Je sais que tu y crois.

26:28 Et Agrippa dit à Paul: Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien! »

1 Pierre « 4:16 Mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom. »

Baptisé, adepte de Christ, je suis chrétien. Le suis-je vraiment comme on l’entend actuellement? Je suis du parti de Jésus. Il n’existe qu’un seul Dieu, qu’une seule Parole, qu’un seul Livre, qu’un seul Envoyé Suprême.

Dans Matthieu 10:34-36, Jésus dit : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. ... Par conséquent, le monde haïra ceux qui suivent Christ (Jean 15:18). Les gens du monde les persécuteront à cause de leur foi en Christ (Matthieu 5:10-12).

Notre Seigneur Jésus Christ est venu apporter l’épée soit la Parole de Dieu qui détruit ou construit.

2 Pierre 3.5 « 3:5 Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau,

3:6 et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau,

3:7 tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. »

Celui qui a honte d’être chrétien, qui a honte d’appartenir à Christ, ne sera pas reconnu.

Luc  « 9-26 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. »

Matthieu « 10- 33 mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. »

L’état de chrétien véritable a toujours été difficile à supporter, à endosser quelle  qu’en soit son époque. Les chrétiens à nouveau seront tourmentés. Le faux prophète, celui qui nie Christ comme Envoyé Suprême et blasphème le Nom de Dieu par son action mortifère, se déchaîne.

Le chrétien a pour maître, pour docteur Christ, « l’enseigneur » comme l’appelle marie madeleine. A qui s’adresse cet enseignement ? A celui qui est né d’eau par le baptême d’eau et d’esprit par le baptême de feu et que Christ est venu libérer par la Parole de vérité.

Galates : « 3:27 vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ ».

« L’homme n’influera en rien sur la Création et n’y participera en rien. Aucune perfection ne demeure en lui. Aucune universalité ne réside en lui. Il est « vanité et poursuite du vent. » Le Livre

Jean « 4:23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

4:24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité. »

« Le royaume de Dieu n’est pas de ce monde » alors continuez- vous à croire que Jésus nous parle d’autre chose que du royaume de Son Père ? Les disciples du Seigneur, ses adeptes, ceux qui sont de son parti désirent l’enseignement lié au royaume de Dieu et à Ses Enfants issus de Lui.

Le royaume n’est pas de ce monde. Jésus, par sa résurrection, nous montre qu’il est accessible. « Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts »

Pendant des milliers d’années, croire qu’une réalité plus importante que la nôtre est, a donné lieu à des théories aussi différentes que variées sur la nature et le sens de l’univers. Elles avaient l’intention de servir de remède à  la précarité et au but de l’existence humaine. Pour ce faire, de nombreuses constructions intellectuelles s’appuyant sur des traditions de prières ou comme d’autres de méditations ou de guérisons ayant pour support des rituels ont tenté d’ordonner le chaos, la vie, pour lui donner un sens, une histoire.

Mais voilà, Jésus, « Fils de l’homme » est venu. Il s’est incarné par le baptême d’eau pour ensuite enseigner par le baptême de feu, celui de l’Esprit. Il est notre guide, le porteur de la « bonne nouvelle »  le sauveur de l’Etre qu’il donne. Il est mort en souffrant durement dans sa chair sur la croix. Il l’a laissée derrière lui en rendant l’Esprit pour rejoindre Son Père avec qui Il ne fait plus qu’un.  

Le fils de l’homme, l’émanation engendrée par la Parole est en Jésus. Pour lui, il est mort sur la croix.

Jésus est venu annoncer le « royaume qui n’est pas de ce monde ». Il n’existe qu’un seul Dieu, créateur des Etres et des choses, qu’une seule Essence qui se réalise en s’extrayant d’un néant. Elle se réalise en personnes Suprêmes, Intelligences Supérieures qui dépassent notre entendement.

Jésus, fils de Dieu, porteur de  l’Esprit de Dieu, de Sa Parole s’est incarné dans un corps de chair. Totalement éveillé dans la plénitude de la connaissance, Il a donné son enseignement. Il a prêché l’amour de Dieu et du prochain, celui qui nous est proche. Il a fait connaitre l’existence du  royaume de Dieu que peut atteindre Ses enfants, les « fils de l’homme » si Dieu le veut, les a reconnus. 

Jésus parle d’un corps terrestre et d’un corps céleste. Le corps est soumis à son psychologique, son langage machine par analogie et à tous ses environnements. Cette unité biologique n’est que ce qu’elle peut être, ni plus, ni moins. Elle agit individuellement et collectivement par interactions grâce à  une intelligence ou compréhension qu’une structure d’algorithmes et de paradigmes naturels permet d’obtenir. Il s’agit du corps terrestre.

Le corps céleste est consubstantiel à celui du Père à qui l’esprit composé d’informations transférées vient donner l’Etre, la Vie.

Le mystère est grand, très grand.

 Jean « 3:11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage.

3:12 Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

3:13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel. »

Jésus et l’apocalypse

(Pour la compréhension des références numériques bien vouloir consulter le blog)

Il s’agit d’une révélation de Jésus Christ que Dieu lui donna pour qu’Il montre à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt.

2 Corinthiens :

« 4:3 Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent;

4:4 pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Evangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu.»

L’Evangile restera caché pour tous ceux qui sont « spirituellement » aveugles.

Apocalypse :

« 1:3 Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche. »

Psaumes

« 111:10 La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse;

Tous ceux qui l'observent ont une raison saine.

Sa gloire subsiste à jamais. »

Jean :

« 8:31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;

8:32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »

Quel est le message ultime ?

Christ va venir dans le monde pour enlever les derniers enfants de Dieu.

Apocalypse :

« 22:12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre. »

Que nous dit l’Eternel ?

Genèse 6 :3-7 : 6:3

« Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »

120*576 =69120= 6912*10/5 =13 824, nombrequi correspond à la valeur numérique attribuée à Jérusalem céleste d’Apocalypse.

Les jours de l’homme seront ceux qui permettront à l’Esprit de Dieu d’intégrer Jérusalem céleste, pour permettre le voyage de Ses Enfants en retour.

Apocalypse

La ville mesure 12 000 stades. Occultons l’unité.

Si nous considérons 12 000 comme une expression binaire, écrivons la correspondance suivante en binaire : 1100 000 ou 1100 (binaire) = 12,  entier naturel

1100 000 en binaire correspond à 96 décimal ou 12*8 = 96 puisque 1000 = 8.

En mesure biblique : 12 000 = 12*10*10*10

Convertissons : 12*10/5*10/5*10/5 = 12*2*2*2 = 96

Le côté d’un carré représentant la ville vaut : 96/4 = 24

Chaque porte vaut : 24/3 = 8 ou 3*8 = 24

La longueur, la largeur et la hauteur sont égales. Nous avons un cube de 24 de côté.

Le volume est de 24*24*24 = 13 824

Nous pouvons considérer que verticalement nous retrouvons aussi les 3 portes et donc globalement dans le cube nous avons 3*3*3 = 27 cubes de 8*8*8 =512 et 27*512 =13824.

Ou (3*8) (3*8) (3*8)

Nous comprenons à présent que personne ne puisse prédire les temps de la fin. Tout dépend uniquement de Celui qui Est qui mettra un terme selon sa volonté au processus qui ne relève pas de la magie, n’en déplaise aux incrédules et autres moqueurs et contempteurs.

Rappel des 6 jours Genèse

1 Jour vaut 1000 ans

1jour vaut 10001 jour vaut 1 an – 1 jour vaut 1000 ans

Les nombres répondent dans la Bible à la formule :

10n / 5n  = 2n         -         10n = 5n*2n

1jour = 1000pour Dieu ou 1 = 10*10*10, après conversion 10/5*10/5*10/5 = 2*2*2 = 8

1 vaut 8 ou 1 jour vaut 8 = Lumière divine

1 jour = 8                    

6 jours : 6*8 = 48  

6*8= 48 décibels ( mesure sans dimension ) = la qualité du signal d’1 octet (8 fois 1 bit)

« 1:3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.1:4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. » Que la lumière soit faite ! Et la lumière fut faite !

S’agirait-il de la « Parole de Dieu », d’un transfert d’informations numériques portées par des photons ?

« 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras »

Quatre est un nombre diviseur. Appliquons-le et calculons : 48/4 = 12.

12 est la lumière. « Je suis l’alpha et l’oméga » Je suis « l’onde lumineuse alpha ».

1 jour =1 an = 360 = 36*10/5 = 72

 1 vaut 72 ou 1 jour-jour vaut 72 = Fréquence naturelle- Création

 1 jour = 72

6jours = 6*72 = 432           fréquence naturelle

 « 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. »

432/4 = 108

Fréquence

Note

Intervalle

Calcul

108

La1

Octave

432/4

216

La2

Octave

432/2

432

La3

Octave

(référence)

La fréquence de 432 Hz est qualifiée, par des scientifiques, de "naturelle". L'oscillation à 432Hz est une fréquence de résonance de l'eau. Cette fréquence est inscrite jusque dans notre système solaire. Quand le la est accordé à 432 Hz, toutes les autres notes de musiques sont aussi corrigées vers leurs fréquences harmonieuses correspondant au la de référence et aux fréquences de la nature qui nous entourent.

1 jour = 1000*ans = 1000*360 = 360 000 = 36*10*10*10*10 après conversion 36*10/5*10/5*10/5*10/5 = 36*16 = 576

ou 1000 vaut 8 et 360 vaut 360/5 = 72 et 8*72 = 576

1 vaut 576 ou 1 jour-année vaut 576 = Portes du Ciel - Ville

1 année biblique vaut 360 jours ou l’année babylonienne.

1 mois biblique vaut 30 jours

1 jour = 576.

6 jours : 6*576 = 3 456

« 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. »

3 456/4 = 864

Ezéchiel : « 48:20 Toute la portion prélevée sera de vingt-cinq mille cannes en longueur sur vingt-cinq mille en largeur; vous en séparerez un carré pour la propriété de la ville.

48:35 Circuit: dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la ville sera: l'Eternel est ici. »

 1 canne est égale à 6 grandes coudées.

Le « circuit » est de 18 000 cannes soit 18000*6 = 108 000 grandes coudées.

Ne retenons que 108 000 qui convertit donne 108 000/53 = 864 = 216*4

La ville a la forme d’un carré, 4 côtés égaux.

48:30 « Voici les issues de la ville. »

3 portes par côté  (Ezéchiel 48 ; 23-35)

18 000 cannes = 108 000 = 27 000*4

27 000 /3 = 9000,      9000/53 = 72 = valeur numérique d’une porte

864 correspond au périmètre de la Ville : « L’Eternel est ici. »

1 jour vaut                8    La lumière se répand sur la terre.

1 jour-jour vaut      72  Fréquence naturelle - Création

1 jour-année vaut 576   Portes du Ciel – Accès à la Ville

Le 7ème jour pour 1 jour vaut 576    Epoque du 7ème jour,  celle  du fruit défendu.

7*576 = 4 032   Il s’agit plus d’une époque, la deuxième semaine de Daniel.

APOCALYPSE

Chapitres 1–3                   introduction du livre - lettres aux sept Églises d'Asie.

Chapitres 4–5.                   communication avec le Céleste – culte céleste

Chapitres 6-7                    ouvertures par l’Agneau des 6 premiers sceaux qui donnent naissance aux portes du Ciel.

Chapitres 8-9                    ouverture par l’Agneau du 7ème sceau qui donne naissance aux 7 anges en possession chacun d’une trompette – 6 premières sonneries de trompette - 5 mois de tourment

Chapitres 10-11                L’ange communique la Sagesse à l’intelligence de Jean pour prophétiser – temps accordé aux deux Témoins de Dieu – sonnerie de la 7ème trompette – apparition de l’Arche de l’Alliance dans son Temple –

Chapitres 12-13                La femme que le dragon veut dévorer - dragon qui donne de la     puissance aux deux bêtes.

Chapitre 14                       Le moment est venu pour Dieu de prendre Son Peuple.

Chapitres 15-16-17-18     Le veau d’or est définitivement détruit.

Chapitres 19-20-21-22     Les Prêtres de Dieu intègrent Jérusalem Céleste.

« Restons persévérant, gardons notre ferveur première, conservons notre courage, fidèle jusqu’à la mort, rejetons la doctrine des « Nicolaïtes » avec « leurs prétendues profondeurs » qui n’est que celle de Satan, gardons les œuvres de Jésus jusqu’à la fin, soyons vigilants, faisons nos œuvres parfaites et veillons, gardons la parole, ne renions pas le nom de Jésus et de Dieu, soyons fervent et repentons-nous. Au diable la tiédeur »

Nous sommes dans la Grande Assemblée des sept églises du Seigneur de la Terre.

Les sept églises symbolisent l’époque et les qualités que les Enfants de Dieu doivent acquérir.

Nous sommes dans la dernière semaine symbolique de l’humanité, nous sommes dans la « matière ». (7*576 = 4032, deuxième semaine de Daniel).

Le Vivant, la création devant Lui, entouré de Ses adorateurs qui le magnifient dans le respect et une dévotion totale, vient de décider. Il tient dans la main droite un livre scellé que seul l’Agneau peut ouvrir. Christ est le seul digne de connaître le dessein de Dieu et le seul Exécuteur.

Les quatre cavaliers exterminent toute forme matérielle pour que puisse apparaître la « Ville de l’Eternel » entourée de 12 portes. Les six sceaux représentent 6*576 = 3456. Ils ont eu pour effet de libérer les cavaliers qui dégagèrent les portes de la Ville : 3 456 / 4 = 864.

Les Esprits égarés, différés s’assemblèrent aux autres déjà présents dans l’attente que tout le Peuple de Dieu, ses élus, son église soit rassemblé. « Que les derniers qui doivent être mis à mort » les 144 000, le soient. Ils se trouvaient debout devant le trône de Dieu dans son Temple, devant l’Agneau, leur berger.

Les enfants de Dieu attendent devant les portes de la Ville de l’Eternel ; se joignent à eux leurs derniers compagnons de voyage, les 144 000 élus, ceux qui ont la marque du lion de Juda sur le front.

L’Eternel est là.

« 7:4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël: »

144 000 = 144*10*10*10 = 144*10/5*10/5*10/5 = 144*2*2*2 = 144*8 = 1 152

Ezéchiel

« 44:6 et la chambre dont la face est au septentrion est pour les sacrificateurs qui ont la garde de l'autel. Ce sont les fils de Tsadok, qui, parmi les fils de Lévi, s'approchent de l'Eternel pour le servir.

44:15 Mais les sacrificateurs, les Lévites, fils de Tsadok, qui ont fait le service de mon sanctuaire quand les enfants d'Israël s'égaraient loin de moi, ceux-là s'approcheront de moi pour me servir, et se tiendront devant moi pour m'offrir la graisse et le sang, dit le Seigneur, l'Eternel.

44:23 Ils enseigneront à mon peuple à distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ils lui feront connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur. »

Les élus véritables sont parmi les fils de Lévi, les fils de Tsadok qui occupent une des 4 chambres soit 1 152 en valeur numérique ou 144 000 (144*8) d’Apocalypse et qui sont toujours restés au service de l’Eternel.  

Jésus nous dit que l’élu de Dieu, celui que Dieu a reconnu, est celui qui l’adore en Esprit et Vérité, qui est fidèle, loyal, qui aime son prochain comme lui - même. L’élu est issu des nations. Le message de Jésus est universel. Il s’adresse à tous. Nous sommes Israël, l’humanité porte en elle Israël.  Israël est le peuple de Dieu. « Ses enfants sont issus de Lui. La chair n’y est pour rien. »  Caïn assassine toujours Abel.

Ceux qui croient en Celui qui Est, qui le servent et le louent ne sont-ils pas les nouveaux élus ? Les derniers serviteurs qui réintégreront, à la manière des Lévites ? 

Christ, rend la justice, faire respecter la légalité n’est pas la rendre. Punir le crime n’est pas rendre la justice. Il donne une identité à tous. Il est le Juste, le Messie. Il est Maître de Justice. Il nous justifie par rapport à Dieu. Il nous met dans Son attraction. Il fait de nous des êtres doués d’intelligence, réceptacle de Sa Sagesse, en quête d’éveil de notre conscience, de résurrection. Il fait de nous des initiés, des combattants en route vers la Lumière. Il nous rassemble autour d’un unique centre d’intérêt : bâtir le Temple à la gloire de Dieu. Il donne le seul sens véritable à notre vie qui n’est pas qu’une simple durée comme le pensent les païens.

Le 7ème sceau est ouvert, la terre apparaît. Les hommes sont tourmentés depuis la création. Le jugement est déjà commencé. Il s’accomplit sous nos yeux, il est l’histoire du monde et ce, depuis que l’homme ne peut plus s’élever spirituellement (la chute) du fait de sa prévarication qui lui interdit l’accès au Jardin d’Eden (expulsion).

Les hommes seront tourmentés durant 5 mois, soit 5*30 = 150 jours, soit 15*10/5 = 30, soit 3*10/5 = 6 qui correspondent aux 6 jours de Genèse, la Création.

La révélation est proche, « le petit livre est ouvert ».

Lorsque « l’on entendra le septième (ange), quand il commencera à sonner de sa trompette, alors sera l’accomplissement du mystère de Dieu ».

1 – Corinthiens :« 15:50 Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité.15:51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,15:52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

« Nous ne mourons pas tous » ? Existerait-il plusieurs morts ?

Mais avant que ne sonne la septième trompette « les deux témoins rendent témoignage ».

1260 jours pour les Témoins de Dieu.   1 jour pour Dieu vaut 1000.  Dieu parle de jour   

1260 * 1000 = 1 260 000 - 1 260 000 / 54= 2016après conversion.

Les nations fouleront la ville sainte pendant : 42mois / 12 mois = 3,5 ans      

Divisons des années par des années

2016/3,5= 576 = valeur numérique Arche Alliance= Ville Sainte résidence Arche Alliance

Elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant 42 mois=576*3,5=2016  

Les deux témoins prophétisent pendant 1260 jours et leurs cadavres sont exposés pendant 3,5 jours.

3,5*1000=3500      convertissons : 3500/53=28   

28 jours : La Lune effectue sa circonvolution en une rotation par révolution décentrée (Lune près ou Lune loin) autour de la Terre, en environ 28 jours, ce qui lui permet ( la lune) de reprendre sa position par rapport au soleil.

Le symbole est puissant.

 « Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient.

Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici! Et ils montèrent au ciel dans la nuée; et leurs ennemis les virent. »

Les nations sont le serpent et Dieu le soleil.

Les deux témoins, Jean le Baptiste témoin du « témoin fidèle » Jésus Christ et Jean l’Evangéliste le disciple que l’Envoyé Suprême aimait, Jésus : « l’Oint du Seigneur »,  vont prophétiser sous le regard de YHVH-Adonaï, Personne Suprême, le temps qu’il leur est imparti soit 1260 jours ou 2016. Jean le Baptiste et Jean l’Evangéliste ont toujours su, n’ont jamais douté de la nature divine de notre Seigneur Jésus Christ.

Les nations, rampantes comme le serpent, fouleront au pied la Ville Sainte pendant 42 mois ou 576*3,5ans. La prévarication sera. La bête se moquera, méprisera et tuera les deux témoins, voulant expulser Dieu de sa création « Les habitants de la terre se réjouiront » Dieu, Maître de la Vie, fera entrer un souffle en eux. Ils monteront auprès de Lui après 3 jours ½ ou 28 (lune-soleil)restés sans sépulture. Une grande frayeur s’installera. « Les nations se sont mises en colère, mais c’est ta (Dieu) colère qui est venue. » « Et le temple de Dieu dans le ciel s’ouvrit et l’arche de l’alliance apparut dans son temple. »

Nous assistons ensuite à une opposition entre la « femme » et le « dragon », entre le « spirituel » et le « matériel » ou entités psychiques terrestres, entre deux aspects de la création de Celui qui Est.

Paul- Ephésiens « 6:12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

«  Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam est un esprit qui donne la vie. Mais ce n’est pas le spirituel qui paraît d’abord ; c’est le psychique, puis le spirituel. Le premier homme, issu du sol, est terrestre ; le second homme, lui, vient du ciel. » 

Ne retrouvons-nous pas Genèse ? La chute ou l’impossibilité à s’élever ? L’expulsion ou l’interdiction d’entrer ? La « femme », matrice de l’Etre est confronté au « dragon » matrice de l’être humain. Le dragon a fabriqué deux « bêtes », deux humanités.  La première, s’adore elle-même, refuse son origine. La deuxième, prévaricatrice et criminelle par son économie, a l’intention de franchir les « portes de la Ville de l’Eternel » d’où son nombre 666. Les deux chérubins sont là pour exterminer toutes les impuretés. La « femme » a été mise à l’abri 1260 jours, le temps des deux témoins. Les deux « bêtes » ou les nations ont foulé au pied la « ville sainte » pendant 42 mois.

Aussi « les 144 000, les rachetés de la terre, les rachetés d’entre les hommes comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau, ceux qui sont « irréprochables » suivront l’agneau partout où il va. Le jugement est annoncé, malheur à ceux qui adorent la bête et son image ou qui reçoivent sa marque. Restons persévérant et fidèle « heureux ceux qui sont morts dans le Seigneur » car la terre va être moissonnée et vendangée. La réintégration ultime va avoir lieu.

« Et l’ange jeta sa faucille sur la terre, il vendangea la vigne de la terre et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. On foula la cuve hors de la cité, et de la cuve sortit du sang qui monta jusqu’aux mors des chevaux sur une étendue de 1600 stades. »

la Cité Sainte = 576 = Arche d’Alliance

1600 :   1600/52 = 1600/25 = 64  

64 correspond à la valeur numérique du Saint des Saints, résidence de l’Arche d’Alliance, symboliquement le lien entre deux dimensions, moyen de réintégration. La faucille symbolise le processus de purification, d’éradication de la chair pour laisser place à l’esprit.    L’indication du lieu vaut action.

Livre des Rois (1er) chapitre 6  « Le sanctuaire avait 20 coudées de longueur,20 coudées de largeur, et 20 coudées de hauteur…… »  20*20*20= 8000 ou 8*1000 ou 8*8 = 64.

Le résultat de la vendange représente donc tous ceux qui n’ont pas corrompu leur foi, qui sont comme les « les Lévites, fils de Tsadok » restés fidèles et loyaux à Dieu en Esprit et vérité.

La mer de verre, réceptacle des élus, de ceux qui ont vaincu la bête, de ceux qui ont été moissonnés, se trouve face au Tabernacle.

« Un grand et merveilleux signe » apparut. Les sept anges tenaient les derniers fléaux pour accomplir la colère de Dieu. Personne ne pouvait entrer dans le Temple de Dieu rempli de fumée jusqu’à l’accomplissement des sept fléaux. Six coupes furent déversées.

« Alors de la bouche du dragon, de la bouche de la bête et de la bouche du faux prophète » qui prêchait pour un dieu de mort, de haine, sortirent trois esprits impurs. Ils avaient créé une Jérusalem céleste sacrilège et profanatrice. Ils rassemblèrent les ennemis de Dieu d’Amour, de Son Fils Jésus Christ pour forcer les portes de son Temple. Le septième ange déversa sa coupe. « Une voie forte, venant du trône dit : c’en est fait ! » Les hommes continuèrent à blasphémer Dieu. Où se déroule vraiment le combat, si ce n’est aux portes du Temple de Dieu ! Pourquoi ? A cause des hommes de la terre !

Arrive le « jugement de la grande prostituée » de la  « femme assise sur une bête écarlate » « vêtue de pourpre et d’écarlate » « c’est la grande cité qui règne sur les rois de la terre » à l’aide d’un système blasphématoire qu’adorent les hommes de la terre,  sept têtes et dix cornes, au bord de l’océan, l’Ile aux collines. Elle tient dans sa main la prétendue lumière des nicolaïtes, des païens, dressée très haut au - dessus de sa tête. Tous les soirs elle fait retentir le bruit d’une cloche. Il s’agit de la Nouvelle Babylone où résident tous les rois de la terre. Ils se mettront à son service pour combattre l’Agneau qui les vaincra. La bête et les rois haïront Mammon, cette cité, la grande prostituée, le cupide, l’haineuse, la violente, la criminelle qui sera mangée par ses propres enfants qu’elle avait séduits, car Dieu le veut ainsi

Babylone est tombée, violemment. «  Il a suffi d’une heure pour que tu sois jugée ! » Les marchands de la terre, les complices de l’abomination, pleureront son luxe, sa puissance perdue. Ils prendront le deuil. Dieu fit sortir de cette cité son peuple de toute la terre qui a été dévorée, polluée, martyrisée, persécutée, victime de la fureur de sa prostitution. Une foule immense dans le ciel disait « Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Seigneur. Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre de sa prostitution et il a vengé sur elle le sang de ses serviteurs» 

Un cheval blanc apparut : la Parole de Dieu, suivi de ses armées sur des chevaux blancs. La bête, les rois de la terre et leurs armées se rassemblèrent pour combattre. La bête et le faux prophète, les nations et tous ceux qui nient Dieu et Christ furent jetés vivants dans l’étang de feu embrasé. Les autres périrent par le glaive, la Parole de Dieu. Personne ne doit empêcher les enfants de Dieu et quelques égarés en transit de réintégrer en toute conscience « C’est la première résurrection. Ils seront prêtres de Dieu et de Christ. » C’est la première mort. La seconde n’a pas d’emprise.

Alors « le dragon, l’antique serpent, qui est le diable et Satan » fut enchaîné pour mille ans et précipité dans l’abîme. La chair et les hommes furent annihilés dans leur volonté, leur action de s’opposer à Dieu dans sa toute-puissance. Personne ne le peut. L’enfant divin peut réintégrer.

Que peut représenter 1000 ans ?

Pour Dieu 1 jour vaut 1000 ans.

Transformons en jours : 360*1000 = 360 000

Pour Dieu : 360 000 *1000 = 360 000 000

Convertissons en valeur puissance de 2 selon la formule : 10n  / 5n    = 2n

360*1 0/5*1 0/5*10/5*10/5*10/5*10/5 = 360*2*2*2*2*2*2 = 360*64 = 23040 

= 2304*10/5 = 2304*2 = 4608

1000 ans est égal à 40 ans (100 est l’expression binaire de 4)    

« et vous saurez ce que c'est que d'être privé de ma présence »

Nous nous serons privés nous - même de Son appui, de Son aide, de Son Amour pour réintégrer. Nous resterons dans le désespoir, prisonniers de notre condition.

Symboliquement, la valeur numérique 4608représente Jérusalem céleste transcendante.

Les 1000 ans correspondent au processus de réintégration des 144 000 Elus ou des derniers serviteurs de Dieu. Passage symbolique à Jérusalem Céleste transcendante.

L’unité biologique va retrouver son arrogance, sa prévarication, sa faculté de s’opposer à Dieu pour un certain temps, celui de la victoire finale et du jugement, celui de son éradication. « Alors quiconque ne fut pas trouvé inscrit dans le livre de vie fut précipité dans l’étang de feu » « Voilà la seconde mort », celle des idolâtres, des magiciens, des menteurs, des impudiques, des meurtriers, des dépravés, des infidèles et des lâches.

Alors apparurent « les nouveaux cieux et la nouvelle terre » pour remplacer les premiers. « Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis descendre du ciel d’auprès de Dieu » De Temple il n’y a plus. C’est le Seigneur, le Dieu Tout Puissant ainsi que l’Agneau qui y résident car « il n’y entrera nulle souillure. » L’Arche d’alliance est son socle, la porte qui permet d’y accéder.

« Je suis l’alpha et l’oméga »

Une onde lumineuse se définie par son vecteur d'onde, la direction de propagation de l’onde   ( dans le cas présent l’ onde alpha, celle qui procure la paix intérieure, 8 à 12Hz) et oméga (sa pulsation en radian par seconde). Une onde propage une perturbation, dont l'intensité peut s'exprimer comme une énergie, sans transporter de matière.

Ce stade proche de la relaxation est un stade de transition entre l'éveil et le sommeil.

Les ondes Alpha sont un pont entre conscient et subconscient. La personne est éveillée mais au repos, les yeux fermés. La fréquence retenue par Dieu est 12 Hz.

En physique, et plus spécifiquement en mécanique et en électronique, la vitesse angulaire ω   ( oméga), aussi appelée fréquence angulaire ou pulsation, est une mesure de la vitesse de rotation.

Ω = 2π.f   = 6,2832*12 = 75,3984

Apocalypse :« 21:17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. »  Direction de propagation de l’onde comparée à une grande et haute muraille (verticalité) dont la hauteur (144 coudées)  donne la vitesse angulaire (75,3984) et la fréquence (12Hz).

Il s’agit d’une mesure d’homme, de physique qui ne peut s’appliquer à l’homme matière mais seulement à son Esprit voyageur issu de Dieu.

144 coudées = 144*0,5236 = 75,3984, mesure d’homme. = 24*3,1416 = 24* ח 

24 est la mesure d’un côté du carré de Jérusalem Céleste.

Celle de l’ange est uniquement 144*1 = 144

1 coudée = 3,1416/6 = 0,5236 mais π = 6 coudées.

Pour la mesure d’ange ou celle de la Bible,  π est donc égal à 6 ce qui donne dans le calcul : 144* 6/6 = 144*1 = 144

Ω = 2π.f   = 6,2832*12 = 75,3984

Remplaçons π de la formule par 6, 2π= 2*6 = 12, le résultat est : 12*12 = 144, mesure de l’ange.

Apocalypse :1:8 Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »  « 21:6 Et il me dit: C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement. »

 De 144 coudées nous pouvons déduire la fréquence 12 Hz et la vitesse angulaire 75,3984.

« Je suis l’alpha et l’oméga »

Apocalypse

« 22:2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. »………….

« 22:14 Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! »

12 fois son fruit chaque mois.

Nous comptons 12 fois son fruit chaque mois, pour une année 12*1=12.

Chaque arbre produit un fruit qui vaut 12.

 «…. et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. »

Nous savons à présent ce qu’est un fruit de l’Arbre de Vie. Il est une onde lumineuse porteuse des informations qui construisent notre Esprit et qui s’en retourne après un voyage auprès de Son Seigneur et Maître avec l’aide de Ses Supérieurs.

Les fruits de l’Arbre de Vie sont les élus de Dieu, ceux qu’Il a reconnus, ceux qui l’adorent en Esprit et Vérité, ceux qui franchissent la porte. Ils seront les Prêtres de l’Eternel.   Ils sont issus des nations. Les feuilles qui captent la lumière nécessaire à la croissance de l’Arbre donnent des fruits, les élus issus des nations, eux aussi ont besoin de la lumière de Dieu.

« C’est Dieu que nous devons adorer car le temps est proche. »

« Amen, viens Seigneur Jésus »

« La grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! »

 

Sans Dieu et le pain de Jésus, l’homme n’est qu’une unité biologique ou de la « paille à brûler » comme le dit Jésus.

Christ donne la même quantité de « pain du ciel » à chacun d’entre nous. 

« Respecte Dieu, obéît Lui. C’est de ton vivant que tu seras jugé. Tu le seras en Esprit. De vivant en vivant ton Esprit devra se transformer car ce monde n’est qu’une illusion sans consistance, sans histoire. Ce n’est qu’un décor, qu’une vue de l’esprit. L’Eternel crée en libérant Ses enfants de l’illusion trompeuse d’une individualité idolâtre du reflet d’un reflété. » Le Livre

Colossiens « 1 :19 Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui (Christ) ;

1 :20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. »

Que notre pensée soit en permanence emplie de la présence de notre Seigneur et Maître ! Mettons-nous dans Son attraction !

Les princes de ce monde, pour la plupart athée, n’ont pas à nous indiquer comment vivre notre relation à Dieu. Qu’ils comptent leurs billets de banque et pèsent leurs pièces d’or, tant que Dieu le permet. Le temps des moqueurs et des contempteurs est là. Le quatrième empire se déploie. Une grande aliénation s’annonce. Elle mettra en danger la stabilité du monde sous une forme nouvelle d’inquisition.

Beaucoup insulte Christ, le haïsse, s’acoquine avec l’antéchrist, voudrait encore une fois le clouer sur une croix au nom de la recherche d’une soi-disant vraie lumière dégagée de tout obscurantisme. De tout temps le porteur de vérité a été assassiné.

Quatre bêtes différentes et extraordinaires émergent de l’océan et incarnent les grands Empires terrestres qui s’empareront successivement du pouvoir Que nous dit le Maharal de Prague, rabbin théologien du 16ème siècle dans son œuvre Nér Mitsva :  Que la lumière soit qui souligne la nature primordiale de l’environnement culturel et religieux dans l’évolution des sociétés.

- Le 1er Empire pour Daniel est celui de Babel ou celui « de la volonté de puissance » Il s’appuie sur l’essence même du vouloir, la volonté de vivre. Elle est la réponse extrême de la pulsion dans la volonté de puissance qui s’exprime par une soif de pouvoir et de domination. Une énergie interne toujours en mouvement au caractère expansif anime cet empire qui cherche à étendre les limites de son autorité ou de sa domination.

 - Le second Empire ou la Perse est celui de « l’avidité de l’avoir », tout acquérir afin de tout absorber. Il devient pervers lorsque toute l’énergie vitale se concentre sur le désir d’acquérir des biens et de les accroître.

- Le 3éme Empire, l’Empire grec est celui « de la recherche du savoir » par l’intellect. Cet empire fait de la raison humaine l’instrument de la connaissance du réel et de la relation de l’homme au monde. Cette recherche reste toujours limitée à la structure de la matière.

- Le 4éme Empire ou l ‘ empire romain est « celui de la tentation du totalitarisme » Il unifie et coordonne l’activité des trois forces précédentes, à savoir physique, vitale et intellectuelle par la force de la parole, force de synthèse. Il serait l’expression de l’hégémonie de l’être qui désire tout unifier, tout dominer, construire une totalité de la non – différence qui élimine par la violence toute altérité. La transcendance est délibérément oubliée. Cette force vitale dominatrice, totalitaire dépasse dans sa forme, son contenu, sa vision et son intensité tous les empires précédents.

Le 4éme empire est en cours de construction. Le 4ème royaume, l’empire romain ou actuellement le monde occidental, opprimera les saints du Très Haut pendant un temps, des temps et la moitié d’un temps soit 3,5ans ou 3,5*360*8 = 10 220 = 10 080/5 = 2 016 en valeur numérique.

Ce qui a été une fois écrit serait - il en train de se réaliser à nouveau mais en accéléré ou bien était-ce une prophétie.

Pauvreté, esclavage, profit n’ont jamais été des états naturels dans l’ordre des choses. L’horreur économique les a créés. Maintenant elle détruit la planète, tous ses rapports. Elle est devenue un repère de vipères. L’homme a oublié son Nom. Une grande aliénation s’annonce. Elle mettra en danger la stabilité du monde sous une forme nouvelle d’inquisition.

Jésus est confronté à la bête spéculative criminelle, source de mort et de prévarication. Jésus nous la montre du doigt. Elle s’insinue partout, séduit le plus grand monde, flatte tous les egos. Son but est de construire une tour de Babel, demeure des privilégiés les plus monstrueux, dans un pays sans lumière, de faire de la planète un camp de concentration dans lequel erreront tous les inutiles, les improductifs, les dévoreurs de dividendes. Il ne sera plus nécessaire de les exterminer, le coût en serait trop grand. La méchanceté et la violence règneront. Les autres, les esclaves paieront pour travailler, subiront les tortures, les humiliations et les harcèlements de ces nouveaux capos qui gèreront la ressource.

Comment peut-on parler d’amour dans un tel monde ?

Les faibles sont exterminés comme le libéralisme, les adeptes de Mammon, le fait pour les chômeurs, les sans domicile fixe, les non productifs, tous les exclus qui ne sont que des grignoteurs de dividendes. La planète est devenue un camp de concentration sans paillasses mais un camp de vieux cartons et de bidon ville peuplé d’êtres décharnés et édentés. Les criminels économiques contre l’humanité existent bien. Nous sommes tous en état de légitime défense. 

Les deux témoins prophétisent pendant 1260 jours et leurs cadavres sont exposés pendant 3,5 jours.     1 jour vaut 1000 binaire ou 8

3,5*1000=3500      convertissons : 3500/53=28   

28 jours : La Lune effectue sa circonvolution en une rotation par révolution décentrée (Lune près ou Lune loin) autour de la Terre, en environ 28 jours, ce qui lui permet (la lune) de reprendre sa position par rapport au soleil.

 « Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient.

Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait : Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent. »

Les nations sont le serpent et Dieu le soleil.

Parlons-nous de date ? Quelle arrogance de ma part ! A quel calendrier la rattacher ? Le temps n’est-il pas comme le mouvement sans existence propre ? Pourquoi l’homme est-il si fasciner par sa propre destruction ? Sa volonté de puissance n’est que puissance de mort. Son espérance de vie n’est que retarder le plus possible la date de ce qu’il appelle sa mort. En permanence il défie Dieu, il ne souhaite que le tuer. Comme si on pouvait tuer la Vie !

Seul Dieu peut. Seul Dieu sait. Seul Dieu veut. L’homme n’y est pour rien.

Les nations vont commencer à fouler la cité de Dieu pendant 42 mois ou 576*3,5ans. La croyance en Dieu quitte – elle l’esprit des hommes ?

3,5 ans : Qu’est-ce que cela représente ?

3,5*365= 1277,5 jours

Nous sommes dans la dimension biblique car ces années ont été multipliées par la valeur numérique de l’Arche d’alliance (576*3,5)

1 jour vaut 1000 ans

1277,5*1000 = 1 277 500

Convertissons : 1277500/52 = 51100

                               5100/52 = 2044

Mais : 2016 + 28 = 2044

Quelle conclusion logique peut-on tirer ?

Il est remarquable qu’en 2044 l’équinoxe du printemps tombe le 19 mars ce qui n’était pas arrivé depuis 1796.

Quelle peut-être la signification ? Son implication ?

Il nous est indiqué clairement l’époque de l’équinoxe où le soleil dans son mouvement apparent sur la sphère céleste se trouve exactement sur le plan de l’équateur. L’hémisphère nord comme l’hémisphère sud reçoivent autant de soleil, toute la terre recevra la même quantité de soleil. Le soleil sera présent à l’identique sur toute la terre. Lorsque l’on sait que le Soleil symbolise Dieu, qu’elle peut en être la portée ?

Les 70 semaines se répartissent ainsi : 7 semaines jusqu’au Conducteur, puis 62 semaines. Le total est de 7+62 = 69 semaines. Il en reste une seule soit 576. 1 jour à 99,99% de la vitesse de la lumière vaut 1 année terrestre. Une semaine terrestre est nécessaire pour l’atteindre. Durant la moitié de cette semaine 576/2 = 288 le dévastateur commettra des abominations contre le Temple de Dieu en l’homme, jusqu’à sa destruction. Il s’agit de la deuxième demi - semaine de la dernière semaine. Nous sommes toujours dans la 1ère demi semaine de la dernière semaine.

Une semaine est nécessaire à l’humain pour atteindre 99,99% de la vitesse de la lumière et obtenir le résultat suivant : 1 jour à 99,99% de la vitesse de la lumière vaut 1 année terrestre.

1 jour à 99,99% de la vitesse de la lumière vaut 1 année terrestre. 

Une semaine terrestre est égale à : 7*576 = 4032 la ½ semaine = 4032/2 = 2016 Pour conserver la même construction mathématique que celle de 576 (360*8 = 2880 convertis 288*10/5 = 288*2 = 576) nous calculons pour le jour- Lumière : 365*8 = 2920 convertis 292*10/5 = 292*2 = 584

Calculons à présent la valeur de la semaine Lumière : 7*584 = 4088 et la ½ semaine 4088/2 = 2044 = 2016 + 28.

28 jours : La Lune effectue sa circonvolution en une rotation par révolution décentrée (Lune près ou Lune loin) autour de la Terre, en environ 28 jours, ce qui lui permet (la lune) de reprendre sa position par rapport au soleil. Les deux témoins sont sur la terre. Nous constatons l’alignement qui en découle : terre-lune-soleil. La lune cache le soleil qui n’éclaire plus la terre. La Parole de Dieu n’illumine plus les hommes, la terre. Auparavant la lumière du soleil illuminait la lune qui reflétait sur la terre cette lumière ou la Parole de Dieu. Personne ne peut voir Dieu face à face sans mourir. Les cadavres correspondent à ceux qui n’ont pas l’Esprit de Dieu en eux. Ils se contenteront de mourir et de disparaitre. L’Eternel en mettant son esprit dans les deux témoins les a relevés de la mort en leur donnant la vie éternelle et les fait venir jusqu’à Lui aprèsles avoir reconnus.

Ou la Porte s’est fermée, porte ayant comme valeur numérique 72.

2016/72 = 28 soit 3,5 jours.

 « Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient.

Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait : Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent. »

Les nations sont le serpent, la terre et Dieu le soleil.

La lune est le signe d’eau.

L’Esprit de Dieu qui vient du soleil illumine les deux témoins qui viennent de la lune ou les eaux au-dessus du ciel et qui se trouvent sur la terre.

 Jean « …si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

..…si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu

… ..Il faut que vous naissiez de nouveau. »

Les deux témoins sont morts au terrestre pour naître à nouveau par l’Esprit et l’eau.

Dieu, symboliquement le soleil illuminera toute la terre à l’époque de   l’équinoxe de mars. Il illuminera directement tous les hommes.

Personne ne peut voir Dieu face à face sans mourir

Luc « 17:26 Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.

17:27 Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr.

17:28 Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient;

17:29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.

17:30 Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra. »

II Timothée (3 ; 3-4-5) :

«  Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. »

  L’humanité est adultère. Elle a oublié Celui qui Est, le trompe avec elle-même, met en danger la construction du Temple.

Tant pis pour elle, à cause d’elle, les rapports changeront. Elle se condamne à mort. Une autre construction naitra. Elle est en train de naitre.

Tous les moqueurs, tous les contempteurs seront punis.

Ses derniers amis seront sauvés. » S.I

Notre Seigneur Jésus, roi des Juifs, roi du peuple d’Israël viendra délivrer ses derniers amis, les rachetés de la terre, les bons larrons pour les enlever et les emmener dans le royaume de Dieu, la Ville de l’Eternel, Jérusalem céleste, dans Son Eglise. Le peuple élu, peuple d'Israël est en Esprit et vérité totalement dégagé du terrestre qui n'est qu'une réalité décor.

La rédemption, le rachat par le sang de Jésus, mort sur la croix, sang de Jésus qui est la Parole de Dieu est le seul chemin, la seule voie qui mène à Celui qui est.

« Les enfants d’adoption par Jésus Christ » ou les rachetés de la terre par la Parole de Dieu, le sang de Jésus.

Avant le commencement Dieu Est. Hier Il Est, aujourd’hui Il Est, demain Il Est. Emanation de lui - même, « Je Suis » se manifeste. Avant d’Etre, Il Est.

 

Gloire soit rendue à son Nom.

Commentaires
Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056