Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des nombres
22 avril 2020

Gilgamesh Sumer Noé

0502090045-51

De Source Inconnue

Gilgamesh - Arche sumérienne - Noé

Le déluge et l’arche de Noé en Genèse est un mythe qui illustre la signification de ce qu’il renferme. Il s’agit d’une transmission d’informations de plus en plus significatives qui s’appuie sur un mythe. Ce mythe n’est- il pas le souvenir lointain de catastrophes naturelles véhiculé par la voie orale  d’une génération à une autre ? L’histoire de l’Esprit qui n’est pas de notre dimension s’appuie sur des représentations humaines pour que nous puissions comprendre le message ou l’enseignement transmis.

« Des Intelligences Supérieures ont dissimulé derrière une approche phénoménologique des cycles intangibles de la nature ou objective, des concepts scientifiques primordiaux. Ainsi, du fait même de ce procédé, l’interprétation de chaque époque restait toujours dans la signification première essentielle du message transmis. 

Le jour, l’année, le mois n’ont pas systématiquement la signification temporelle humaine mais correspondent le plus souvent à des valeurs numériques qui leurs ont été attribuées. » S.I

Le Déluge selon Gilgamesh – 26 siècles avant J.C

(Nouveau Dictionnaire Biblique, édition de 1988)

L’épopée a été écrite sur 12 tablettes. La 11ème relate le déluge.

« Gilgamesh était roi d’Uruk (Erech). A la mort de son ami Engidu, le roi chercha un moyen de le rappeler à la vie. Sachant qu’Ut-napishtim, survivant du déluge, avait atteint l’immortalité, il partit avec Ur-Shanabi, le pilote d’Ut-napishtim, et traversa la mer en 3 jours, ce qui exigeait d’ordinaire un mois et demi. Gilgamesh demanda à Ut-napishtim comment il avait obtenu l’immortalité ; leur conversation rapporte l’histoire du déluge. Les dieux avaient résolu d’infliger un déluge à la ville de Shuruppak, située sur l’Euphrate. Ea, divinité de la sagesse, proclama leur décision devant une cabane de roseau : Ô cabane de roseau, cabane de roseau, ô mur, mur, ô cabane de roseau, écoute, ô mur, sois attentif ! Ô homme Shuruppak, fils d’Ubar-Tutu, démolis ta maison, bâtis un navire, abandonne tes biens, penses à ta vie…

Ut-napishtim était alors, semble-t-il, endormi dans la cabane, et eut un songe qui l’avertit. Il bâtit donc une nef en forme de cube, dont chacune des trois dimensions mesuraient 120 coudées ; ce bateau avait six étages ; il en divisa l’extérieur en sept parties et l’intérieur en neuf ; il l’enduisit de trois couches de bitume à l’extérieur et en mit autant à l’intérieur. On fit provision d’huile pour la consommation et pour les libations. Ut-napishtim remplit la nef d’or et d’argent ; il fit entrer dans le bateau sa famille, ses serviteurs, ses ouvriers, et les bêtes des champs.

Au temps marqué, le soir, une terrible tempête s’éleva. Ut-napishtim s’embarqua et ferma la porte. A l’aube parut à l’horizon un nuage noir où tonnait Adad. Tandis que certains dieux allaient avertir montagnards et riverains, la pluie tombait. Le déluge submergea les montagnes, les habitants du ciel ne reconnaissaient plus les humains. Les dieux s’effrayèrent : les dieux eurent peur du déluge, ils s’enfuirent, gagnèrent le ciel plus élevé ; les dieux se tapirent comme fait le chien, ils s’étendirent sous les murailles ; Ishtar cria comme une femme enceinte… les dieux baissèrent la tête et pleurèrent.

Le vent souffla six jours et six nuits, l’ouragan submergea le pays, mais diminua le septième jour. Ut-napishtim dit : Je regardai la mer, elle avait cessé de mugir, et toute l’humanité était devenue de l’argile. Puis il ouvrit la fenêtre et regarda dans tous les sens. Douze jours plus tard une île apparut ; le bateau s’arrêta finalement sur le mont Nisir.

Sept joursaprès, Ut-napishtim lâcha une colombe qui revint ; puis une hirondelle, qui revint aussi. Enfin il libéra un corbeau. A ce propos, il dit : Le corbeau sortit, vit les eaux s’abaisser ; il se posa, pataugea, croassa, ne revint pas.

Ut-napishtim expédia ensuite aux quatre points cardinaux tout ce qui était dans l’arche et fit un sacrifice au sommet d’une montagne. Il disposa les vases du sacrifice en rang de sept et amoncela derrière eux des roseaux, du bois de cèdre, des rameaux de myrte. Les dieux furent satisfaits, car Ut-napishtim dit : Les dieux respirèrent l’arôme, les dieux humèrent la douce saveur, les dieux s’assemblèrent autour du sacrifice comme des mouches. Les dieux, semble-t-il, n’approuvèrent finalement pas le déluge ; Ishtar dit d’Enlil : Il manqua de sagesse ; il envoya le déluge, et dénombra mon peuple pour le détruire. Ea dit à Enlil : Comment as-tu pu, subitement, envoyer un déluge ? Que le poids de son péché pèse sur le coupable, que le pécheur soit chargé de son méfait ; soit patient, n’envoie pas le déluge, aie pitié ! Que les hommes ne périssent pas ! Ea, descendu sur le bateau, fit comparaître Ut-napishtim et son épouse. Il les bénit et leur octroya l’immortalité. »

Ceux qui survivent au déluge atteignent  l’immortalité.

« Sachant qu’Ut-napishtim, survivant du déluge, avait atteint l’immortalité »

 « , il partit avec Ur-Shanabi, le pilote d’Ut-napishtim, et traversa la mer en 3 jours, »

Cette mer préfigure-t- elle « la mer rouge, mer des roseaux, mer des joncs » ou « le Jourdain ». Cette mer s’est- elle ouverte pour laisser le passage ?

En « 3 jours »  Gilgamesh rencontre  Ut-napishtim grâce  Ur-Shanabi, le pilote d’Ut-napishtim.

Cette information est capitale. Pour atteindre l’immortalité un guide est impératif. Que peut- être ce guide ?

Que peuvent signifier 3 jours ?

Il traverse la mer pour atteindre ce que signifient 3 jours. Une porte s’est donc ouverte.

Jean « 19 Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, eten trois jours je le relèverai. 2:20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, entrois jours tu le relèveras!2:21 Mais il parlait du temple de son corps. »

Le troisième jouraprès sa mort, Jésus-Christ, par sa propre puissance, sort glorieux de son tombeau. Il ressuscite.

Jean « 10:7 Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.

10:8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés.

10:9 Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. »

« Gilgamesh demanda à Ut-napishtim comment il avait obtenu l’immortalité ; leur conversation rapporte l’histoire du déluge »

Le déluge est bien associé à l’immortalité.

« démolis ta maison, bâtis un navire, abandonne tes biens, penses à ta vie… »

« Ce monde est un pont, passe au dessus et ne te construis pas une maison. » Jésus

La communication se fait symboliquement avec Ut-napishtim par l’intermédiaire d’un songe. Tout se déroule  à l’intérieur de nous. Le songe, signe de sommeil, indique que l’homme est un récepteur pour notre prochain qui lui, est destinataire de la communication.

« Le déluge submergea les montagnes, les habitants du ciel ne reconnaissaient plus les humains. »

« Le vent souffla six jours et six nuits, l’ouragan submergea le pays, mais diminua le septième jour. »

Genèse « 2:2 Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. »

Dans ce cas 7 vaut 1 jour.

Préfiguration du 6ème jour de Genèse et du 7ème jour de Genèse ?

« Douze jours plus tard une île apparut ; le bateau s’arrêta finalement sur le mont Nisir. » 

12 jours correspondent à l’île. Le bateau s’arrête sur une montagne de l’île.

Sont associés le bateau, l’île et la montagne.

Le bateau arrive aux rivages (12 jours) de l’île sur laquelle se trouve  la montagne de Dieu. Le bateau est là pour que l’immortalité qu’il porte ou assiste voyage en toute sécurité jusqu’à la montagne de Dieu.

« Sept jours après Ut-napishtim lâcha une colombe qui revint ; puis une hirondelle, qui revint aussi. Enfin il libéra un corbeau. A ce propos, il dit : Le corbeau sortit, vit les eaux s’abaisser ; il se posa, pataugea, croassa, ne revint pas.»

Genèse « 7:10 Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. »

Toujours le 7ème jour ?

Genèse « 8:6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu'il avait faite à l'arche.

8:7 Il lâcha le corbeau, qui sortit, partant et revenant, jusqu'à ce que les eaux eussent séché sur la terre. »

Dans le cas présent la colombe, elle, est revenue contrairement à Genèse où c’est elle qui :

« :11 La colombe revint à lui sur le soir; et voici, une feuille d'olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminué sur la terre. »

« Ut-napishtim expédia ensuite aux quatre points cardinaux tout ce qui était dans l’arche »

Genèse  « 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras » Le jardin est la terre.

« Les dieux furent satisfaits, car Ut-napishtim dit : Les dieux respirèrent l’arôme, les dieux humèrent la douce saveur, les dieux s’assemblèrent autour du sacrifice comme des mouches. »

Genèse « 8:20 Noé bâtit un autel à l'Eternel; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l'autel.

8:21 L'Eternel sentit une odeur agréable, et l'Eternel dit en son cœur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du cœur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait. »

« Les dieux, semble-t-il, n’approuvèrent finalement pas le déluge »

Genèse « 9:11 J'établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre. »

« Ea, descendu sur le bateau, fit comparaître Ut-napishtim et son épouse. Il les bénit et leur octroya l’immortalité »

Le bateau, une fois de plus est porteur de l’immortalité. Il assure son transport, son transfert. Qui alors est vraiment dans le bateau ?

Information également capitale : l’immortalité ne s’obtient pas par soi – même.  

Du Grand Bateau sumérien

Le mythe sumérien de l’Atrahasis ou Supersage, 18ème siècle avant J-C

A- Les hommes créés par ENKI et NINTU pouvaient vivre 25.000 ans. 250.000 ans plus tard, huit rois des hommes s'étaient succédés. Les hommes étaient prospères, ils avaient étendu leur territoire, ils s'étaient multipliés. Mais le bruit de leurs activités, de leur agitation, de leurs guerres, de leurs fêtes, en un mot leur tapage finit par atteindre... même les cieux.
Lors du Conseil des Grands Dieux ENLIL dit : « La rumeur des humains est devenue trop forte. A cause de leur tapage continuel je n'arrive plus à dormir. Nous leur avons déjà envoyé maladies, fièvres, épidémies et pestilences pour les décimer, mais très vite ils se sont à nouveau multipliés. Nous leur avons envoyé sécheresse, famines et autres fléaux sans plus de résultat. A chaque fois d'ailleurs, ENKI le prince les a aidés à s'en sortir. Maintenant il faut en finir une fois pour toute et envoyer sur les hommes le Déluge afin qu'il n'en reste pas un. » ENKI pris la parole : « J'ai créé l'homme dans l'intérêt des dieux, ne me demandez pas d'approuver un tel cataclysme. Comment pourrais-je porter la main sur mes créatures ! »

L’harmonie a totalement disparu.

Genèse « 6:11 La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.

6:12 Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.

6:13 Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre. »

« J'ai créé l'homme dans l'intérêt des dieux, »

Genèse « 1:27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

Il ne s’agit nullement d’une création définitive, à l’identique. Personne, aucun être humain, ne peut dire qu’il est devenu consubstantiellement semblable à Dieu. Que c’est lui, créé à l’image de … qui va rejoindre « son Père » comme le dit Jésus.

1Corinthiens

« 15:47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.

15:48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.

15:49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. »

B- Les dieux ayant malgré tout pris la décision finale, ENKI en songe, prévint ATRAHASIS, le Supersage, un homme de bien qui avait toujours mérité sa confiance. " ATRAHASIS, jette à bas ta maison, détourne-toi de tes biens pour te sauver la vie. Construit un grand bateau selon l'épure que j'ai tracée sur le sol. Cette embarcation aura forme équilatérale. Le bateau sera entièrement clos et toituré solidement. Que son calfatage soit épais et résistant. Tu appelleras ton vaisseau Sauve -Vie. Après y avoir chargé ton froment, tes biens, tes richesses, embarques-y ta femme, ta famille, ta parenté et tes ouvriers ainsi que des animaux sauvages, grands et petits, et des oiseaux du ciel ». Supersage n'avait que 7 jours pour construire Sauve-Vie.

Le songe est présent quand il s’agit de communication. De même « jette à bas ta maison, détourne-toi de tes biens pour te sauver la vie. » et « construit un grand bateau » qui est là pour sauver la vie et dont le nom est «Sauve -Vie. ». Le bateau porte donc la vie qu’il assiste dans son voyage.

Est-ce à dire que lorsque l’on embarque un couple de chaque espèce d’animal rampant, marchant ou volant ainsi que tous les membres d’une famille de l’espèce humaine et de ceux qui œuvrent, on parle d’extermination programmée et pensée ? Et les animaux vivant dans l’eau ?

Ne vaut- il pas mieux dire que la vie ou la réalité décor est répliquée à l’identique ou tout simplement qu’il s’agit d’un nouveau départ. Ou alors il s’agit de symbolisme dans le cadre d’une démarche spirituelle, symbolisme qui dissimule une réalité spirituelle car la seule et unique création est celle de la Vie en esprit qui ne connait pas la mort.

N’est ce pas plutôt l’espèce humaine, du fait de sa méchanceté et de sa violence qui se condamne elle-même à mort, qui sera responsable de sa propre destruction ? Qui par la recherche d’un profit hideux détruira la terre ? A détruit la terre.

Ecclésiaste(3- 19,22) « Le sort des Hommes et le sort de la bête sont identiques : comme meurt l’un ainsi meurt l’autre …La supériorité de l’Homme sur la bête est nulle car tout est vanité.  Tout s’en va vers un même lieu : tout vient de la poussière, tout s’en retourne à la poussière. »         

« Supersage n'avait que 7 jours pour construire Sauve-Vie. »

7ème jour de Genèse ?

C- Les siens et les animaux venaient juste d'embarquer quand un vent furieux rompit les amarres et libéra le bateau. Alors le soubassement de la terre se décolla. Les étoiles elles-mêmes furent déplacées. De profondes ténèbres cachèrent le soleil. Le fracas du Déluge épouvanta les dieux eux-mêmes, pourtant tous réfugiés en la demeure céleste d 'ANOU. ENKI blême de colère vit ses enfants emportés par les eaux. NINTU la déesse mère éclata en sanglots :" Comment ai-je pu dans l'assemblée des dieux laisser prendre cette décision finale ? C'est ENLIL qui par un discours habile, a rendu vaines mes paroles ".

Enlil, Dieu tout puissant est maître de sa création. Il la dirige comme bon lui semble selon sa propre volonté.

D-Au bout de 7 jours, le vent se calma, le bateau cessa d'être ballotté. Supersage lâcha une colombe, elle revint, ne sachant où se poser. Il lâcha une hirondelle qui revint également. Enfin il lâcha un corbeau qui ne revint pas. Alors Supersage lâcha tous les oiseaux.
E-Lorsque les eaux se furent retirées du haut de la montagne, Supersage débarqua et prépara un banquet à la gloire d'ENKI, le dieu ingénieux qui l'avait sauvé. L'odeur de la bonne chère attira également les grands dieux, qui, en l'absence des hommes, n'avaient ni bu ni mangé pendant tout ce temps.

Le déluge ou 7ème jour de Genèse ? Le vent porte ce que représente le 7ème jour. Pour quel résultat ? L’immortalité ?

Genèse « 8:20 Noé bâtit un autel à l'Eternel; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l'autel.

8:21 L'Eternel sentit une odeur agréable, et l'Eternel dit en son cœur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du cœur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait. »

On peut supposer qu'ils n'en avaient pas vraiment besoin pour vivre, mais que ça leur manquait quand même. ENLIL voyant alors le bateau, entre en colère : « Nous les grands dieux nous avions prêté serment, d'où vient alors qu'un homme ait échappé à la destruction ? ». ENKI : " Oui, j'ai fait cela contre votre volonté à tous, j'ai sauvé ATRAHASIS. Calme-toi ENLIL, si tu as pu manger et te régaler, c'est bien grâce à cet homme. Grâce à lui la race humaine peut être sauvée". NINTU la déesse mère prit alors la parole : « ENLIL, tes solutions sont trop définitives. Trouvons un moyen terme. Afin que la descendance de Supersage ne perturbe plus les dieux, ENKI l'ingénieux doit bien avoir une solution ".

Les dieux ont malgré tout besoin des hommes à condition qu’ils vivent en harmonie les uns avec les autres et qu’ils ne se prennent pas pour ce qu’ils ne sont pas.

ENKI : " O ! Divine Matrice, nous avons donné aux hommes presque l'immortalité, c'était inconsidéré. Toi MAMMI, qui arrête les destins, impose donc aux hommes la mort pour qu'un équilibre s'installe. Afin que chez eux, outre les femmes fécondes, il y ait maintenant les infécondes, afin que chez eux sévisse la Démone  Eteigneuse  pour ravir les bébés aux genoux de leurs mères ". ENLIL approuva : " C'est entendu. Ce fut une erreur de vouloir les exterminer. Mais que les hommes ne vivent pas au delà de 120 années, afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances. Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous ! Veillons à ce que les hommes ne s'installent jamais dans l'allégresse. Surveillons de près leur prolifération, leur prospérité et leur joie de vivre. Et pour cela, QUE CHEZ LES HOMMES UN TEMPS DE MALHEUR SUCCEDE TOUJOURS A UNE ERE DE BIEN ETRE ".
Extrait du Mythe de l’Atrahasis, traduction d’après J. Bottero et S.N. Kramer, Lorsque les Dieux faisaient l’homme. Texte sumérien, XVIIIème s. avant JC ).

«… impose donc aux hommes la mort pour qu'un équilibre s'installe »

Genèse « 6 :3 Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. »

« Afin que chez eux, outre les femmes fécondes, il y ait maintenant les infécondes, »

Genèse « 25:21 Isaac implora l'Eternel pour sa femme, car elle était stérile, et l'Eternel l'exauça: Rebecca, sa femme, devint enceinte.

Genèse « 17:15 Dieu dit à Abraham: Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï; mais son nom sera Sara.

17:16 Je la bénirai, et je te donnerai d'elle un fils; je la bénirai, et elle deviendra des nations; des rois de peuples sortiront d'elle.

17:17 Abraham tomba sur sa face; il rit, et dit en son cœur: Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle? »

Les femmes fécondes ne sont plus stériles spirituellement. Elles portent la Création de Dieu en elles. Les femmes infécondes sont stériles spirituellement.

« C'est entendu. Ce fut une erreur de vouloir les exterminer. »

Genèse « 9:11 J'établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n'y aura plus de déluge pour détruire la terre. »

« Mais que les hommes ne vivent pas au delà de 120 années, afin qu'ils ne puissent jamais percer à jour nos connaissances. Ainsi, ils ne seront plus une menace pour nous ! »

Le livre d’Enoch Chapitre LXVIII13 «Car les hommes n’ont point été créés pour consigner leur croyance sur du papier au moyen de l’encre.  

14  Ils ont été créés pour imiter la pureté et la justice des anges. 

15  Ils n’auraient point connu la mort, qui détruit tout ; c’est pourquoi la puissance me dévore. 

16  Ils ne périssent que par leur trop grande science. »

Après le déluge, nous atteindrons l’immortalité. Il s’agit d’une information très importante qui permet de situer le déluge dans l’histoire de l’Esprit. Nous parlons d’un voyage, d’un transfert. Le déluge serait- il un élément majeur permettant de donner jour à l’immortalité ?

« Enlil ! son autorité porte loin, sa parole est sublime et sainte ! Ce qu'il décide est imprescriptible : il assigne à jamais les destinées des êtres ! Ses yeux scrutent la terre entière, et son éclat pénètre au fin fond du pays ! Lorsque le vénérable Enlil s'installe en majesté sur son trône sacré et sublime, lorsqu'il exerce à la perfection ses pouvoirs de Seigneur et de Roi, spontanément les autres dieux se prosternent devant lui et obéissent sans discuter à ses ordre ! Il est le grand et puissant souverain, qui domine le Ciel et la Terre, qui sait tout et comprend tout ! »  Hymne à Enlil, l. 1-12

« Sans Enlil la Grande-Montagne, aucune ville n'aurait été construite, aucun habitat n'aurait été érigé ; aucun enclos à bétail n'aurait été construit, aucune bergerie n'aurait été établie ; aucun roi n'aurait été élevé, aucun seigneur ne serait né ; aucun grand-prêtre ou grande-prêtresse n'accomplirait l'extispicine ; les soldats n'auraient pas de généraux ou capitaines. »

Hymne à Enlil, l. 109-114.

« Tu es, ô Enlil, un seigneur, un dieu, un roi. Tu es le juge qui prend les décisions pour le ciel et la terre. Ta parole élevée est lourde comme le ciel, et il n'y a personne qui puisse la soulever. Les dieux Annuna [...] à ta parole. Ta parole est lourde au ciel, une fondation sur la terre (...). Quand elle concerne les cieux, elle apporte l'abondance : l'abondance va se déverser depuis les cieux. Quand elle concerne la terre, elle apporte la prospérité : la terre produira la prospérité. » Hymne à Enlil, l. 139-149.

« Enlil, quand tu as délimité les espaces sacrés, tu as aussi construit Nippur, ta propre ville. Tu [...] le Ki-ur, la montagne, ton lieu pur. Tu y as fondé le Dur-an-ki, au milieu des quatre rives de la terre. Son sol est la vie du Pays (de Sumer), et la vie de tous les pays étrangers. Ses briques sont d'un rouge brillant, ses fondations sont en lapis-lazuli. Tu l'as fait scintiller au loin dans Sumer, comme si c'était les cornes d'un taureau sauvage. Il fait trembler de crainte les pays étrangers. Pendant ses grandes fêtes, les gens passent leur temps dans l'abondance. »  Enlil dans l'Ekur, l. 65-73.

De tous les temps notre Seigneur et Maître a été loué et glorifié.

« Les textes bibliques, la Kabbale hébraïque, le catéchisme de la Stricte Observance, le bouddhisme donnent les positions, les valeurs, les processus d’utilisation, le descriptif de cette carrière, l’organisation de ce que nous appelons le Temple. Les dolmens, menhirs et autres pyramides témoignent de sa forme, de sa puissance au sein de l’humanité toute entière et ce depuis le début. 

Notre Ordre possède la dernière mission, l’ultime mission : dévoiler Sa Présence, secret transmis jusqu’à l’époque capable de le déchiffrer, et c’est la notre. Seulement le hasard, est ce vraiment le hasard qui l’a mis à jour. L’humanité l’utilise, s’enfonce dans son anéantissement.  Les écritures se réécrivent, se réalisent toutes en même temps.» S.I

Arche de Noé

Les nombres répondent dans la Bible au principe : 10n = 5n*2n    -   10n / 5n   = 2n

Il s’agit de la conversion d’une base 10 en base 2.

Genèse (6, 13-16) « Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute  chair est arrêtée par  de vers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre. Fais –toi une arche de bois de Gopher ; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. Voici comment tu la feras : l’arche aura trois  cents (300) coudées de longueur, cinquante (50) coudées de largeur et trente (30) coudées de hauteurs. Tu feras à l’arche une fenêtre, que tu réduiras à  une ( 1 ) coudée en haut ; tu établiras une porte sur le côté de l’arche ; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième. Et moi, je vais faire venir le déluge d’eau sur la terre, pour détruire ………. »

 300*50*30 = 450 000= 45*10*10*10*10 = 45*5*2*5*2*5*2*5*2

Convertissons  450 000 : 45*10/5*10/5*10/5*10/5 = 45*2*2*2*2 = 45*16 = 720 = 72*10 =72*5*2

Convertissons : 72*10 = 72*5*2 = 72*10/5 = 72*2 =  144 

Valeur numérique de l’Arche de Noé = 144= la valeur du bateau, de la nef ou de Sauve- vie.

1 jour vaut 1000 ans.

1jour vaut 10001 jour vaut 1an1 jour vaut 1000*1an

1jour = 1000  pour Dieu ou 1 = 10*10*10, après conversion 10/5*10/5*10/5 = 2*2*2 = 8

1 vaut 8 ou 1 jour vaut 8

1 jour =1 an = 360 = 36*10/5 = 72

1 vaut 72 ou 1 jour-jour vaut 72

1 jour = 1000*ans = 1000*360 = 360 000 = 36*10*10*10*10 après conversion  36*10/5*10/5*10/5*10/5 = 36*16 = 576

1 vaut 576 ou 1 jour-année vaut 576

Apocalypse

1260 jours pour les Témoins de Dieu.  

Les nations fouleront la ville sainte pendant : 42mois (42mois / 12 mois = 3,5 ans)       

1260/30 = 42 mois

1260/360 = 3,5 ans

1 année biblique a la valeur numérique 360.

1 mois biblique a la valeur numérique  30

Genèse 6 :3-7 : 6:3 « Alors l'Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans »  

120*576 = 69 120 = 6912*10

Convertissons : 6912*10 = 6912*5*2 =  6912*10/5= 6912*1 =  13 824 

Se penchant alors sur Sa création, Dieu la voit emplie de violence et de haine, du fait des créatures de la Terre. Sans véritable guide spirituel, la Terre s ‘est alors remplie de mal, s’est éloignée de Dieu, d'où la décision divine.  Dieu décide alors de sanctifier le monde, de séparer le pur de l’impur par le  déluge.

Noé était âgé de 500 ans quand il reçut de Dieu l'ordre de construire l'arche. (Genèse5:32)

Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet.

Enfin, 100 ans plus tard, à l'âge de 600 ans, Noé reçut l'ordre de rentrer dans l'arche achevée avec sa famille (Genèse 7:6).

Il avait 500 ans quand Dieu lui donna l’ordre de construire l’Arche soit :

500*576 = 288 000= 2880*10*10 = 2880*5*2*5*2 après conversion : 2880*10/5*10/5 = 2880*4 = 11520

Noé disposa de 100 ans  accordés par Dieu pour construire l’Arche soit :

100*576 = 57600 = 576*10*10

après conversion : 576*10/5*10/5= 576*10/5*10/5 = 576*4 = 2 304.

Nous réduisons deux fois dans les calculs. Pour additionner deux valeurs (500 et 100) et pour rester sur le même niveau de conversion à savoir 2 conversions, nous prenons le nombre de la plus petite conversion commune aux deux nombres qui est celle de 100 et qui nous donne 2304,  2304 qui ne se termine pas par 5 ou 0.

Noé a donc 600 ans en entrant dans l’Arche soit 500+100 = 600 = 11 520 + 2 304 = 13 824

Ou 600*576= 345600 = 3456*10*10 = 3456*5*2*5*2 après conversion : 3456*10/5*10/5 = 3456*2*2 = 3456*4 =  13 824

Genèse : « 7:6 Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d'eaux fut sur la terre.

7:7 Et Noé entra dans l'arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge……….

7:10 Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. »

Les eaux du déluge sont associées au 7ème jour. Celui de Genèse ? Dans ce cas :

Genèse « 2:10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. »

 

Capture866

L’Eternel a donné l’intelligence (14 Hz) (La fréquence Bêta de 14 Hz est la clé de la fonction cognitive pour le cerveau qui se rapporte à la fonction de connaissance.) à un niveau audible (56db) en se dégageant totalement de la fonction affective émotionnelle. Il a donné la parole (504 Hz) (fréquence de vibration des cordes) par la fondamentale – Harmonique 1. (126 Hz)

Et il a accordé l’image (4032 colonnes) par sa définition verticale et 1008Hz par sa fréquence.  Le 7ème jour est celui de l’identité donnée par Celui qui est.

 « Il pleut du ciel sur la pierre qui est dans la terre. » S.I

Les eaux du déluge sont également associées à 600 ans l’âge de Noé soit 13 824.

« La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau et trouva 12 000 stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. Il mesura la muraille, et trouva 144 coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. » Apocalypse- Jérusalem céleste

En mesure biblique : 12 000 = 12*10*10*10

Convertissons : 12*10/5*10/5*10/5 = 12*2*2*2 = 96

Le périmètre ou la largeur est de : 96

Le côté d’un carré représentant la ville vaut : 96/4 = 24.

La longueur, la largeur et la hauteur sont égales. Nous avons un cube de 24 de côté.

La valeur numérique volumique de Jérusalem céleste est de 24*24*24 = 13 824

Genèse « 7:23 Tous les êtres qui étaient sur la face de la terre furent exterminés, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles et aux oiseaux du ciel: ils furent exterminés de la terre. Il ne resta que Noé, et ce qui était avec lui dans l'arche.

7:24 Les eaux furent grosses sur la terre pendant cent cinquante jours.

8:2 Les sources de l'abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie ne tomba plus du ciel.

8:3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, s'en allant et s'éloignant, et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours…… »

150 jours qui correspondent à la création valent les 6 jours de Genèse, soit :

150 = 15*10/5 = 15*2 = 30 = 3*10 = 3*10/5 = 3*2 = 6

Capture867

La lumière (12Hz) présente de toute éternité, venant d’elle-même, se manifeste dans l’image de l’homme par un transfert d’informations ou la Parole répondant à une qualité de signal (48db), image de l’homme dans le monde (432Hz) par le La1 (108 Hz). ).(432Hz référence au système solaire).En acoustique, la fréquence fondamentale ou son fondamental est l'harmonique de premier rang d'un son, ici 432hz qui est la fréquence naturelle. Quand le la, est accordé à 432 Hz, toutes les autres notes de musiques sont aussi corrigées vers leurs fréquences harmonieuses correspondant au la de référence et aux fréquences de la nature qui nous entourent

Il a créé (3456) Sa « ville » ou « la ville de l’Eternel » Ezéchiel, un carré de périmètre (864). Il existe 12 portes et chaque porte vaut 864/12 = 72)

Ezéchiel  « 48:20 Toute la portion prélevée sera de vingt-cinq mille cannes en longueur sur vingt-cinq mille en largeur; vous en séparerez un carré pour la propriété de la ville.

48:35 Circuit: dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la villesera: l'Eternel est ici. »

1 canne = 6 grandes coudées.

Le « circuit » est de 18 000 cannes soit 18000*6 = 108 000 grandes coudées.

Ne retenons que 108 000 qui convertit donne 108 000/53 = 864= 216*4

18 000 cannes = 108 000 = 27 000*4

27 000 /3 = 9000,      9000/53 = 72  =  valeur numérique d’une porte

« 9:28 Noé vécut, après le déluge, trois cent cinquante ans.

9:29 Tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans; puis il mourut ».

350 ans = 350*576 = 201600=2016*10*10=2016*5*2*5*2 après conversion 2016*10/5*10/5 = 2016*2*2 = 2016*4 = 8064.

Jérémie « 25:11 Tout ce pays deviendra une ruine, un désert, et ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante-dix ans.

25:12 Mais lorsque ces soixante-dix ans seront accomplis, je châtierai le roi de Babylone et cette nation, dit l'Eternel, à cause de leurs iniquités; je punirai le pays des Chaldéens, et j'en ferai des ruines éternelles.

25:13 Je ferai venir sur ce pays toutes les choses que j'ai annoncées sur lui, tout ce qui est écrit dans ce livre, ce que Jérémie a prophétisé sur toutes les nations »

70 ans = 70*576 = 40 320

Convertissons : 4032*10 = 4032*5*2 = 4032*10/5 = 4032*2 = 8 064 

70 = 7*10 convertissons : 7*10 = 7*5*2 = 7*10/5 = 7*2 = 14

14*576 = 8064 soit également 2 semaines de 7 jours.

Il s’agit symboliquement du temps de  la tribulation avant le jugement. 

950 – 350 = 600 ans, l’âge de Noé quand il est entré dans l’Arche soit 13824

950*576 = 547 200 = 5472*10*10 = 5472*5*2*5*2 après conversion = 5472*10/5*10/5 = 5472*2*2 = 5472*4 =  21 888

21 888 – 13 824 = 8 064.

600 ans = 13 824

350 ans = 8 064

Noé, entre dans son Arche quand les jours de l’homme auront permis à l’Esprit de Dieu du 7ème jour de donner l’identité (intelligence-parole-image) à Ses Enfants issus de Lui et les faire revenir à Lui en Jérusalem céleste.

Quelle peut être la signification de l’arche d’une valeur numérique de 144 ?

Qui porte l’image ? Qui est l’enfant de Dieu ?

C’est l’Elu d’Apocalypse ou le témoin d’Esaïe.

Apocalypse

« 7:4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël: »

144 000 = 144*1000 = 144*10*10*10

Convertissons

144*1000 = 144*8 = 1 152  - 1000 expression binaire de 8 -

144*10/5*10/5*10/5=144*2*2*2 = 144*8 =1 152 – structure décimale : 10 = 5*2 ou 10/5 = 2

Qui porte l’image ?

C’est le Racheté de la terre  ou 144 000 d’Apocalypse soit 144*1000 = 144*8 = 1 152.

1 152 se compose de 1008 Hz, la fréquence de l’image. Le transfert se fait grâce à 144 Hz, la fréquence de rafraîchissement qui permet fluidité et netteté, également valeur numérique attribuée à l’Arche de Noé.

1 008 Hz (fréquence image) + 144 Hz (fréquence de rafraichissement) = 1152

Il existe un lien entre l’image de Jérusalem céleste 13 824 et l’image de l’Elu 1152.

13 824/1152 = 12

Le racheté de la terre associé à la lumière (12) Jésus donne l’image 1152*12 = 13 824.

Capture868

144 est 144 Hz la fréquence de rafraichissement, l’Arche de Noé.

L’Arche de Noé est donc cette fréquence de rafraîchissement (144 Hz) qui permet un bon transfert (1008Hz).

 

Capture869

Le 8ème jour est celui du Racheté de la terre à qui l’Eternel a donné selon Sa volonté l’entendement et Son image. Cette identité nouvelle est portée en fréquence par 1008 Hz pour un transfert que la fréquence de rafraichissement 144 Hz assurera en qualité.

Elle emprunte l’Arche de l’Alliance 576 pour se rendre en direction du Trône de Celui qui est

Le Racheté de la terre associé à la lumière (12) Jésus donne l’image 1152*12 = 13 824.

C’est bien Jésus qui donne l’image au Racheté de la terre.

Apocalypse 

 « 21:17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange. » Direction de propagation de l’onde comparée à une grande et haute muraille (verticalité) dont la hauteur (144 coudées)  donne la vitesse angulaire ou de rotation (périmètre de la muraille qui entoure le carré de la Ville, de Jérusalem céleste) et la fréquence (12Hz).

Il s’agit d’une mesure d’homme, de physique qui ne peut s’appliquer à l’homme matière mais

seulement à l’état de son Esprit voyageur issu de Dieu.

144 coudées = 144*0,5236 = 75,3984,    1 coudée = la coudée royale égyptienne : 0,5236.

Ω = 2π.f   = 6,2832*12 = 75,3984            π dans le Livre est « arrondi » à 3,1416.

6 coudées = 6*0,5236 = 3,1416

5 coudées = 5*0,5236 = 2,618 soit le nombre d’or au carré : 1,6182

Apocalypse

1:8 Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

« 21:6 Et il me dit: C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement. »

 De 144 coudées nous pouvons déduire la fréquence 12 Hz et la vitesse angulaire 75,3984.

« Je suis l’alpha et l’oméga »

Jésus, l'Envoyé de Celui qui est, est bien la lumière du monde, la voie à suivre pour rejoindre ""le royaume de Dieu qui n'est pas de ce monde." Jésus est porteur de la "bonne nouvelle."

 

Gloire à Son Nom !

 

 

 

 

 

Commentaires
Des nombres
  • Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Visiteurs
Depuis la création 166 056